. . .

Brésil – Championnats d’Etats : débuts timides pour les favoris

  • Écrit par Marcelin Chamoin

Mis à part le Vasco, large vainqueur, les favoris des championnats paulista et carioca ont souffert pour cette première journée des campeonatos estaduais.

Le championnat de São Paulo reprend sa formule avec quatre groupes de cinq équipes, où tout le monde affronte les équipes des autres groupes, soit quinze matchs. Les deux meilleurs de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale, joués en un seul match alors que la finale sera sur le format aller-retour.

Le Corinthians s'est imposé dans la douleur, avec un but de Romero à la 91ème minute. En première mi-temps, le Timão, qui a perdu pas moins de sept titulaires à l'intersaison, aurait pu se faciliter la tâche si Rodriguinho avait cadré son penalty. Le Palmeiras s'est également imposé, 2-0 au Ribeirão Preto face au Botafogo-SP. Alecsandro, chahuté par le public en première mi-temps, ouvrait finalement le score à l'heure de jeu, alors que Dudu, le meilleur joueur de la partie, clôturait le score en fin de match.

Santos et São Paulo n'ont, quant à eux, pas pu faire mieux qu'un match nul 1-1. Mené 1-0 au Vila Belmiro dès la dixième minute, Santos est passé à côté de son match, entraînant les sifflets du public. Le Peixe, qui a conservé ses cadres à l'intersaison et qui compte également sur le retour d'Elano, a finalement égalisé grâce à une tête de Gabriel Barbosa. São Paulo, orphelin de Rogério Ceni et Luis Fabiano, avait ouvert le score face au RB Brasil, avec là aussi un but de la tête, inscrit par Ganso, peu avant la mi-temps. Roger, passé par São Paulo, égalisait ensuite sur penalty. La prochaine journée s'ouvrira dès ce soir avec São Bernardo – Oeste alors que le choc de cette journée aura lieu demain avec Ponte Preta – Santos.

Le championnat carioca débutait samedi avec une nouvelle formule, la troisième en quatre ans. Cette année, les seize équipes sont divisées en deux groupes, avec chaque équipe affrontant toutes les équipes de l'autre groupe. À l'issue des huit matchs, les quatre premiers de chaque groupe s'affronteront entre eux avant les demi-finales regroupant les quatre meilleurs du nouveau groupe. Le but de cette nouvelle formule est de multiplier les chocs alors que Flamengo et Fluminense avaient annoncé leur intention de bouder le championnat, au profit de la Primeira Liga.

Alors que le match du Corinthians a attiré 30 000 spectateurs, les affluences à Rio de Janeiro restent toujours aussi faibles dans le championnat carioca. Seulement 1 647 spectateurs au São Januário ont assisté à la victoire 2-0 du Botafogo, emmené par son nouveau meneur argentin Gervasio Núñez, auteur d'un match très solide, mis en confiance par un joli but dès la 8ème minute. À la 22ème minute, la tête victorieuse de Renan Fonseca anéantissait les espoirs du Bangu. Vasco, tenant du titre, a parfaitement débuté ce Carioca 2016 avec une victoire 4-1 contre Madureira. Les principaux artisans de la folle mais vaine remontée du Vasco dans le Brasileirão 2015 se sont illustrés avec un doublé pour Riascos, et une passe décisive et un penalty pour Nenê.

Après le conflit résolu avec la Ferj et la CBF concernant l'organisation du nouveau championnat, Muricy Ramalho affrontait Boavista avec seulement deux changements dans le onze titulaire par rapport au match de Primeira Liga, trois jours auparavant. C'est une nouvelle fois Paolo Guerrero qui s'est mis en évidence, avec un très bel enroulé qui faisait trembler les filets. Mais dans un match peu rythmé, Boavista finissait par égaliser et accrocher le Flamengo, où le capitaine Wallace a été une nouvelle fois sifflé par les supporteurs. Fluminense est le seul grand à s'être incliné dans un match marqué par les débuts complètements ratés de l'ancien défenseur du Napoli, Henrique. Coupable sur l'ouverture du score, il a ensuite été expulsé. Fluminense avait également choisi d'aligner son équipe-type, et malgré un but sur penalty de Fred, Flu s'incline 3-1 et devra se reprendre face au Bonsucesso.

Dans les autres championnats, Grêmio s'est imposé 3-1 après avoir concédé l'ouverture du score. Une virada grâce à des buts de ses jeunes promesses, Luan (également auteur d'une passe décisive), Everton et Pedro Rocha. L'Atlético-MG s'est imposé 1-0 grâce à un but en fin de match de son défenseur Leonardo Silva alors que Cruzeiro n'a pu faire mieux qu'un match nul 0-0, complétant la journée mitigée des grands clubs brésiliens pour l'ouverture des championnats d'États.

A propos de l'auteur
Marcelin Chamoin
Author: Marcelin Chamoin
Passionné par le foot brésilien depuis mes six ans. Mon cœur est rouge et noir, ma raison est jaune et verte.

  • Aucun commentaire trouvé