. . .

Maroc – Tunisie : Le Wydad et le CSS gardent le cap

  • Écrit par Farouk Abdou

Après les interruptions multiples-dates FIFA, qualifications du CHAN- les championnats nationaux ont repris leurs droits. Le Wydad s’impose à Kénitra (0-1) et profite du faux-pas de ses 2 poursuivants (le FUS battu dans le derby de Rabat, Agadir tenu en échec par El-Jadida). 6ème victoire en 6 matchs pour le CS Sfaxien, qui ramène 3 points précieux de Sidi Bouzid dans le sommet de la journée. Vainqueurs à domicile, l’Espérance et l’Etoile se replacent en 2ème et 3ème position.

Les victoires (0-1) à l’ancienne du week-end : CSS et Wydad

Rencontre assez plaisante entre le surprenant promu et le leader. Les joueurs de Sidi Bouzid pourront regretter leur manque de réalisme, eux qui se sont procurés de nombreuses occasions et manqué le penalty inexistant obtenu par Mansour.

Les Noirs et Blancs, sans être forcément géniaux, ont tenu bon et porté un coup fatal à l’adversaire-réduit à 10 en fin de première mi-temps en le punissant pour sa maladresse. Il faut souligner le retour en forme progressif mais évident du gardien Rami Jeridi, et l’apport offensif très intéressant du nigérian Junior Ajayi, le buteur du jour, et du sénégalais Fallou Niang. On doutait de la solidité d’une équipe peut-être promise à une année de transition, elle continue son sans-faute en tête du classement.

Le Wydad, mal embarqué à Kénitra avec l’expulsion de Mokthar Cissé dès la 8ème minute, a resserré les rangs et s’en est sorti. Réaction tactique originale de Toshack, qui a choisi de densifier son arrière-garde en lançant Attouchi à la place de l’ailier Haddad, laissant Hadjouj seul devant. Ce dernier sera le principal protagoniste du tournant du match, en se faisant descendre à la limite de la surface en fin de première mi-temps. Carton rouge et pénalty transformé par le jeune milieu offensif du Wydad.

A 10 contre 10, Kénitra volontaire mais brouillon en seconde période tentera de revenir mais sans succès. Le gardien des Rouges, El Arroubi a bien négocié toutes les situations dangereuses des locaux, prestation propre et sans prise de risques. Solide, sans envolée spectaculaire mais efficace, le Wydad repart avec les 3 points et garde le leadership.

 

Le carton du week-end : EST-ASK 5-0

Les Sang et Or auraient très bien pu marquer 9 ou 10 buts face à une faible formation de Kasserine qui a totalement explosé en deuxième mi-temps. Saad Bguir (1 but, 1 passe décisive) et Taha Yassine Khenissi  (2 buts) ont brillé et en ont profité pour soigner leurs statistiques. Cinquième victoire consécutive pour l’Espérance qui s’installe sur le podium et confirme le succès du derby.

 

Les mal en point du week-end : le MAT et le CA

La Colombe du Nord n’en finit plus de dégringoler. Les nouvelles, plus ou moins bonnes de ces dernières semaines (Le président Abroun qui tape du poing sur la table, le début des travaux du Grand Stade, la longue suspension de Bourazzouk) n’auront finalement pas mené au soubresaut escompté. Tétouan a cru ramener un point de Marrakech mais a cédé dans les arrêts de jeu. Les coéquipiers de Khadhrouf, plus que jamais derniers, semblent promis à une saison galère.

Nabil Kouki espérait mieux, pour son retour sur le banc du Club Africain, qu’un déplacement-traquenard à Zarzis. Une rencontre compliquée, à couteaux tirés, pas vraiment adaptée pour des joueurs comme Nater-pour son premier match de la saison- et Touzghar, qui n’a toujours pas trouvé ses repères dans ce championnat.

L’ESZ, qui avec une maitrise de sa pelouse dégueulasse possède un avantage non négligeable, a procédé intelligemment et en 3 points :

- Grosse phase de domination d’entrée (avec but de Mabrouk à la clé).

- Un joueur sacrifié pour faire expulser le meilleur défenseur du CA (bilan du duel Messaadi-Belkaroui : coup de coude, coup de genou, double carton rouge, score de parité).

- Un jeu direct avec des sorties de balle rapides vers Attia et Yassine Salhi. A 10 contre 10, l’Espérance du Sud a redescendu le bloc d’un cran et laissé ses deux joueurs les plus vifs devant, pour conserver le ballon et empêcher l’arrière-garde des clubistes de monter. Les visiteurs ont affiché un manque flagrant d’idées en attaque. Meniaoui et Hedhli, entrés en jeu à la place des décevants Jaziri et Touzghar, se sont démenés avec Khalifa, souvent dans le vide.

Avec cette troisième défaite en 5 matchs, les Rouges et Blancs s’enlisent en milieu de tableau et dans la crise, avec l’annonce de la vraie-fausse démission du président Slim Riahi. Le flou persiste, et Kouki va devoir relancer une machine enrayée depuis la défaite du derby et le départ de Daniel Sanchez.

 

L’indigence punie du week-end : la Renaissance de Berkane

L’avènement de Bertrand Marchand (ex-coach du Raja, de l’ESS et du CA) à la tête de la RSB n’a pas changé la nature d’une formation disciplinée, bien en place, mais sans véritable poids offensif. Les Oranges marquent peu, encaissent peu, et multiplient les matchs nuls.

Les faits de jeu du match face à l’Olympique de Safi incitaient tout de même à un peu plus d’extravagance. En effet, grâce à une double peine pénalty-carton rouge au cœur de la deuxième mi-temps, Berkane s’est retrouvé dans une position très favorable, qui s’est transformée en légèrement favorable suite à l’échec de Berrabeh sur le péno. Mais à 11 contre 10, Marchand aurait pu demander à son équipe de jouer plus haut, monter d’un cran, aller pousser l’OCS dans ses derniers retranchements. Il n’en fut rien.

Les deux équipes ont continué à ne rien faire durant toute la rencontre et sur sa seule demi-occasion (coup-franc de Namli et le mur de Berkane qui s’effiloche) Safi a marqué le but qui suffisait à son bonheur. Une juste punition pour les visiteurs, qui auraient dû prendre l’initiative et aller chercher le résultat.

 

La passe décisive du week-end : Anouar Jayed (El Jadida)

Caviar de de l’extérieur du droit pour lancer Azarou en profondeur et lui offrir le but de l’ouverture du score sur un plateau : le milieu du DHJ nous a gratifié du geste le plus subtil de cette 5ème journée.

 

Résultats et classements

 

Maroc

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Wydad Casablanca 22 11 8 3 41 25 13 12
2 FUS Rabat 23 10 9 4 39 26 15 11
3 Raja Casablanca 23 10 7 6 37 35 23 12
4 RSB Berkane 23 9 10 4 37 19 12 7
5 Hassania Agadir 24 10 7 7 37 36 29 7
6 Ittihad Tanger 24 10 7 7 37 26 19 7
7 FAR Rabat 24 9 7 8 34 27 30 -3
8 KAC Kénitra 24 10 4 10 34 22 27 -5
9 Moghreb Tétouan 24 9 7 8 34 24 30 -6
10 Chabab Rif Hoceima 24 9 4 11 31 25 30 -5
11 Olympic Safi 24 7 7 10 28 22 23 -1
12 Mouloudia Oujda 24 7 6 11 27 21 31 -10
13 Difaâ El Jadida 23 4 12 7 24 18 20 -2
14 Maghreb Fès 23 4 10 9 22 14 20 -6
15 Kawkab Marrakech 22 5 6 11 21 17 22 -5
16 Khouribga 23 5 5 13 20 18 31 -13

Tunisie

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 CS Sfaxien 22 19 1 2 58 44 15 29
2 Étoile du Sahel 21 18 2 1 56 39 8 31
3 Espérance de Tunis 21 18 0 3 54 43 16 27
4 ES Métlaoui 22 10 3 9 33 19 18 1
5 CA Bizertin 21 7 6 8 29 11 14 -3
6 EO Sidi Bouzid 22 8 3 11 27 18 24 -6
7 AS Marsa 21 7 4 10 25 16 22 -6
8 ES Zarzis 22 6 7 9 25 22 29 -7
9 JS Kairouan 21 6 6 9 24 17 24 -7
10 Ben Guerdane 22 6 6 10 24 15 22 -7
11 Club Africain 20 6 5 9 23 25 24 1
12 CS Hammam-Lif 22 6 5 11 23 17 23 -6
13 Stade Gabèsien 20 6 4 10 22 19 23 -4
14 Stade Tunisien 21 4 7 10 19 14 24 -10
15 EGS Gafsa 22 3 10 9 19 21 32 -11
16 Kasserine 22 3 7 12 16 10 32 -22

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

  • Aucun commentaire trouvé