. . .

Les affiches [nuit du 3 au 4 février 2016]

  • Écrit par JC Abeddou

Le Deportivo Capiata a réalisé le sans-faute sur ses deux premiers matchs et tentera la passe de trois ce soir avec la réception de Rubio Ñú. Ils en sont largement capables s’ils reproduisent la même prestation que celle fournie face à Guarani la semaine passée (victoire 3-0). Rubio Ñú a réalisé une belle performance également en venant à bout du Nacional sur le score de 2-1, avec en prime un doublé de Diego Godoy. Les deux équipes possèdent un bel arsenal offensif sur le papier, et les effectifs sont encore en rodage sur ce début de saison.

L'équipe péruvienne de César Vallejo devra batailler ferme pour résister aux assauts brésiliens. La saison passée, les péruviens ont encaissé beaucoup de buts, on verra donc s’il y a eu une remise en question, espérons pour eux sinon ça risque de faire mal ce soir. Car en face, le São Paulo de Bauza rentre en piste et on attend bien évidemment une bonne performance de son équipe lors de ce premier tour. Verra-t-on Calleri débuter sous ses nouvelles couleurs? Est ce qu'on va assister à un jeu porté sur l'attaque (même si ça ne ressemble pas trop à la philosophie du bonhomme) histoire de tuer tout suspense dès le match aller? Réponse dans la nuit.

Un vent de fraîcheur s'amorce avec le premier tour de Copa Argentina. D'un côté nous avons une équipe de Fédérale avec Def. De Pronunciamiento (c'est pas gagné pour la prononciation) qui s'appuie notamment sur un bloc solide et compact, mais qui n'a pas encore débuté son championnat au contraire de son adversaire du soir. En face nous avons Talleres Cordoba (là, c'est beaucoup plus facile) qui évolue en Priméra B et possède dans son effectif un certain Guiñazú, le vétéran de 37 ans a rejoint le club cet hiver en provenance de Vasco. Autant dire que ça s'annonce bien funky comme on a l'habitude de le dire sur L.O.

C'est clairement l'affiche à suivre cette nuit. Le Puebla de cette saison est capable du meilleur comme du pire, au rang d'équipe imprévisible ils se débrouillent pas mal. Faudra pas mettre le bleu de chauffe car en face ça devrait pas rigoler. On est tous impatients (enfin je crois) à découvrir La Academia version 2016, tant cette équipe envoie du rêve sur le papier. Lisandro Lopez, Milito, Bou, Noir. Tout ça donne franchement envie de regarder, rien que pour les yeux.

A propos de l'auteur
JC Abeddou
Author: JC Abeddou
Grand passionné de football depuis mon plus jeune âge, je suis tombé amoureux du football sud-américain et me tiens informé de très près. Actuellement en formation d'agent de joueur depuis 1 an, je prends plaisir à pratiquer plusieurs activités liées au football et à partager le charme du football latin auprès du public désireux de le découvrir.

  • Aucun commentaire trouvé