. . .

Argentine – Primera Division 2015 : ¡Boca campeón!

  • Écrit par Nicolas Cougot

29e et avant dernière journée du marathon argentin, l’heure était venue pour la Bombonera de s’embraser une fois encore pour célébrer un titre. Mais la pression était réelle.

Boca, quatre ans plus tard

« Je suis revenu pour vivre ce genre d’émotion ». Tels ont été les premiers mots de Carlos Tévez au terme de 90 minutes qui ont permis à Boca de décrocher le titre de champion 2015, venant ainsi combler une absence de 4 ans. La Bombonera était pleine ce soir pour espérer s’enlever un premier poids et surtout s’éviter une finale pour le titre à Rosario. Pendant que Boca accueillait Tigre, les Canallas savaient qu’ils auraient fort à faire sur le terrain d’un redoutable Banfield. Le premier motif d’espoir pour les Xeneizes venait des feuilles de match puisque pour cette rencontre décisive, el Chacho Coudet avait décidé de faire tourner, laissant notamment sur le banc le duo Ruben – Larrondo, indiquant qu’il avait clairement choisi de se focaliser sur la finale de Coupe de mercredi prochain.

A la Bombonera, la pression était mise d’entrée par les Xeneizes qui, emmené par Lodeiro, tentaient de mettre à mal le 4-4-2 d’Alfaro qui allait attendre la fin des 20 premières minutes pour poser le pied sur le ballon. C’est justement à ce moment que la première bonne nouvelle de la soirée allait résonner dans les oreilles Xeneizes, Gio Simeone, seul au point de penalty ouvrait le score d’une tête parfaite pour Banfield. Ce but donnait un joker supplémentaire aux hommes d’el Vasco qui peinaient tout de même à se montrer véritablement dangereux même si les occasions commençaient à poindre le bout de leur nez. Il fallait attendre un corner de Lodeiro parfaitement coupé par Monzón pour que l’explosion de joie du peuple jaune et bleu vienne couvrir les Cantalo Cantalo de Sebastián Vignolo. Menant au score alors que Central était mené de deux buts après un mouvement Cazares – Cuero conclu par Villagra, Boca se libérait et allait contrôler un deuxième acte au cours duquel le Matador allait rester inoffensif. Ne restait alors qu’à attendre que les minutes s’écoulent, animées par les occasions de leurs protégés puis enfin, pouvoir crier. Crier au retour d’un titre de champion à la Bombonera après quatre années de disette. Le retour à la normalité pour le peuple bostero.

«
»

Deux places à prendre en Liguilla Pré-Libertadores

Si pari de Coudet, faire reposer ses cadres pour jouer sa saison sur la finale de coupe, n’aura pas été perdant quant à la course au titre, la victoire de Boca rendant le résultat de ses Canallas anecdotique, il pourrait coûter cher dans le classement final. Car en s’inclinant à Banfield, il permet au troisième larron, San Lorenzo de venir reprendre la place du second, celle qui envoie directement en Libertadores sans passer par la case Liguilla. Les Cuervos s’imposent sans trembler chez eux face à Temperley et doublent ainsi des Canallas qui vont désormais converger vers Córdoba pour y disputer leur match de la saison, celui qui aurait aussi pu être une finale de championnat, le finale de Copa Argentina.

«
»

Et derrière, la lutte pour une place en Liguilla Pré-Libertadores s’annonce épique. Si le Racing a laissé briller Milito pour écraser Crucero del Norte et s’assure sa place dans cette Liguilla, derrière, il reste deux places à distribuer et tout est possible. Car en tombant face à Aldosivi, qui lui s’assure une place dans la Liguilla Pré-Sudamericana, Independiente concède sa première défaite en championnat de l’ère Pellegrino et se met en danger. Certes River, malgré sa victoire à Amalfitani face à Vélez ne le menacera pas bien qu’à deux points, mais Estudiantes et Belgrano peuvent revenir en cas de nouveau raté du Rojo la semaine prochaine.

Piratas et Pinchas s’affrontaient ce week-end au Kempes avec pour enjeu la sixième place, dernier ticket pour cette Liguilla. Belgrano dominait le début de rencontre, se montrant pressant sans être dangereux outre mesure jusqu’à l’ouverture du score de Velázquez dès la huitième minute. A la sauce Estudiantes, les Pinchas revenaient rapidement dans la partie avant de subir de nouveau alors que le match gagnait en intensité. Se contentant de défendre, le « Barça sauce Milito » (sic), allait passer la fin de première période et le début de seconde à résister tant bien que mal, ne générant aucun réel danger. Ironie du sort, au moment où Gaby Milito décidait de jouer l’attaque à outrance (plus sérieusement, à mettre un joueur offensif de plus avec l’entrée de Gastón Fernández), Belgrano doublait la mise, une fois encore par Velázquez. A 2-1, Belgrano allait alors fermer la boutique. Peu dangereux, si ce n’est sur l’occasion donnée à Auzqui, Estudiantes n’allait jamais pouvoir revenir. Le « Barça de La Plata » (re-sic) se retrouve désormais bouté hors du top 6 par des Piratas qui, déjà auteurs de la plus belle saison en Primera Division d’un club Cordobés, prennent leur destin en main et iront chercher à valider leur ticket au Duco. La dernière chance pour Estudiantes sera alors de s’imposer lors de la dernière journée et espérer une défaite d’Independiente au Libertadores de América face à un Vélez qui ne joue plus rien.

Sept pour la Sudamericana, la Nueva croit au miracle

S’il reste deux places à prendre en Liguilla Pré-Libertadores, derrière, deux tickets sont également encore disponibles pour celle pour la Sudamericana. En s’imposant face à Independiente, Aldosivi s’assure d’y figurer et laisse San Martin et Olimpo seuls en danger. Le club de Bahia Blanca peut cependant assurer sa place en cas de victoire la nuit prochaine face à Argentinos qui, en cas de succès, viendra, pour sa part, doubler tout le monde et prendre son destin en main alors que Defensa y Justicia, peut également venir se mêler à la lutte en cas de succès face à un Arsenal qui n’a plus rien à espérer dans ce tournoi. Autant dire qu’il reste quelque enjeu dans cette partie du tableau.

Mais l’intensité maximale se situe derrière, tout en queue de classement avec le dernier billet dans la charrette. On avait évoqué la possibilité pour la Nueva Chicago d’aller chercher un maintien miraculeux. Aujourd’hui, le miracle devient possible. Car en déplacement à Sarmiento, le Torito a encore réussi un exploit. D’abord mis sous pression par des locaux qui pouvaient rêver Sudamericana en cas de succès, le onze de Mataderos a attendu la seconde période, et surtout l’entrée de Nicolás Giménez qui allait ouvrir le score. Ce but donnait un coup de boost aux visiteurs qui se montraient alors quelque peu plus dangereux et allaient finalement chercher une victoire méritée en fin de rencontre. Ce quatrième succès consécutif de Chicago lui permet de revenir à trois points de Temperley, tombé à San Lorenzo, et d’Huracán qui, bien que demi-finaliste de la Sudamericana, va devoir désormais aller chercher son maintien en prenant un point lors de la dernière journée face à Belgrano après sa courte défaite face à Quilmes. Le grand gagnant de la semaine est Colón qui s’évite une mauvaise surprise en s’imposant à Mendoza. Reste qu’avec trois équipes en trois points, la lutte pour la survie sera exceptionnelle de suspense le week-end prochain.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Boca Juniors 30 20 4 6 64 49 26 23
2 San Lorenzo 30 18 7 5 61 44 20 24
3 Rosario Central 30 16 11 3 59 47 26 21
4 Racing 30 16 9 5 57 40 23 17
5 Independiente 30 14 12 4 54 44 22 22
6 Belgrano 30 14 9 7 51 33 23 10
7 Estudiantes 30 14 9 7 51 34 28 6
8 Banfield 30 14 8 8 50 38 32 6
9 River Plate 30 13 10 7 49 46 33 13
10 Tigre 30 12 10 8 46 32 25 7
11 Quilmes 30 13 6 11 45 38 37 1
12 Gimnasia y Esgrima 30 12 8 10 44 41 38 3
13 Lanús 30 10 12 8 42 33 29 4
14 Unión Santa Fe 30 9 14 7 41 38 37 1
15 Newell's Old Boys 30 10 10 10 40 27 30 -3
16 Aldosivi 30 11 7 12 40 35 40 -5
17 San Martín San Juan 30 8 13 9 37 32 34 -2
18 Olimpo 30 8 12 10 36 23 26 -3
19 Colón 30 7 13 10 34 26 31 -5
20 Argentinos Juniors 30 8 9 13 33 30 38 -8
21 Defensa y Justicia 30 8 8 14 32 27 31 -4
22 Godoy Cruz 30 8 8 14 32 32 40 -8
23 Huracán 30 6 12 12 30 29 37 -8
24 Sarmiento 30 7 9 14 30 24 34 -10
25 Temperley 30 6 12 12 30 19 29 -10
26 Nueva Chicago 30 7 8 15 29 29 38 -9
27 Vélez Sarsfield 30 7 8 15 29 27 37 -10
28 Arsenal 30 7 6 17 27 25 42 -17
29 Atlético de Rafaela 30 4 11 15 23 29 51 -22
30 Crucero del Norte 30 3 5 22 14 21 55 -34

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé