. . .

Bolivie – Clausura 2015 : Bolívar comme une évidence

  • Écrit par Nicolas Cougot

La réception de San José donnait l’opportunité à Bolívar de décrocher le vingtième titre de son histoire à domicile dès l’avant-dernière journée du Clausura. Autant dire que l’affaire paraissait déjà entendue.

Il n’y avait guère de suspense en Bolivie, encore fallait-il confirmer les attentes. A l’heure d’entrer dans un Hernando Siles copieusement garni pour l’occasion, la bande à Azkargorta savait qu’un succès lui assurerait le 20 titre professionnel de l’histoire du club, le 24ème au total. Car malgré la défaite lors du Clásico face à The Strongest en milieu de semaine, la Academia comptait toujours son matelas de quatre points qui lui permettait de conclure chez lui lors de l’avant-dernière journée. Et d’entrée de partie, les hommes d’Azkargorta se ruaient à l’attaque pour mieux étouffer leur adversaire et surtout se mettre rapidement à l’abri. Mais face à eux, Carlos Lampe avait décidé d’un tout autre match. Le portier de San José repoussait toutes les offensives de La Academia et permettait aux siens de sortir peu à peu et se montrer dangereux. Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Juanmi Callejón reprenaient leur domination et allait finalement parvenir à libérer l’Hernando Siles sur une frappe lointaine de Damir Miranda. Ce sera le seul but du match, celui qui rend la victoire des Tigres sur le terrain d’Universitario anecdotique. Bolívar remporte le titre et met fin à une saison bolivienne que La Academia a totalement écrasée.

 

Barrage pour la relégation

A quatre-vingt-dix minutes du terme du Clausura, la dernière incertitude concerne la dernière place qualificative pour la prochaine Libertadores entre Oriente Petrolero et Jorge Wilstermann. Pour que le suspense demeure, l’Aviador, qui compte quatre points de retard, devra s’imposer à Universitario ce jeudi pour espérer venir coiffer Oriente Petrolero lors de l’ultime journée (à condition alors de s’imposer face à The Strongest). En cas d’échec dans cette délicate mission, Wilstermann disputera la Sudamericana. Plus bas dans le classement, la messe était dire pour Universitario de Pando, ne reste plus qu’une dernière chance à Sport Boys de ne pas couler en seconde division. Il faudra pour cela sortir vainqueur du duel l’opposant à l’Atlético Bermejo, qui vient de recevoir l’appui financier d’Evo Morales,sur un match aller-retour.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Bolívar 22 14 4 4 46 44 22 22
2 The Strongest 22 12 6 4 42 48 28 20
3 Jorge Wilstermann 22 10 9 3 39 23 15 8
4 Blooming 22 9 8 5 35 32 22 10
5 Oriente Petrolero 22 9 7 6 34 39 25 14
6 Real Potosí 22 10 3 9 33 30 23 7
7 San José 23 8 6 9 30 36 31 5
8 Petrolero Yacuiba 22 5 11 6 26 21 25 -4
9 Nacional Potosí 22 5 8 9 23 24 29 -5
10 Universitario de Sucre 21 6 3 12 21 18 35 -17
11 Sport Boys 21 4 3 14 15 21 40 -19
12 Universitario de Pando 21 2 6 13 12 14 55 -41

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé