. . .

Tunisie – Ligue 1 2016 : Le trio de tête garde le cap

  • Écrit par Farouk Abdou

A moins d’un effondrement improbable, la composition actuelle du podium du championnat de Tunisie est en place pour un long moment. Toujours leader, le CS Sfaxien a engrangé une courte mais précieuse victoire face à Ben Guerdane (1-0). Les 2 poursuivants s’en sont sortis à l’extérieur : l’Espérance de Tunis menait 2-0 à Sidi Bouzid avant l’interruption définitive qui pourrait être commuée en victoire sur tapis vert et l’Etoile du Sahel s’est imposée (1-3) à Kairouan. Tour d’horizon de la 9ème journée, entre jet de projectiles et actions de grande classe.

Le fléau de la journée : jet de pierres et arbitre de touche blessé

C’est désormais un classique en Tunisie : Chaque contrariété liée à un arbitrage défavorable à l’équipe locale entraîne une série de réactions ordonnée et inévitable : officiels qui envahissent le terrain, protestations, dépôt de réserve, arbitre bousculé, public en furie qui balance tout ce qui lui tombe sous la main. On a donc vu, à Kairouan et Sidi Bouzid, des pierres jetées sur la pelouse, avec blessure et évacuation de l’arbitre de touche dans le deuxième cas. Des scènes déplorables où tout est à blâmer : les supporters irresponsables, les conditions de sécurité non réunies, le climat délétère autour des matchs, un alliage de fléaux qui mine le football de ce pays.

 

L’Etoile enchaîne, le CSS se contente du minimum, l’EST fait le boulot

Avec ses 2 courtes victoires en matchs en retard (1-0 contre Sidi Bouzid, 1-0 contre le CA) les hommes de Benzarti se sont replacés dans la course au titre, à 3 points de Sfax et 2 de l’Espérance.

Le marathon indigeste de 7 matchs en 3 semaines qui attend les clubs tunisiens a débuté mercredi, et l’entrée du festin se trouvait à Kairouan pour les sahéliens. Les 2 buts inscrits en première mi-temps, ont simplifié la tâche de l’ESS : une action collective à une touche de balle conclue par le brésilien Acosta, et un CSC de la défense aghlabide. L’apathie de la défense consécutive à la réduction de l’écart de la JSK a été compensée par le troisième but de Frank Kom, qui est venu clore la marque d’une belle frappe de l’extérieur de la surface. Seul point noir : l’expulsion d’Acosta, qui s’est rendu coupable d’un vilain geste sur un défenseur et manquera donc le choc de ce week-end face au CSS.

Sans l’impact physique et la qualité de finition-qui se bonifie de match en match- du successeur de Bounedjah, c’est Omrani et un Akaichi encore en phase de reprise qui devront tenir la baraque en attaque  dimanche.

Le leader accueillait Ben Guerdane, et a montré 2 visages bien distincts. Laborieux mais efficace sur coups de pied arrêtés en première mi-temps et plusieurs séquences de jeu bien léchées consécutives à l’entrée de Junior Ajayi, de retour de la CAN U23. On ne le dira jamais assez, lesNoir et Blanc n’ont pas la même qualité de jeu suivant si le nigérian joue ou non. Ce sera un des atouts de choix du CSS à Sousse. Si Moncer et Hannechi, souvent inspirés quand ils jouent au stade Olympique, se mettent au diapason, et si l’instable Mosaab Sassi débarque à Sousse avec l’intention de jouer un tour à son ancien club, gare à Sfax.

Quelques retouches manquent à l’Espérance pour coller 3 buts par rencontre. Le quatuor aligné contre Sidi Bouzid (Bguir-Bulbwa-Ben Youssef-Khenissi) semble le plus indiqué pour débuter, et avec Mbarki, Jelassi et Rejaibi en réserve, l’armada du Parc B a toutes les cartes en main pour finir meilleure attaque du championnat, même si tout n’est pas encore parfait. Bguir, bien que gourmand sur certaines situations, a encore fait profiter de son coup d’œil et distribué la balle à ses coéquipiers dans le bon tempo. Bulbwa et Ben Youssef ont eu un rendement nettement plus intéressant une fois qu’ils ont échangé leurs positions sur le terrain. Le nigérian a montré des qualités de percussion et une aisance balle au pied qui laissent présager une palette plus complète que son compatriote Eduok. Ben Youssef a toujours un déchet conséquent dans les passes et les frappes, mais c’est un tank qui emporte tout sur son passage. On peut polémiquer sur le pénalty, la chute un peu douteuse de Khenissi, mais l’Espérance aurait quand même fini par ouvrir le score de toute façon. Les Sang et Or pourraient être les bénéficiaires du week-end si le choc ESS-CSS fait des étincelles.

L’action de la journée

Un presque-but sur un contre magnifiquement exécuté par le trio Bulbwa-Bguir-Ben Youssef. Long ballon, débordement, talonnade, débordement, passe en retrait, il ne manquait que la finition.

 

La boulette et le sauvetage de la journée

Le CA s’est relancé face à la Marsa (1-0) mais a frôlé la catastrophe sur cette sortie assez mal gérée de Ben Mustapha, heureusement que Tka a eu le geste juste pour sauver les meubles.

 

Résultats et classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 CS Sfaxien 22 19 1 2 58 44 15 29
2 Étoile du Sahel 21 18 2 1 56 39 8 31
3 Espérance de Tunis 21 18 0 3 54 43 16 27
4 ES Métlaoui 22 10 3 9 33 19 18 1
5 CA Bizertin 21 7 6 8 29 11 14 -3
6 EO Sidi Bouzid 22 8 3 11 27 18 24 -6
7 AS Marsa 21 7 4 10 25 16 22 -6
8 ES Zarzis 22 6 7 9 25 22 29 -7
9 JS Kairouan 21 6 6 9 24 17 24 -7
10 Ben Guerdane 22 6 6 10 24 15 22 -7
11 Club Africain 20 6 5 9 23 25 24 1
12 CS Hammam-Lif 22 6 5 11 23 17 23 -6
13 Stade Gabèsien 20 6 4 10 22 19 23 -4
14 Stade Tunisien 21 4 7 10 19 14 24 -10
15 EGS Gafsa 22 3 10 9 19 21 32 -11
16 Kasserine 22 3 7 12 16 10 32 -22

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

  • Aucun commentaire trouvé