. . .

Australie – FFA Cup 2015 : huitièmes de finale, épisode 1

  • Écrit par Antoine Blanchet-Quérin

Première journée de ces 8ème de finales FFA Cup saison 2014/2015. Le candidat surprise Lions FC recevait Perth Glory tandis que les deux clubs de Sydney : Sydney FC et Sydney United 58 s’en allaient à l’extérieur. Pendant ce temps, l’AAMI Park ré-ouvrait ses portes pour accueillir la seconde affiche de cette première journée entre les Citizen et les néo-zélandais de Wellington Phoenix.

Adélaïde United 2-1 Sydney FC

Habillés du logo doré de la compétition pour signifier leur sacre l’année passée, les joueurs d’Adélaïde s’avançaient fièrement devant Sydney FC. Une victoire 6-1 au tour précédent et un 11-0 infligé à Alice Springs quelques jours auparavant, Adélaïde bénéficiait d’un certain atout mental supplémentaire sur leur opposant. Sydney FC, mené par Graham Arnold, avait reposé ses forces en 16ème contre Sorrento et avait installé des cadres frais pour la rencontre. C’est d’ailleurs après le premier quart d’heure que les Sky Blues ont pris l’avantage avec une sublime frappe de Rhyan Grant laissant Galekovic impassible avant que Sanchez ne remette les siens à égalité. Le score fut gelé jusqu’à la fin des quatre-vingt-dix minutes réglementaires.

Alors que les deux formations semblaient parties pour participer à une énième séance de tir-au-but, l’argentin Marcelo Carrusca en décida autrement : un éclair de génie, une passe décisive en coup du foulard, une défense et un gardien complètement dépassés puis McGowan en renard, pour pousser le ballon au fond des filets. 2-1. Adélaïde peut encore conserver son titre tandis que le doublé coupe/championnat pour Sydney FC ne fut qu’un doux rêve.

Queensland Lions FC 0-1 Perth Glory

Club surprise de ses 8ème, Queensland Lions FC n’est pas passé loin de réaliser un nouvel exploit. Perth Glory a eu beaucoup de mal à prendre le dessus. Séparé de deux divisions avec les Lions, Perth Glory s’est pourtant mis en danger dès le début du match avec l’expulsion de leur gardien Jerad Tyson qui faucha en un-contre-un Shoheel Khan, l’homme de Lions FC. Réduit à 10 en début de partie, Glory s’en est remis à Nicholas Feely pour stopper le pénalty d’Andre Bonotto. Les 2'500 spectateurs présents ont cru à cet exploit, celui de sortir une franchise d’A-League. Lions FC a pourtant flanché à la 116ème minute où Chris Harold stoppa toutes espérances de voir Lions FC en quart de finale. Sortie sous les applaudissements pour les joueurs du club de troisième division.

Melbourne City 5-1 Wellington Phoenix

Aïe. Deux jours avant le match Alex Durante énonçait à la presse que les ‘Nix de Wellington travaillaient dur défensivement pour corriger toutes les imperfections de la saison passée lors des pertes de balles tant offensives que défensives. Travail anéanti par les Melbournians. La défense jaune et noire était déjà coulée par 4-1 en une mi-temps. Mooy et Fornaroli sur pénalty tandis qu’Harry Novillo inscrivit le troisième avant de sortir sur blessure (qui pourrait l’éloigner des terrains jusqu’à octobre). Le répondant des néo-zélandais : uniquement sur pénalty, conclu par Krishna. Ayant fait la plus grosse partie du travail, les Citizens se sont relâchés en seconde partie de jeu en opérant plusieurs changements comme l’entrée en jeu de Wade Dekker. Le jeune issu de la « youth team » du club n’a pas attendu plus longtemps pour planter son premier but officiel en tant que joueur professionnel. Une victoire 5-1 et une équipe de City déjà très forte sans l’ensemble de ses cadres.

Heidelberg 2-0 Sydney United 58

Une rencontre à deux extrêmes : 24 secondes et 87 minutes. Heidelberg est rentré dans l’histoire de la FFA Cup grâce à son attaquant Dan Heffernan qui n’a mis uniquement 24 secondes pour donner l’avantage au club de la banlieue de Melbourne. Sonnés, les joueurs de Sydney n’ont pu revenir au score. Le coach, Mark Rudan, avait joué toutes ses cartes en faisant ses trois changements possibles. Cependant c’est Kenny Athiu d’Heidelberg qui tuait le match avec une action où le jeune attaquant s’arracha de tout son corps pour placer le bon du pied au bon moment pour tromper Justin Pasfield.

Les buts

 

A propos de l'auteur
Antoine Blanchet-Quérin
Author: Antoine Blanchet-Quérin
Reporter du football australien (Socceroos, A-League, FFA Cup, NPL) en France pour Lucarne Opposée.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé