. . .

AFC Championship U23 : La revanche de l'Asie de l'Est

  • Écrit par Baptiste

L'objectif premier de ces demi-finales était bien évidemment la qualification en finale mais les quatre équipes avaient aussi en tête la qualification aux Jeux Olympiques. Un enjeu qui a dû galvaniser l'Asie de l'Est qui prend sa revanche sur l'édition 2013.

La première demi-finale de la compétition opposait le Japon au tenant du titre, l'Irak. Un début de match fermé où les deux équipes s'observaient sans se créer de réelles occasions de but si ce n'est des frappes non cadrées. Le Japon prenait l'avantage sur un contre parfaitement mené par Musashi Suzuki qui trouvait Yuya Kubo dans la surface (1-0, 26e). Cette ouverture du score réveillait les Irakiens puisqu'ils mettaient le pied sur le ballon et faisaient reculer les jeunes Samurai Blue. Dans un premier temps, les Irakiens n’étaient pas récompensés puisque toutes leurs frappes n’étaient pas cadrées mais juste avant la mi-temps, Saad Natiq s'y prenait à deux fois pour enfin tromper Masatoshi Kushibiki (1-1, 43e). Au retour des vestiaires, même physionomie de match avec un Japon qui n'arrivait pas à construire, abusant du jeu long et tentant d'opérer en contre face à des Irakiens qui faisaient tourner le ballon en attendant une occasion de tir. Des occasions trop rares si ce n'est une frappe sèche d'Amjad Attwan Kadhim repoussée par la main ferme de Masatoshi Kushibiki (50e). A l'heure de jeu, le Japon reprenait des couleurs et faisait jeu égal avec l'Irak. Alors que le match s'acheminait vers la prolongation, Riki Harakawa profitait d'un mauvais dégagement du gardien irakien, Fahad Talib, pour le tromper de l'entrée de la surface (2-1, 93e) et qualifier son équipe à la dernière minute. Les jeunes Samurai Blue sont en finale et aux Jeux Olympiques de Rio. L'Irak n'a pas encore fini sa compétition puisqu'il a encore une occasion de se qualifier aux Jeux Olympiques avec le match pour la troisième place vendredi.

La seconde demi-finale opposait, au Jassim Bin Hamad Stadium, le Qatar à la Corée du Sud. Pas très satisfait de la performance de ses protégés face à la Jordanie, Shin Tae-yong changeait complètement sa formation et optait pour un ambitieux 3-4-2-1 avec des choix forts : Gu Sung-yun, Hwang Hee-chan et Moon Chang-jin sur le banc au profit de Kim Dong-jun, Kim Hyun et Hwang Ki-wook. Les dix premières minutes de jeu ne donnaient pas raison à ce changement et étaient à l'avantage du pays hôte qui attaquait le match de la meilleure des manières. Mais après, plus rien. Les Qataris ont reculé pour opérer en contre en laissant le ballon aux jeunes Guerriers Taeguk. S'il n'y a pas d'occasions nettes de but, le match reste plaisant avec pas mal de rythme. La nouvelle tactique de Shin Tae-yong est une réussite. Une seule ombre au tableau de cette première période : les Qataris cherchent trop la faute quitte à gâcher une occasion de contre. Au tout début de la seconde période, le portier qatari, Muhannad Naim, tentait de devancer Ryu Seung-woo lancé en profondeur mais se ratait complètement permettant l'ouverture du score sud-coréenne (0-1, 49e). Pendant vingt minutes, le Qatar prenait l'eau et cette fois si Naim ne se loupait pas et sauvait les siens sur des frappes de Kim Hyun (56e, 69e). Le Qatar, qui avait tenté de réagir par Ali Asad (64e), allait profiter d'une grosse baisse physique des Sud-Coréens en proie aux crampes, pour égaliser. Ahmed Alaa, bien aidé par une énorme bourde de Kim Dong-jun, redonnait ainsi espoir aux siens (1-1, 79e). Les Qataris finissaient mieux le match et auraient pu s'imposer si Akram Alif n'avait pas buté sur Kim Dong-jun (83e). Mais dans les derniers instants, Abdelkarim Hassan, le capitaine qatari et meilleur joueur de la compétition jusque-là, désertait son poste et permettait à  Hwang Hee-chan d'être seul dans la surface et de pouvoir centrer tranquillement pour le but de Kwon Chang-hoon (1-2, 89e). Erreur fatale, les Qataris ne reviendront pas et encaissaient un nouveau but. Le troisième but sud-coréen est une merveille et un message pour le sélectionneur : Hwang Hee-chan se débarrassait d'abord de deux défenseurs qataris, puis d'un troisième avant de servir dans la surface Moon Chang-jin qui éliminait à son tour un défenseur pour enrouler (1-3, 96e). La Corée du Sud rejoint le Japon en finale et disputera les Jeux Olympiques. Grosse déception pour le Qatar qui devra s'en remettre pour décrocher son billet pour les Jeux Olympiques face à l'Irak.

A propos de l'auteur
Baptiste
Author: Baptiste
Passionné du football néerlandais. Garde un oeil sur la K-League, J-League et MLS

  • Aucun commentaire trouvé