. . .

El equipo de Coudet

  • Écrit par Nicolas Cougot

Annoncé comme l’une des surprises potentielles de la saison (voir Argentine : Nouvelle saison, nouvelle version (4e et dernière partie)), Central a confirmé les attentes. Au point de faire de son coach une légende Canallas.

“Y ya lo ve, y ya lo ve, es el equipo de Coudet”. Le chant envahit désormais El Gigante à chaque sortie de son Central. Nous en reparlerons demain dans notre compte-rendu de la journée mais en s’imposant face à Argentinos, les Canallas prennent la deuxième place du championnat, synonyme de Libertadores. Suffisant pour élever el Chacho Coudet au rang d’idole.

“On doit gagner et espérer. Désormais, tout dépend de nous. On a doublé San Lorenzo, c’est important. Il nous reste deux matchs, ce sera difficile, on est dans la dernière ligne droite” a rappelé el Chacho qui a surtout voulu donner tout le mérite à ses joueurs : “Tout revient aux joueurs, non seulement les 11, ni les 18. Tout l’effectif qui qui été engagé dans cette saison.”

Central n’a plus que 2 matchs de championnat à disputer (et se prend même à rêver d’une finale face à Boca au Gigante début novembre et jouera ce samedi sa demi-finale de Copa Argentina face au Racing.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé