. . .

Sudamericana 2015 : favoris bousculés mais vivants

  • Écrit par Nicolas Cougot

Huitièmes de finale retour de la Sudamericana 2015 et si les grands favoris annoncés ont été quelque peu bousculés, tous ont pour l’instant résisté.

Laissé flamboyant au Monumental, c’est un River chancelant qui a quitté la Casa Blanca tant il fut remué par une excellente Liga de Quito. Si les Millonarios de Gallardo se sont procurés quelques situations par Sánchez, Alario et Mora, leur qualification n’a tenu qu’à un fil, celui qui vît Jonathan Álvez manquer son penalty à la 64e minute alors que la LDU menait au score sur un but de Narciso Mina entré en jeu 30 secondes auparavant, celui qui vît Cachete Morales envoyer son coup-franc sur le poteau de Barovero. Qu’importe pour le tenant du titre, malgré les tangages, il sera en quarts de l’édition 2015.

Et River ne retrouvera pas Libertad qu’il avait croisé l’an passé en huitièmes. La faute au Chapecoense de Tulio de Melo. L’ancien lillois a parfaitement répliqué à l’ouverture du score d’entrée de match du Gumarelo et permis aux siens d’aller chercher, à neuf contre onze, une séance de tirs au but remportée par des brésiliens ultra-efficaces. Quelques mois après Gignac, une autre ancien de Ligue 1 se rendra donc au Monumental pour défier l’un des favoris de l’édition 2015 de la Sudamericana.

Il ne restera ainsi qu’un seul paraguayen en quart de finale et ce ne sera pas forcément celui qu’on attendait le plus. Après avoir arraché un miraculeux résultat nul en Colombie, le Sportivo Luqueño n’a laissé aucune chance à Tolima au retour, dominant la rencontre de la tête et des épaules et s’imposant finalement sur la plus petite des marges pour décrocher sa place dans le grand huit final où il affrontera l’Atlético Paranaense qui a éliminé sans briller le modeste Brasilia. Et si le Chanchón est le dernier guaranie en quarts c’est qu’Olimpia n’est pas parvenu à se défaire d’Independiente. Dans un Defensores del Chaco en feu, le Rey de Copas paraguayen s’est suicidé face au Rey de Copas argentin, dominant outrageusement les 20 premières minutes avant de flancher et se retrouver en infériorité numérique. Malgré cela, devant les maladresses offensives d’un Rojo bien décevant, Olimpia a longtemps gardé l’espoir de marquer le but qui arracherait les tirs au but. Il n’en sera rien, Independiente se retrouve en quarts.

Après avoir affronté son homonyme de surnom, le Rojo croisera sur son chemin un autre Rojo, un autre Independgiente, celui de Santa Fe. Tombés 2-1 en Equateur, les Cardenales ont une fois encore parfaitement géré leur match retour, s’imposant 1-0 face à Emelec sur un but de l’inévitable Wilson Morelo qui s’était permis le luxe de manquer un penalty en milieu de premier acte.

Ailleurs, pendant qu’Huracán n’a fait qu’une bouchée du Sport de Falcão (victoire 3-0 au Duco), son futur adversaire, le Defensor Sporting a longtemps souffert face au Granate et dû attendre une séance de tirs au but pour se faire du vainqueur de l’édition 2013. Demi-finaliste de la Libertadores 2014, la Violeta s’offre désormais un quart continental en 2015 lors duquel elle part favorite.

Résultats

Buts

 
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé