. . .

Mineiro résiste à la Chine

  • Écrit par Nicolas Cougot

Est-il possible de résister aux afflux d’argent venus de Chine ? Nombreux sont les clubs européens et sud-américains à affirmer que non. Pourtant, l’un d’entre eux affirme le contraire. Jusqu’à quand ?

En peu de temps, la machine à but Lucas Pratto est devenue une idole du côté de l’Atlético Mineiro dont il est le principal atout offensif. Au point que les dirigeants du Galo l’avaient récemment déclaré intransférable, propos qui viennent souvent rassurer les fans. La notion d’intransférabilité de l’Argentin vient d’être éprouvée par les nouveaux riches et a prouvé que du côté de Mineiro, les mots avaient un sens.

Actuellement lancé dans la course à la démesure, la Chinese Super League frappe à tout-va et le club d’Hebei CFFC a ainsi fait une offre stratosphérique pour s’acquérir les services de l’Argentin. Le club chinois, qui a récemment signé Stéphane MBia, Gervinho et Gaël Kakuta vient en effet de proposer 15M€ au Galo pour s’attacher les services de son buteur. Réponse des dirigeants brésiliens ? « Il n’est jamais facile de rejeter une telle offre mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre un joueur comme Lucas à une semaine de débuter en Libertadores. Il restera avec nous et nous aidera à gagner cette Copa. » Nul doute cependant que les chinois vont revenir à la charge.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé