. . .

Chili – Apertura 2015 : Colo-Colo rebondit et attend le Superclásico

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après la crise de nerfs de début de semaine, Colo-Colo a retrouvé quelques couleurs en même temps que la première place. Au meilleur des moments, à la veille du Superclásico. Et qu’importe les polémiques.

Il est des décisions qui pèsent lourd dans une saison, le format court d’un tournoi leur donnant une importance d’autant plus grande. 10ème journée de l’Apertura chilien, en pleine crise suite à l’affaire Suazo (lire), le Cacique se déplaçait à l’Estadio CAP pour affronter Huachipato. La rencontre débutait sur un rythme intense mais les deux équipes se montraient surtout imprécises, Parraguez et Sagal étant les plus dangereux côtés locaux quand les offensives des visiteurs étaient à mettre au crédit du quatuor Valdes – Paredes – Vecchio – Beausejour. La seconde période allait basculer d’entrée sur un ballon chipé par Vecchio dans les pieds de Nuñez qui avait jusqu’ici multiplié les parades de grande classe dans ses buts. Le but était malheureusement entaché d’une faute de Vecchio sur le gardien negriazul que l’arbitre de la rencontre jugeait bon de ne pas signaler. Ce qu’on ne savait pas encore, c’est que le pic de la polémique n’était pas encore atteint. Car malgré la domination de Colo-Colo, le score n’évoluait pas, Huachipato restait à portée de tir. Une percée de Duma, une frappe enroulée d’Otero et Parraguez surgissait pour profiter d’un ballon repoussé par Villar, Huachipato était revenu. Le match semblait s’inverser, les locaux multipliaient les situations, Colo-Colo faisait le dos rond jusqu’à la terrible 81ème minute. Celle où Camilo Rodríguez s’offrait un plongeon digne d’une finale olympique que l’arbitre assistant saluait en accordant un penalty que l’arbitre central Julio Bascuñan n’avait pourtant pas vu. Paredes ne se posait aucune question et transformait, Colo-Colo retrouve la tête du tournoi dans des conditions bien particulières.

Si Colo-Colo reprend les commandes c’est parce qu’il a bénéficié de l’aide d’Audax Italiano. Etait-ce la pression du résultat qui a pesé sur le Campanil ou simplement la dynamique actuelle des italicos ? Sans doute un peu des deux. A la Florida, Concepción a énormément souffert face aux assauts répétés d’Audax Italiano, Felipe Mora, Rodrigo Tello et autre Diego Valdes se procurant une myriade d’occasions quand leur gardien, Nicolás Peric ne tremblait pas une seconde pendant les 45 premières minutes. Pourtant, alors que les hommes de Jorge Pelicer dominaient encore le début de second acte, un contre de Felipe Fritz donnait l’avantage au Campanil. Ne baissant pas les bras, les floridanos allaient être justement récompensés et réussir à retourner le match en toute fin de partie. Avec ce troisième succès consécutif, Audax Italiano prend place dans le top 5, à trois points de la U de Conce.

Cette défaite du désormais ancien leader fait aussi les affaires de la Católica qui accueillait Palestino lors de l’autre choc de poursuivants de la journée. A San Carlos de Apoquindo, on s’attendait à vivre une partie intense tant le jeu des hommes de Salas et de Guede était des plus intéressants au pays. L’illustration parfaite était donnée par les Cruzados dès la onzième minute avec l’ouverture du score du gamin Jeisson Vargas, conclusion d’un mouvement collectif de toute beauté. Le match était lancé. Alarcón et Riquelme menaçaient Toselli. Le jeu était délié, les deux équipes combinant parfaitement mais le score n’évoluait pas. Mario Salas perdait Mark González, blessé et remplacé par Michael Rios qui se procurait la dernière opportunité du premier acte. En seconde période, Guede continuait de tenter l’offensive pour revenir au score mais le Tino allait se faire prendre sur une superbe frappe de 25m de Stefano Magnasco après l’heure de jeu. Le plus dur était fait, la Católica s’impose et prend la seconde place, à deux points du leader.

Derrière, si O’Higgins s’offre un précieux succès, la U s’enfonce dans la crise. A l’Estadio Nacional, les hommes de Martin Lasarte ont failli encaisser une merveille de lob de Muñoz d’entrée de partie mais ont surtout brillé par leur impuissance avant d’offrir un penalty aux Wanderers juste avant la pause. Le but de Muñoz donnait l’avantage aux visiteurs qui allaient alors pouvoir continuer de gérer et se procurer les plus belles occasions du début de second acte. Rubio répliquait pour la U mais le match allait tourner définitivement à l’entrée du dernier quart d’heure suite à l’exclusion de Corujo. La U ne reviendra pas, passant près d’encaisser un deuxième but par Muñoz, qui trouvait de nouveau la transversale. La mauvaise nouvelle pour les Wanderers est la nouvelle blessure de Pizarro, fracture du métatarse droit qui signifie probablement fin de l’Apertura, que la remontée à la huitième place ne devrait pas totalement. De son côté, la U prépare de la pire des manières le Superclásico du week-end prochain qui devrait coûter cher à son perdant.

Ailleurs, Antofagasta se retrouve désormais en dernière position désormais abandonnée par un San Luis totalement retrouvé. Les Canarios, déjà auteur d’un incroyable 6-2 la semaine passée face à Palestino, réussissent l’exploit de s’imposer à San Marcos, l’une des équipes en forme du moment (quatre victoires de rang). San Luis met fin à une série de 5 défaites consécutives et reprend espoir dans son opération maintien.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Colo Colo 15 11 0 4 33 24 14 10
2 Universidad Católica 15 10 2 3 32 33 15 18
3 Universidad de Concepción 15 9 1 5 28 29 19 10
4 Palestino 15 8 4 3 28 23 17 6
5 Audax Italiano 15 7 5 3 26 22 19 3
6 Unión Española 15 7 3 5 24 30 20 10
7 O'Higgins 15 7 2 6 23 23 23 0
8 Santiago Wanderers 15 5 5 5 20 18 19 -1
9 Cobresal 15 6 0 9 18 23 28 -5
10 San Marcos 15 5 2 8 17 18 20 -2
11 Universidad de Chile 15 4 5 6 17 24 30 -6
12 Huachipato 15 4 4 7 16 16 21 -5
13 Deportes Iquique 15 4 4 7 16 20 28 -8
14 Unión La Calera 15 4 3 8 15 13 25 -12
15 San Luis 15 4 1 10 13 18 24 -6
16 Antofagasta 15 2 5 8 11 11 23 -12

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé