. . .

Pérou – Clausura 2015 : Melgar – Cristal en finale

  • Écrit par Nicolas Cougot

On connait désormais l’affiche de la grande finale du Descentralizado 2015 péruvien. Forts de leur avance acquise à l’aller, Melgar et Sporting Cristal ont assuré au retour et laissent César Vallejo et Garcilaso s’affronter pour un dernier ticket en Libertadores.

Real Garcilaso 0 – 4 Melgar

Avec un but à remonter, le Real Garcilaso savait qu’il avait le temps et n’avait nullement besoin de se ruer à l’assaut des cages du Dominó. Le souci, c’est que face à lui, Bernardo Cuesta était intenable, le collectif de Melgar trop fluide. Un but d’entrée de partie allait sceller les espoirs de Garcilaso qui allait alors subir une domination sans partage des hommes de Juan Reynoso. Cuesta s’offrait un triplé, dont une merveille pour clore son match, Melgar remporte la belle face à Garcilaso et jouera le titre. A noter enfin la nouvelle polémique en tribunes avec les insultes racistes reçues par Johnnier Montaño qui viennent s’ajouter à celles reçues par Jhoel Herrera à l’aller mais aussi par Luis Tejada et Carlos Preciado lors du dernier tournoi. Le mal semble profond, les tribunes péruviennes doivent être assainies.

 

César Vallejo 4 – 3 Sporting Cristal

Sur le terrain, la finale opposera donc Melgar au Sporting Cristal. Comme Garcilaso, les Poetas de César Vallejo devaient s’imposer par deux buts minimum pour décrocher le ticket pour la finale. A la différence de Garcilaso, ils réussissaient à ouvrir le score grâce au colombien Donald Millán. Mais très vite, on comprenait que ce serait la soirée des attaques. Poetas et Academia multipliaient les situations, Cristal allait répliquer. Cossio débordait côté gauche, son centre était détourné par l’épaule de Luis Cardoza pour le 1-1. La course poursuite était lancée. Quelques secondes à peine et Ciucci redonnait l’avantage aux Poetas qui basculaient à la pause avec un seul but à inscrire pour égaliser dans la série. L’entrée de Renzo Sheput allait faire basculer le match. Le Sporting Cristal se montrait alors plus dangereux et Ávila égalisait d’entrée de second acte. Le suspense scellé, les deux équipes ne s’arrêtaient pourtant pas en si bon chemin, offrant un festival de but. La pépite Beto da Silva y allait de son but en solo pour les visiteurs, César Vallejo allait finalement chercher à s’offrir une victoire de prestige que les Poetas obtenaient en fin de rencontre.

Rendez-vous désormais ce week-end avec la grande finale pour le titre entre Cristal et Melgar mais aussi le duel des perdants opposant César Vallejo à Garcilaso dont le vainqueur décrochera son billet pour la Libertadores quand le vaincu ira en Sudamericana.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé