. . .

La revue de presse du 18 mai 2015

  • Écrit par Bastien Poupat

Argentine - Olé : En une du quotidien argentin, les joueurs de River Plate qui posent pour dire au revoir à Boca Juniors après la décision de la CONMEBOL de donner les Millionarios gagnant face aux Xeneizes pour le huitième de finale retour de la Copa Libertadores après les incidents de ce jeudi à la Bombonera. River affrontera Cruzeiro en quart de finale de la Copa Libertadores. De son côté, Boca écope d'une sanction de 4 matchs à huis clos, 4 matchs sans supporters visiteurs et 200.000 dollars d'amende.

Brésil - Lance : En une, le match nul deux partout de Flamengo après avoir été mené 0-2 sur son terrain face à Sport Recife. Malgré ce retournement de situation, le Maracana a réclamé plus d'investissements et des renforts au sein du club Carioca. A noter aussi, le match nul 0-0 de Vasco de Gama et la lourde défaite 4-1 de la Fluminense en déplacement à l'Atletico Mineiro.

Chili - El Grafico : C'est Claudio Bravo, Champion d'Espagne avec le FC Barcelone, qui fait l'actualité au Chili. L'ancien portier de la Real Sociedad est même annoncé favori pour le titre de meilleur gardien de la Liga.

Mexique - Estadio : C'est la goleada la plus impressionnante du week-end d'autant plus qu'elle a été effectuée à l'extérieur et dans un Clásico. Les Chivas ont étrillés l'Atlas dans ce Clásico Tapatío et accèdent aux demi-finales de la Liguilla où ils affronteront Santos Laguna. Dans l'autre demi-finale, Queretaro sera opposé à Pachuca (voir Mexique – Clausura 2015 : renversant !).

Pérou - El Bocon : Cela ne respire toujours pas la sérénité côté Alianza Lima défaite chez elle contre Garcilaso. Pour couronner le tout, le club de la Capitale péruvienne a terminé la rencontre à sept avec les expulsions de Cueva, Costa, Miguez et Miers qui seront tous absents pour le Superclasico face à Universitario. 

Uruguay - Ovacion : "On en a peu vu". Un Superclasico tristounet selon Ovacion entre le Peñarol et le Nacional qui fut peut être le dernier pour Alvaro Recoba. Les hinchas du Peñarol pourront se consoler en se disant que ce partage des points permet aux Carboneros de prendre seuls les commandes du championnat.

Venezuela - Meridiano : Au milieu du Base-Ball, trois titres se font une petite place dans la République Bolivarienne du Venezuela. Le Deportivo Tachira remporte le titre de Champion du Venezuela grâce à sa victoire 1-0 lors de la finale retour face à Trujillanos. De son côté, Salomon Rondon a aussi été sacré avec le Zenit en Russie, imité quelques heures plus tard par le FC Barcelone de Leo Messi en Espagne.

A propos de l'auteur
Bastien Poupat
Author: Bastien PoupatWebsite: http://lucarne-opposee.fr/
Freelance basé à Buenos Aires en Argentine. Amoureux du Football Sud-Américain et de ses tribunes. Pour un football populaire, stop business !

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé