. . .

Chili – Clausura 2016 : La Católica et Palestino s’échappent

  • Écrit par Nicolas Cougot

Quatrième journée au Chili et si l’Universidad de Chile et Colo-Colo se cherchent encore, les rivaux Católica et Palestino en profitent pour empiler les victoires et s’échapper au général.

Après avoir cartonné les Wanderers à San Carlos de Apoquindo, la Católica se déplaçait à Tacalhuano pour y affronter une Universidad de Concepción qui avait raté son début de Clausura. Et une fois encore, l’effet Nico Castillo a compté. Ce sont pourtant les locaux qui ouvraient le score après un festival côté droit d’el Chino Lepe qui permettait à Jean Meneses d’ouvrir son pied et le score pour la U de Conce. Mais la réplique des Cruzados était violente. Nico Castillo obtenait et transformait un penalty trois minutes plus tard, avant que, lancé plein axe, Christian Bravo trompe Muñoz quatre minutes plus tard. La furia des hommes de Salas débordait systématiquement la défense du Campanil, les Castillo, Bravo, Vargas (jusqu’à sa sortie sur blessure) ouvrant des brèches de toute part. C’est ainsi logiquement que la Católica virait avec deux buts d’avance à la pause et allait finir par assoir sa domination en seconde période, malgré la réduction du score des « locaux ». Avec 14 buts inscrits en quatre journées, les hommes de Mario Salas font ainsi un convaincant et magnifique leader.

Reste que les Cruzados ne sont pas seuls en tête. A leur côté, Palestino continue d’affirmer ses ambitions. En déplacement à El Salvador pour y affronter l’ancien champion Cobresal, le Tino a dominé les 20 premières minutes du match avant d’être justement récompensé sur un débordement de Marcos Riquelme qui servait Byron Saavedra. On pensait alors que ce but allait couler les Mineros mais Johan Fuentes, d’une merveille de frappe longue distance, les ramenait dans la partie. Un temps seulement. Car la domination de Palestino reprenait en deuxième période et permettait aux hommes de Córdova de prendre le large et aller finalement chercher une victoire logique qui leur permet d’aborder le choc face à l’Universidad de Chile avec sérénité.

D’autant que côté U, le début de l’ère Beccacece est des plus poussifs. Certes le Chuncho en a passé huit à O’Higgins un soir où tout avait réussi, mais le reste des sorties de la U n’ont généré que déception et inquiétude. A quelques jours de se faire éliminer de la Libertadores (lire Universidad de Chile 0 - 0 River Plate), les hommes de l’ancien adjoint de Sampa avaient déjà montré leur incapacité à générer du danger, leur manque d’imagination et avaient déjà exaspéré leurs hinchas. Ce nul concédé face au « petit » San Marcos relègue la U à quatre points des deux leaders, à deux d’un autre géant, Colo-Colo qui n’avance pas plus. Là encore, le champion sortant n’a pas montré grand-chose, souvent dominé par des Dragones Celestes bien plus intéressants en termes de jeu qu’eux.  Une fois encore, les hommes de Sierra peuvent remercier Justo Villar, toujours parfait dans les cages, et le manque de réalisme de leurs adversaires, de n’être pas tombés tant ils ne pouvaient décemment pas espérer s’imposer, ne se procurant finalement que deux véritables occasions qu’en fin de rencontre, toutes deux avec un Martin Tonso à la baguette. Bien maigre cependant pour espérer conserver son titre.

Pendant ce temps, les Wanderers, freinés la semaine passée par la machine à but cruzada, ont repris leur marche en avant. Surpris d’entrée par un but de l’excellent Gastón Lezcano, le Decano a mis une bonne mi-temps pour véritablement prendre le contrôle de la partie. Entre temps, si Ronnie Fernández avait ramené les siens au tableau d’affichage, O’Higgins se procurait les meilleures situations de la fin de premier acte, notamment par Ramón Fernández. Au retour des vestiaires, les hommes d’Arias montaient en intensité et allaient ainsi logiquement prendre l’avantage puis s’échapper au score grâce à Carlos Muñoz et Álvaro Ramos. Avant de se déplacer à Tacalhuano pour y défier un Huachipato également en forme après sa victoire à La Calera, les Wanderers ne sont qu’à un petit point des leaders.

Ailleurs, on notera la courte mais précieuse victoire d’Audax Italiano et la surprise de la semaine signée Antofagasta qui est allé s’imposer au Santa Laura face à une Unión Española jusqu’ici séduisante mais désormais en grand déficit de points.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

 

Classement

 

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 O'Higgins 14 8 4 2 28 27 22 5
2 Universidad Católica 14 8 2 4 26 31 24 7
3 Colo Colo 14 7 4 3 25 17 10 7
4 Santiago Wanderers 14 6 5 3 23 30 24 6
5 Palestino 14 5 7 2 22 21 16 5
6 Universidad de Concepción 14 7 1 6 22 20 23 -3
7 Antofagasta 15 6 3 6 21 22 17 5
8 Universidad de Chile 14 3 7 4 16 27 21 6
9 Deportes Iquique 14 3 7 4 16 19 20 -1
10 Huachipato 14 3 7 4 16 22 25 -3
11 Audax Italiano 13 3 6 4 15 15 17 -2
12 San Luis 14 3 6 5 15 21 24 -3
13 Unión Española 14 2 8 4 14 19 23 -4
14 Cobresal 14 3 4 7 13 13 20 -7
15 San Marcos 14 2 6 6 12 8 14 -6
16 Unión La Calera 14 2 5 7 11 14 26 -12

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé