. . .

Brésil - Brasileirão 2015 : Le Corinthians fête son titre en humiliant São Paulo !

  • Écrit par Marcelin Chamoin

Le Corinthians a célébré de la meilleure des manières son sixième titre national en explosant São Paulo 6-1. La course à la Copa Libertadores et au maintien est toujours aussi serrée.

Les principaux artisans (Gil, Elias, Jadson, Renato Augusto, Vagner Love, Malcom) de la conquête du titre du Timão étaient au repos, ce qui n’a pas empêché le Corinthians de remporter le plus large succès de son histoire dans un Majestoso. Dans une Arena Corinthians remplie et festive, les remplaçants ont dominé São Paulo dès la première mi-temps en enfilant les buts. São Paulo boit le calice jusqu’à la lie puisque Cassio arrête un penalty d’Alan Kardec en fin de match. L’arbitre met fin au calvaire du Tricolor avant même la fin du temps réglementaire.

«
»

Le tiercé se précise puisqu’après un match nul 2-2 contre Goias, l’Atletico-MG est à quatre points devant le Grêmio, défait dans le GreNal. Vitinho, unique buteur du match, a en effet permis aux colorados d’effectuer la bonne opération du week-end. Ils reviennent à égalité de points du São Paulo et un point devant le Santos FC, défait 1-0 face au Coritiba dans un match à huit clos. Gabriel et Ricardo Oliveira étaient au repos en prévision de la finale aller de la coupe du Brésil mercredi, contre Palmeiras.

Derrière, le match nul 0-0 entre Sport et l’Atletico-PR, là aussi dans un stade privé de ses supporters pour des bagarres, et celui entre Palmeiras et Cruzeiro sur le score de 1-1 met sans doute fin aux rêves de Libertadores pour ces équipes. Dans un autre match sans enjeu, Flamengo a ouvert le score par l’intermédiaire de Gabriel, avant l’égalisation de Diego Oliveira, véritable héros du match. L’attaquant de la Ponte Preta a en effet remplacé un Marcelo Lomba blessé dans les buts en fin de match et a même détourné un coup-franc d’Ayrton pour garantir le point du match nul au club de Campinas.

Fluminense s’est facilement imposé 3-1 contre Avaí avec notamment un très beau but de Fred et a assuré son maintien. Le défenseur Gum, qui fêtait son 300ème match avec le Tricolor a ouvert le score. Ce résultat plonge Avaí dans la zone de relégation à la suite de la victoire du Coritiba contre Santos. Le match nul dans le derby du Santa Catarina entre Figueirense et Chapecoense laisse Figueirense à deux points devant le premier relégable, Avaí.

Le Vasco s’est imposé 2-1 à Joinville, condamnant officiellement son adversaire à la Serie B. Le Vasco a fait la différence en début de match, avec un nouveau grand match de Nenê, auteur de du premier but de la partie. Riascos double la mise quelques minutes plus tard, et malgré une deuxième période plus difficile, le Vasco tient un succès très important, permettant au club de revenir à seulement trois points de Figueirense. Les quatre clubs à la lutte pour le maintien affronteront tous un club pauliste lors de la 37ème journée.

La journée suivante aura lieu le week-end prochain avec notamment Fluminense - Internacional et Grêmio - Atletico-MG. On connaît déjà les quatre clubs promus en Serie A. Le champion Botafogo sera accompagné de Vitoria Bahia, Santa Cruz et l’América-MG.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Corinthians 38 24 9 5 81 71 31 40
2 Atlético Mineiro 38 21 6 11 69 65 47 18
3 Grêmio 38 20 8 10 68 52 32 20
4 São Paulo FC 38 18 8 12 62 53 47 6
5 Internacional 38 17 9 12 60 39 38 1
6 Santos 38 16 11 11 59 60 41 19
7 Sport 38 15 14 9 59 53 38 15
8 Cruzeiro 38 15 10 13 55 44 35 9
9 Palmeiras 38 15 8 15 53 60 51 9
10 Flamengo 38 16 3 19 51 47 53 -6
11 Atlético Paranaense 38 14 9 15 51 43 48 -5
12 Ponte Preta 38 13 11 14 50 41 41 0
13 Chapecoense 38 12 10 16 46 34 46 -12
14 Figueirense 38 12 9 17 45 38 50 -12
15 Avaí 38 12 9 17 45 40 58 -18
16 Fluminense 38 13 5 20 44 38 52 -14
17 Coritiba 38 10 12 16 42 31 43 -12
18 Vasco da Gama 38 10 11 17 41 27 53 -26
19 Goiás 38 10 8 20 38 39 49 -10
20 Joinville 38 7 10 21 31 25 47 -22

A propos de l'auteur
Marcelin Chamoin
Author: Marcelin Chamoin
Passionné par le foot brésilien depuis mes six ans. Mon cœur est rouge et noir, ma raison est jaune et verte.

  • Aucun commentaire trouvé