. . .

Argentine – Primera Division 2015 : ce n’est qu’un début

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le premier championnat à trente vient enfin de prendre fin et a délivré ses premiers verdicts. Mais en bon marathon, même terminé, il ne fait finalement que débuter avec désormais le début des Liguilla. Il faudra donc encore attendre pour passer aux bilans.

San Lorenzo en Libertadores

Longtemps le Ciclón a lutté pour le titre, pensant même avoir fait un pas décisif un soir de victoire à la Bombonera. Mais San Lorenzo n’aura pas su gérer l’après. A l’image de River, la journée des clásicos aura été fatale aux Cuervos qui vont ensuite marquer le pas jusqu’à tout perdre lors d’un déplacement à Bahia Blanca. Au point de se retrouver désormais contraints de s’imposer à Rafaela pour sauver l’essentiel, une place en Libertadores et offrir ainsi une sortie parfaite à Bauza. Et comme la semaine passée, Nicolás Blandi a endossé le costume du héros. L’ancien de l’ETG (décidément) avait scellé la victoire face à Temperley le week-end passé, il ouvrait le score dès la fin du premier quart d’heure cette semaine après une chevauchée solitaire. Mais la dernière de Bauza allait être synonyme de souffrance. Quatre minutes plus tard, Fontanini était exclu, Mercier passait défenseur central, Cauteruccio se convertissait en milieu gauche, le Ciclón allait serrer les rangs. Il le faisait parfaitement et se procurait même quelques belles situations en seconde période, résistant finalement sans trop trembler à des Cremas assez inoffensifs. San Lorenzo termine donc l’année vice-champion d’Argentine, derrière un Boca tombé dans une ambiance assez tendue (lire Les banderoles de la colère) à Rosario, retrouvera sa Libertadores préférée et jouera la finale de Supercoupe d’Argentine face à Boca début février.

La perspective d’un clásico de Avellaneda pour la Libertadores

Derrière Boca et San Lorenzo, avec Central qualifiés grâce à sa place de finaliste de la Copa Argentina, la lutte pour la Liguilla Pré-Libertadores concernait surtout l’ordre final qui allait déterminer les affiches. Car le Racing et Independiente assurés de terminer respectivement quatrième et cinquième, la question était de savoir si Belgrano et Estudiantes allaient parvenir à échanger leurs places et surtout si Banfield n’allait pas réussir le coup parfait de venir en coiffer l’un des deux sur le fil. Il n’en sera rien. Alors que Belgrano décroche un point au Duco face à Huracán (nous allons y revenir), Estudiantes a fait le job sur le terrain d’Arsenal (l’Estadio de La Plata étant réquisitionné par Pearl Jam) devant Unión. Les hommes de Gaby Milito n’ont en effet pas laissé les visiteurs le temps d’espérer, Sánchez Miño et Schunke pliant l’affaire dès la fin de la première demi-heure. Conséquence, le 22 novembre prochain alors que le Racing accueillera Estudiantes au Cilindro pour un Militico, son meilleur ennemi Independiente recevra Belgrano. Les vainqueurs de ce premier tour qui se joue sur un match, s’affronteront en finale aller-retour pour la Libertadores, le perdant de celle-ci étant reversé en Sudamericana.

Bagarre pour la Sudamericana

Derrière, la dernière journée n’allait pas bousculer la liste des participants à la Liguilla pour la Sudamericana mais allait permettre d’enfin en connaître les affiches. Si Banfield était assuré d’être le mieux classé, la victoire du Taladro à Olimpo l’a rendu hors de portée pour ses poursuivants directs. En était-ce la conséquence directe ? Ni Tigre, ni Quilmes ni le Gimnasia ne se sont imposés lors de cette ultime journée de la saison. Alors derrière, tout le monde s’est bagarré pour essayer de grappiller des places au général et se rendre le premier tour de Liguilla plus « facile ». Mission accomplie pour Lanús qui s’impose face à Sarmiento et gratte une place tandis que derrière, Aldosivi s’imposant à Crucero del Norte (les Collectiveros n’auront pris qu’un point depuis juillet dernier, soit sur la phase retour du championnat !), Newell’s se réveillant au Monumental (avec une merveille de but de Nacho Scocco) et San Martin s’imposant face à Arsenal, les positions restent figés. Conséquence, le premier tour de Liguilla Pré-Sudamericana, verra Banfield accueillir Argentinos, Tigre jouera Colón, Quilmes accueillera Olimpo, le Gimnasia recevra San Martin, alors que Lanús recevra Newell’s et enfin Unión accueillera Aldosivi. Là encore, tout se jouera sur un match, les vainqueurs retrouvant les deux éliminés des demi-finales de la Liguilla Pré-Libertadores pour quatre « finales » qualificatives en match aller-retour. Début des hostilités le 22 novembre.

La Nueva Chicago rejoint Crucero del Norte en Primera B

En clôture de la journée, la grande question était de savoir si le miracle était possible. A Mataderos, la Nueva Chicago accueillait Quilmes et gardait une oreille attentive sur les rencontres opposant Huracán à Belgrano et Temperley à Argentinos. Avec quatre victoires consécutives, le Torito s’était en effet pris à rêver d’un improbable maintien. Encore fallait-il aller arracher un desempate en s’imposant face à Quilmes et en priant pour que Piratas et/ou Bicho s’impose en déplacement. Du recibimiento et du soutien exceptionnel de son hinchada aux pluies diluviennes en passant par une extrême tension et volonté sans précédent, on a longtemps cru au miracle. Après un début de match crispé et crispant, Alejandro Gagliardi allait réveiller Mataderos et ouvrait le score de la tête, libérant les siens. D’autant que quelques minutes plus tard, la nouvelle de l’ouverture du score de Belgrano au Duco par el Chino Zelarrayan laissait entrevoir le desempate. L’exclusion d’Uglessich en fin de premier acte côté Cevecero ne faisait que rendre la perspective encore plus réaliste. Puis, en cinq minutes, tout s’effondrait, le Globo égalisait chez lui, Quilmes en faisait de même à Mataderos. Mais il en fallait plus pour doucher les espoirs du peuple vert et noir. Pas même la pluie ne parviendra à freiner le Torito qui se lançait à l’abordage des buts de Walter Benítez en seconde période et allait être récompensé par un but de Carrasco à l’entrée du dernier quart d’heure. Le score n’évoluait plus, la Nueva Chicago avait fait le job en décrochant sa cinquième victoire consécutive. Malheureusement pour les hinchas du Torito, si leur équipe a tout donné, ailleurs, ce qu’on pouvait craindre de pire est arrivé. A Temperley, Celeste et Bicho ont livré une parodie de match de football, un arrangement entre amis digne d’un Allemagne – Autriche de 1982. Trois tirs, aucun cadré, aucun en seconde période, tout le monde s’est contenté d’un immonde 0-0 et condamne donc le valeureux Torito qui rejoint la B avec le terrible regret que celui de s’être réveillé bien trop tard. Qu’importent les « vamos a volver » scandés par ses supporters, la Nueva Chicago retourne en Primera B.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Boca Juniors 30 20 4 6 64 49 26 23
2 San Lorenzo 30 18 7 5 61 44 20 24
3 Rosario Central 30 16 11 3 59 47 26 21
4 Racing 30 16 9 5 57 40 23 17
5 Independiente 30 14 12 4 54 44 22 22
6 Belgrano 30 14 9 7 51 33 23 10
7 Estudiantes 30 14 9 7 51 34 28 6
8 Banfield 30 14 8 8 50 38 32 6
9 River Plate 30 13 10 7 49 46 33 13
10 Tigre 30 12 10 8 46 32 25 7
11 Quilmes 30 13 6 11 45 38 37 1
12 Gimnasia y Esgrima 30 12 8 10 44 41 38 3
13 Lanús 30 10 12 8 42 33 29 4
14 Unión Santa Fe 30 9 14 7 41 38 37 1
15 Newell's Old Boys 30 10 10 10 40 27 30 -3
16 Aldosivi 30 11 7 12 40 35 40 -5
17 San Martín San Juan 30 8 13 9 37 32 34 -2
18 Olimpo 30 8 12 10 36 23 26 -3
19 Colón 30 7 13 10 34 26 31 -5
20 Argentinos Juniors 30 8 9 13 33 30 38 -8
21 Defensa y Justicia 30 8 8 14 32 27 31 -4
22 Godoy Cruz 30 8 8 14 32 32 40 -8
23 Huracán 30 6 12 12 30 29 37 -8
24 Sarmiento 30 7 9 14 30 24 34 -10
25 Temperley 30 6 12 12 30 19 29 -10
26 Nueva Chicago 30 7 8 15 29 29 38 -9
27 Vélez Sarsfield 30 7 8 15 29 27 37 -10
28 Arsenal 30 7 6 17 27 25 42 -17
29 Atlético de Rafaela 30 4 11 15 23 29 51 -22
30 Crucero del Norte 30 3 5 22 14 21 55 -34

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé