. . .

Central veut rejouer, les socios en appellent à la justice

  • Écrit par Nicolas Cougot

Polémique Copa Argentina, acte 3, scène 1. Après le match et ses réactions à chaud, après la prise de position de Luis Ségura président de l’AFA, c’est au tour de Luciano Cefaratti, vice-président de Central, de mettre son grain de sel et les hinchas Canallas saisir la justice

« Nous aimerions marquer un tournant dans le football argentin, une décision inédite : que la finale soit rejouée. Boca ne peut pas lever une coupe entachée de la sorte. C’est une demande de tout le football argentin. Tous aimeraient un football différent, avec un arbitrage comme celui de Ceballos, nous n’y arriverons pas. Il doit être écarté de son poste d’arbitre. La perte économique et sportive est immense pour Central et pour les 25 000 supporters qui sont venus à Córdoba. C’est à l’AFA de monter avec détermination que les choses peuvent être différentes. Le football argentin le demande. » a ainsi déclaré le vice-président de Central dans Un Buen Momento.

Cefaratti explique ensuite qu’il était non loin de Luis Segura lors du penalty accordé à Boca : « L’indignation et l’impuissance étaient énormes. Ce fut un scandale. Une des erreurs les plus grossières que j’ai vue de toute ma vie. J’ai manifesté mon indignation. Le résultat est de la responsabilité de l’arbitre. Boca n’avait pas besoin de cela. Segura doit le savoir. Il en est de sa responsabilité. » Le dirigeant de Central arrive ensuite sur le point politique de l’histoire rappelant que ce qu’il s’est passé à Córdoba pourrait faire que Central change son vote lors des prochaines élections.

Pendant ce temps, un groupe de socios en fait appel à la justice. Ceux-ci ont en effet déposé une demande d’enquête sur les patrimoines des deux arbitres jugés responsables des erreurs d’arbitrage de mercredi : Diego Ceballos et Marcelo Aumente. Ces deux arbitres sont en effet soupçonnés d’avoir été socios de Boca par le passé. Une enquête devrait donc être ouverte pour répondre à cette question.

Rosario Central accueillera Boca ce week-end pour l’ultime journée du championnat. Près de 900 policiers supplémentaires ont été dépêchés à Rosario pour le match, la conférence de presse du jour a été annulée par le club. Autant dire que cela risque d’être chaud.  

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé