. . .

Chili – Apertura 2015 : la Católica s’accroche, la U coule

  • Écrit par Nicolas Cougot

Sixième journée et la balade de Colo-Colo se poursuit. Pourtant, derrière, certains, comme la Católica, accélèrent le rythme. Pendant ce temps, l’Universidad de Chile sombre de nouveau.

La sixième journée de l’Apertura s’étalait sur 4 jours et allait permettre aux leaders de s’exprimer les uns après les autres. Premier à entrer en piste, l’Universidad Católica se voyait proposé un gros morceau : O’Higgins et ses trois victoires lors des quatre derniers matchs. Les hommes de Mario Salas n’ont pourtant pas fait de détail. Il ne fallait que 10 minutes pour que les Cruzados ne lancent leur festival offensif, David Llanos prenant de vitesse l’arrière garde celeste pour s’en aller lober Carranza. Face à une équipe livrant l’un de ses meilleurs matchs depuis le début du tournoi, la défense trop hasardeuse d’O’Higgins allait voler en éclat. Maripán sur corner puis Fuentes exploitaient les errements défensifs des hommes de Pablo Sánchez, à la pause, le match était déjà plié. La tornade bleu et blanche s’abattait de nouveau en seconde période, écrasant davantage des Celestes totalement dépassés. La Católica s’impose 5-0 et reste au contact de Colo-Colo, profitant au passage de la défaite de Concepción pour prendre le fauteuil du dauphin. Car en déplacement à Arica, la U de Conce est apparue méconnaissable. Totalement dominés par un San Marcos parfait, les hommes de Ronald Fuentes ont sombré, encaissant trois buts en première période et ratent ainsi l’occasion de rester accroché au Cacique.

Car pendant ce temps, le festival de Colo-Colo se poursuit. Tranquille vainqueur de La Calera au Monumental, avec une merveille signée Jean Beausejour et une autre signée Gonzalo Fierro, l’Albo se promène seul en tête du tournoi avec son 18 points pris sur 18 possibles, comptant ainsi cinq longueurs d’avance sur la Católica. Et pendant ce temps, l’écart se creuse avec la U de Chile. Face à un excellent Audax Italiano, la U a littéralement sombré. Des erreurs défensives indignes, à l’image de l’incroyable but contre-son-camp de Matías Rodríguez, une quasi impuissance offensive, les hommes de Lasarte sont totalement passé au travers d’un rendez-vous important qui leur aurait permis de rester dans le top 3. Au lieu de ça, le Chuncho voit revenir sur lui des Italianos qui décrochent ainsi leur premier succès de la saison à domicile.

L’occasion était bonne pour Palestino. Opposés à des Wanderers qui attentent encore un David Pizarro qui peine à soigner ses blessures, l’international chilien s’étant blessé la veille de la rencontre, Palestino savait qu’un succès l’enverrait dans le top 5 du tournoi. Mais l’adversaire était de taille et le premier acte compliqué pour des árabes qui se créaient tout de même les meilleures occasions, touchant à deux reprises les montants, une première fois sur un coup-franc surpuissant de César Cortés, une deuxième sur une volée de Nicolas Maturana. Les hommes de Guede allaient trouver juste récompense sur le coup d’envoi du deuxième acte sur une merveille d’enchaînement à deux Cortés – Riquelme que ce dernier concluait après un contre favorable. Le score ouvert, Palestino allait pourtant souffrir, l’entrée en jeu de Carlos González côté Decano changeant la physionomie du match. Ces dernier dominaient la rencontre et se heurtaient à un Luis Marín exceptionnel dans les cages du Tino. Les minutes défilant, les Wanderers augmentaient leur prise de risques et allaient malheureusement pour eux le payer sur un contre emmené par Esteban Carvajal qui offrait à Riquelme le but du doublé, celui qui lui permet de trôner seul en tête du classement des buteurs, mais surtout qui scellait définitivement la rencontre. Palestino s’impose 2-0 et reste plus que jamais dans le groupe des qualifiés pour la Liguilla Pré-Sudamericana.

Reste que l’autre équipe du moment se nomme Unión Española. Face à un San Luis en pleine crise, les Hispanos n’ont pas fait dans la demi-mesure, exploitant à merveille les occasions qui se sont présentées à eux. Bilan, deux buts par mi-temps, un 4-0 sec, troisième victoire consécutive pour les hommes de Vergara qui pointe désormais à la cinquième position, celle de qualifié pour la Liguilla Pré-Sudamericana avant de jouer tour à tour Concepción et la U. Pour San Luis, cette cinquième défaite est celle de trop pour Sciacqua qui quitte son poste et laisse le promu à la recherche d’un remplaçant à une semaine d’accueillir l’insatiable Colo-Colo.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Colo Colo 15 11 0 4 33 24 14 10
2 Universidad Católica 15 10 2 3 32 33 15 18
3 Universidad de Concepción 15 9 1 5 28 29 19 10
4 Palestino 15 8 4 3 28 23 17 6
5 Audax Italiano 15 7 5 3 26 22 19 3
6 Unión Española 15 7 3 5 24 30 20 10
7 O'Higgins 15 7 2 6 23 23 23 0
8 Santiago Wanderers 15 5 5 5 20 18 19 -1
9 Cobresal 15 6 0 9 18 23 28 -5
10 San Marcos 15 5 2 8 17 18 20 -2
11 Universidad de Chile 15 4 5 6 17 24 30 -6
12 Huachipato 15 4 4 7 16 16 21 -5
13 Deportes Iquique 15 4 4 7 16 20 28 -8
14 Unión La Calera 15 4 3 8 15 13 25 -12
15 San Luis 15 4 1 10 13 18 24 -6
16 Antofagasta 15 2 5 8 11 11 23 -12

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé