. . .

Australie – A-league 2016 : City s’offre le derby, seul Brisbane en profite

  • Écrit par Antoine Blanchet-Quérin

Onzième journée de A-league, celle de l’attendu derby de Melbourne opposant le champion sortant et grand favori à sa succession et l’équipe du moment. Et parmi les leaders, seul Brisbane en a profité.

Newcastle, Adélaïde, le point du match nul

Serré dans l’entrejeu malgré certaines occasions, Newcastle et Adélaïde n’ont pas fait mieux qu’un match nul (0-0). Rien ne laissait présager à un match sans but puisqu’Adélaïde profitait en début de match de ses ailiers qui trouvaient facilement l’espace. Carrusca frappait le premier, sans inquiétude pour Mark Birighitti. L’espagnol touchait également la barre sur coup-franc. Newcastle peinait mais trouvait Trifunovic souvent désaxé de son rôle de n°9 alors que David Carney faisait la passe juste. Les Reds avaient souvent les possibilités de trouver la faille mais il n’en fut rien. Les deux équipes se séparent sur un nul qui, comme le veut la formule, n’arrange personne. 

Sydney « Boring » FC

Possédant depuis le début de saison l’étiquette d’équipe ennuyeuse, la confrontation avec Wellington aurait dû donner l’occasion aux Sky Blues, en manque de mobilité offensive, de venir contredire ces critiques. Il n’en est rien. Sydney FC est toujours ennuyeux, mais parvient à prendre un point (1-1). Une rencontre placée sous le signe de l’ennui donc, un match qui a profité aux portiers de chaque équipe sortant tour à tour les rares occasions du jour. Glen Moss sauvait un pénalty tiré par Andrew Hoole tandis que Vedran Janjetovic sortait la plus grosse action des ‘Nix avec Krishna puis McGlinchey en seconde mi-temps. Sydney parvenait tout de même à ouvrir le score par Filip Holosko en toute fin de partie, sa frappe enroulée ne laissant aucune chance à Glen Moss (84ème) mais sa défense se tirait une balle dans le pied quelques minutes plus tard en provoquant un pénalty transformé par Krishna (89ème). Un point chacun, c’est tout.

 

Les Citizens, nouveaux rois de Melbourne

Le derby de la 11ème journée, Melbourne Victory « se déplaçait » chez l’ennemi City quelque peu groggy après 3 matchs sans victoires alors que City écrasait tout sur son passage. Quel match ! C’est par le coup de pied de Besart Berisha que le festival commençait, malgré la parade de Thomas Sorensen. Agé de 20 ans et latéral droit de City, Ben Garuccio permettait le premier coup de canon du soir, enrhumant Berisha, il trouvait parfaitement son coéquipier Stefan Mauk au point de pénalty (20ème). Battu dans l’impact, le Victory subissait un deuxième revers 10 minutes plus tard, lorsque Paulo Retre suivait le double-arrêt de Danny Vukovic. Touché mais pas tué. Fahid Ben Khalfallah servait Besart Berisha qui de la tête battait le portier danois de City juste avant la pause. Kevin Muscat décidait alors d’aller chercher très haut City, pour penser revenir. Dans l’équation pourtant parfaite, un obstacle de taille allait se dresser : Thomas Sorensen. Le dernier rempart Citizen a rendu une copie de match parfaite sortant tour à tour les frappes de Barbarouses, Thompson ou Berisha. Son adversaire Danny Vukovic n’a pas eu à rougir et en faisait de même devant Novillo ou Fornaroli. A la fin du compte, City sort vainqueur 1 an après leur dernière victoire lors de ce Melbourne Derby.

 

Perth Glory, 7 sur 9

Le capitaine de l’équipe, Michael Thwaite avait affirmé que les trois matchs à domicile pouvaient se terminer à 3 victoires.  Après 2 succès les violets n’ont pas eu le dernier résultat espéré contre les leaders du championnat (2-2). Relancé dans le classement après des victoires contre Central Coast et Melbourne Victory, la bande à Kenny Lowe recevait les leaders à la recherche d’une septième victoire consécutive. Diego Castro profitait d’une faute d’Andrew Redmayne pour propulser son pénalty au fond des filets (2ème). Les Western Sydney Wanderers se réveillaient plus tard sur corner, à la suite d’une combinaison parfaite où la défense de Perth n’eut pu qu’admirer l’enchaînement et la conclusion de Santalab (20ème). Nebo Marinkovic étant blessé, c’est Mitchell Oxborrow qui se chargeait des coup-francs, entre autres. Sur sa seule opportunité de la soirée, l’ancien de Newcastle en profitait pour inscrire son premier but en A-League. Et de quelle manière ! A plus de 40 mètres des cages de Redmayne (60ème). Le milieu de 20 ans n’a pas donné la victoire finale puisque Mitch Nichols, l’ex-pensionnaire de Perth, profitait d’être seul dans la surface pour ajuster parfaitement sa frappe et battre Ante Covic (81ème). Perth peut se féliciter de ses derniers résultats, Tony Popovic s’en félicite aussi. Ce bon point prit à Perth permet à ses Wanderers de conserver leur place de leader.

 

Brisbane au finish !

Un but à la 85ème minute par Dimitri Petratos envoie les Roar à la seconde place de du championnat et coule davantage des Mariners subissant une 5ème défaite consécutive (1-0). Comme à leur habitude depuis l’ère Postecoglou, Brisbane aime contrôler le jeu. Mais, ces derniers temps, ce contrôle n’est pas suffisant pour créer le danger et marquer au plus tôt dans une rencontre. Jamie Maclaren était à l’origine de la première occasion orange à la 20ème minute. Cantonné à défendre et jouer en contre-attaque, Central Coast s’en est remis à Roy O’Donovan. L’irlandais profitait d’une passe à sa destination pour frapper au but, vigilant Jade North déviait en corner. L’entrée de Fabio Ferreira après 6 journées de blessure n’y changera rien au compte des jeunes et bleus. A l’inverse, John Aloisi faisait entrer Dimitri Petratos à la 74ème qui changeait la donne puisque le jeune australien battait Paul Izzo d’une frappe à l’extrémité de la surface de réparation (85ème). Lors de l’ultime minute le public de Central Coast pensait être sauvé sur le but de Josh Rose, mais celui-ci était refusé pour hors-jeu. Brisbane prend trois points logique, ce qui les place à 2 points des Western Sydney Wanderers tandis que les Mariners vont encore devoir lutter en fond de classement jusqu’à la fin de saison.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Western Sydney Wanderers 18 10 4 4 34 30 20 10
2 Brisbane Roar 18 10 4 4 34 30 21 9
3 Melbourne City FC 18 8 4 6 28 44 33 11
4 Melbourne Victory 18 8 4 6 28 28 22 6
5 Sydney FC 18 7 7 4 28 24 19 5
6 Adelaïde United 18 7 6 5 27 26 23 3
7 Perth Glory 18 6 4 8 22 27 28 -1
8 Newcastle Jets 18 5 4 9 19 15 27 -12
9 Wellington Phoenix 18 4 4 10 16 20 32 -12
10 Central Coast Mariners 18 3 3 12 12 23 42 -19

A propos de l'auteur
Antoine Blanchet-Quérin
Author: Antoine Blanchet-Quérin
Reporter du football australien (Socceroos, A-League, FFA Cup, NPL) en France pour Lucarne Opposée.

  • Aucun commentaire trouvé