. . .

Venezuela : Le Deportivo Táchira remporte le titre suprême, Carabobo et Zamora filent en Sudamericana

  • Écrit par Bastien Poupat

En l'emportant 1-0 sur son terrain face à Trujillanos lors de la finale retour du championnat vénézuélien, le Deportivo Táchira s'est attribué le titre suprême de Champion du Venezuela, de leur côté Carabobo et le Zamora FC disputeront la Copa Sudamericana aux côtés de La Guaira et du Deportivo Anzoátegui.

C'est fait, le championnat vénézuélien a livré son verdict. Que cette saison pleine de suspens et de rebondissements fut belle et c'est non sans fierté que sur LO nous avons pu vous faire suivre pour la première fois de notre histoire ce football en pleine expansion. Il est vrai que pour les plus optimistes le football vénézuélien est en plein essor. Ces derniers mois la sélection vénézuélienne n'est jamais passée aussi près d'une qualification à un mondial et le championnat, comme nous avons pu nous en apercevoir cette saison, est de plus en plus attractif avec notamment des centres de formations compétents comme celui du Caracas FC qui a produit 70 % des joueurs de la Vinotinto. Pour les plus pessimistes, cette perspective ratée de Coupe du Monde était due à l'absence du Brésil lors de la phase de qualification et la sélection vénézuélienne n'est qu'illusion loin de la réalité du championnat local. Mais ce qui a changé au Venezuela c'est que le peuple a désormais un avis sur le football. Souvent éclipsé par le Base-Ball, sport phare au pays de la révolution bolivarienne, le football  se fait petit à petit sa place dans une nation surtout connu pour l’influence de son « Libertador », Simon Bolivar sur l’Amérique du Sud, pour son charismatique président défunt Hugo Chavez et ses plages de sable fin à couper le souffle.

Ce week-end, se disputait le match retour de cette la grande finale du Championnat entre les deux derniers vainqueurs des précédents tournois, Trujillanos (Apertura 2014, voir Venezuela : Trujillanos sacré pour la première fois de son histoire) et le Deportivo Táchira (Clausura 2015, voir Venezuela - Clausura 2015 : le Deportivo Táchira champion). Car vous le savez aussi désormais, le Venezuela ne sacre qu'une seule équipe par saison, les deux équipes qui remportent chaque tournoi (Apertura et Clausura) disputent une finale nationale aller/retour synonyme de titre en cas de victoire.

Cette finale se disputait donc entre Trujillanos et le Deportivo Táchira dont le match aller s'était déroulé dimanche dernier ce clôturant sur le score de 0-0 donnant un léger avantage aux Aurinegros. Dans un Pueblo Nuevo surchauffé et plein comme un œuf, le Deportivo Táchira l'emportera 1-0 grâce à un penalty de son attaquant vedette Rivas à la 76ème minute. San Cristobal célébrera ses héros toute la nuit dans une ambiance indescriptible, des images que l'on préfère voir surtout au vu d'un début de saison très tendu entre supporters et dirigeants (voir A Táchira, la guerre est déclarée).

Mais il n'y avait pas que la grande finale qui focalisait les attentions au Venezuela ce week-end, il y avait aussi la qualification pour la Copa Sudamericana. Il faut savoir que la deuxième meilleure équipe, hors de celles déjà qualifiées en Copa Libertadores, du classement cumulé de la saison 2014/2015 (que nous vous avions montré ici) file en Copa Sudamericana 2015 en compagnie du vainqueur de la Coupe Nationale. Nous connaissions déjà les deux heureux élus qui sont le Deportivo Anzoátegui et La Guaira. Mais attention, la Liga Venezolana a le droit d'envoyer quatre clubs dans cette compétition. Pour se faire, la FVF (Fédération Vénézuélienne de Football) fait disputer des barrages entre le 5ème et le 12ème du classement cumulé ! Ensuite les huit clubs engagés en barrages se disputent les deux places au sein d'un tableau à élimination directe par matchs aller-retour. Là était tout l’intérêt de cette fin de saison au Venezuela en plus de la grande finale du Championnat. Concernant la Sudamericana, Tucanes, Mineros de Guayana, Carabobo, Aragua, Deportivo Lara, Atlético Venezuela, Estudiantes de Merida et Zamora composaient le casting de ces play-offs qui se disputaient la semaine dernière. Le Zamora FC et Mineros de Guayana n'ont fait qu'une bouchée de l'Estudiantes de Merida (2-1 / 4-2) et Tucanes (0-0 /3-0). De son côté le Deportivo Lara avait su retourner une situation bien mal embarquée face à l'Atlético Venezuela (0-1 / 2-0) pendant que Carabobo conservait son petit d'avance décisif face à Aragua (1-0 / 0-0). Les deux billets qualificatifs pour la prochaine Sudamericana se jouaient donc entre le Zamora FC et Mineros de Guayana d'un côté, et le Deportivo Lara et Carabobo de l'autre.

Ce dimanche, c'est Carabobo et le Deportivo Lara qui ouvraient le bal, le Granate a su faire la différence dans les dernières minutes par l'intermédiaire de Nieves et s'assurer ce maigre avantage de 1-0 avant le retour ce mercredi. Dans l'autre affiche, nous avons assisté à un match à rebondissements entre Mineros de Guayana et le Zamora FC. Privé de sa pépite Jhon Murillo en partance pour le Benfica, La Furia Llanera ouvrait rapidement le score par Arenas avant de faire rejoindre juste avant la mi-temps. La Pandilla Del Sur prendra même l'avantage à la 62ème grâce à un doublé de Valoyes mais craquera totalement en fin de match, tout d'abord à la 84ème sur une réalisation du panaméen Clarke puis deux minutes plus tard avec un but de Gonzalez. 2-3 score final, qui assurait pratiquement la qualification à Zamora.

Du suspens il en restait ce mercredi à l'Estadio Metropolitano de Futbol de Lara, surtout, quand après dix minutes de jeu, Los Albigrises avaient déjà fait leur retard par l'intermédiaire de Gonzalez. S'en suivra un match assez ennuyeux avec un tir cadré de chaque côté durant toute la rencontre, les deux équipes étant crispées par l'enjeu devront se départager aux penaltys. A ce petit jeu, le Granate se montrera plus efficace remportant cette séance 3-1 et validant son ticket pour la prochaine Copa Sudamericana.

Ne restait plus qu'à voir comment le Zamora FC allait se comporter devant son public aillant déjà un pied et demi en Sudamericana. La Furia Llanera assurera la qualification sur le même score que lors du match aller (3-2) clôturant cette superbe saison vénézuélienne. Nous nous n'avons plus qu'à vous dire à l'année prochaine.

A propos de l'auteur
Bastien Poupat
Author: Bastien PoupatWebsite: http://lucarne-opposee.fr/
Freelance basé à Buenos Aires en Argentine. Amoureux du Football Sud-Américain et de ses tribunes. Pour un football populaire, stop business !

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé