. . .

Australie – FFA Cup : Perth retrouve la finale, Melbourne la découvre

  • Écrit par Antoine Blanchet-Quérin

Avant une nouvelle journée de championnat, le milieu de semaine australien était consacré aux demi-finales de la FFA Cup. Et les Melbournians n’auront pas leur derby.

Melbourne Victory ne se rate pas contre son voisin Hume City

Plutôt dans la semaine, le défenseur d’Hume City – Shane Rexhepi – avait lancé le match : « Nous jouerons comme avant, nous sommes confiants que nous pouvons marquer contre eux ». Sur de leur capacité offensive avec une moyenne de 3.33 buts/matchs lors des trois derniers tours, il se montrait confiant pour la réception de Melbourne. Malgré sa nationalité albanaise comme son adversaire Besart Berisha à laquelle il « partage une amitié commune », Berisha a amorcé le premier coup du soir en ouvrant le score sur pénalty en fin de première période.

Les observateurs du soir partageaient certaines réticences à propos des Navy qui n’ont pu ouvrir le score uniquement sur pénalty et pensaient qu’Hume City pouvait revenir au courage et déstabiliser encore plus cette équipe malmenée en championnat. L’expérience des champions en titre ont pesé dans la balance contre les Nord-Melbournians qui ont contrôlé toute la seconde mi-temps avant de lancer leur trio Fahid Ben Khalfallah, Besart Berisha et Kosta Barbarouses éteindre les maigres espoirs du club de seconde division. Après le 2-0 de Geria, qui signe son premier but professionnel grâce à un très bon service de FBK (89e), ce dernier sera à la création de l’action du 3 à 0 qui profita à Barbarouses à la dernière seconde du match (90+5’) pour envoyer définitivement le Melbourne Victory en finale de la FFA Cup.

Battu trois fois, Chris Oldfield a été fier de tenir ses cages 89 minutes avant de se prendre un but « dans le jeu » et d’être arrivé là avec « toutes son équipe ». A 90 minutes du rêve de jouer la finale de FFA Cup, ils « reviendront plus fort lors de la prochaine édition pour toucher à nouveau cet objectif ».

 

Perth Glory retourne en finale !

Chez eux, les Glory ont mené la dance et ce ne fut pas une surprise lorsque les violets habillés de jaune ouvraient le score dès la 24ème minute lorsque Sandor suivait le bon dégagement de Tando Velaphi pour frapper sa balle dans un angle peu évident. Ce même Tando Velaphi fut obligé de sortir après un mauvais choc avec Guyon Fernandez, complètement K.O. c’est Thomas Sorensen qui dû prendre le relai dans les buts de Melbourne City.

De l’autre côté du terrain Ante Covic a été également mis à mal lorsque le jeune défenseur central Matthew Millar sautait plus haut que toute sa défense et réduisait le score à un partout juste avant la mi-temps. Deux minutes séparaient l’égalisation de la fin de la première mi-temps, pensant voir les deux équipes rentrer aux vestiaires dos à dos et il a fallu le dégagement malheureux de Garrucio dans son propre camp pour donner de nouveau l’avantage aux locaux.

Avec 17 tirs, City a eu les occasions pour doubler le score et sur l’unique action dangereuse des blancs Ante Covic se plaçait comme rempart contre la frappe d’Aaron Mooy et chanceux que le tir de David Williams qui suivait ne trouvait pas le cadre. Un raté qui sera payé au prix fort lorsque Perth Glory marquait le troisième but sur une sublime ouverture de Diego Castro.

Perth Glory ne défendra pas son titre mais sa place de finaliste revanchard. L’année dernière les joueurs de Kenny Lowe avaient chuté 1-0 contre Adélaïde United après un non-match. Cette fois-ci Perth n’aura « que ça » à jouer et donnera tout pour soulever la coupe.

A propos de l'auteur
Antoine Blanchet-Quérin
Author: Antoine Blanchet-Quérin
Reporter du football australien (Socceroos, A-League, FFA Cup, NPL) en France pour Lucarne Opposée.

  • Aucun commentaire trouvé