. . .

Equateur – Segunda Etapa 2015 : trois pour un titre

  • Écrit par Nicolas Cougot

A quatre-vingt-dix minutes du terme de la Segunda Etapa, ils sont trois à pouvoir encore décrocher le titre. Emelec et la surprise Universidad Católica n’ont désormais qu’un objectif, empêcher la LDU d’être sacrée sans finale.

Trois équipes en un point au moment de donner le coup d’envoi de la dernière journée. Le suspense sera donc total en Equateur. Pour le compte de la 21e journée, l’Universidad Católica savait qu’elle jouait sa dernière chance pour le titre en accueillant à l’Olímpico Atahualpa une Liga de Quito alors leader. La LDU mettait la pression d’entrée de match, José 'Choclo' Quinteros faisant passer les premiers frissons dans les échines des supporters du Trencito Azul qui attendait le moindre contre pour frapper. Romario Ibarra offrait la première situation aux siens, Efrén Mera suivait l’exemple. S’appuyant sur une défense solide qui contrôlait parfaitement José Cevallos, 'Choclo' Quinteros et Jonathan Álvez, les universitarios allaient prendre les devants sur un but de Bruno Vides juste avant la pause. Cette ouverture du score aurait pu forcer la LDU à prendre le match en main, il n’en fut rien. Au lieu de tout cela, la Católica dominait la partie, sans pour autant être dangereuse mais semblait pouvoir gérer. Pourtant, une mauvaise relance de la défense locale permettait à José Francisco Cevallos Jr d’égaliser. De quoi relancer les locaux qui allaient se retrouver en supériorité numérique et en profiter pour marquer le but de la victoire à l’entrée de dernier quart d’heure. Cette victoire permet à la Católica de reprendre la LDU et offre aussi l’occasion rêvée à Emelec de prendre son destin en main.

Car le Bombillo avait beau être privé de cinq joueurs majeurs (Jorge Guagua et Fernando Giménez blessés, Gabriel Achilier et Miler Bolaños suspendus et Óscar Bagüí préservé par Omar de Felippe), il n’a fait qu’une bouchée de River. Dès la cinquième minute, Pinillo ouvrait la marque, Ángel Mena tuait le suspense au quart d’heure. Car même si River revenait au tableau d’affichage en fin de première mi-temps, la domination des Electricos allait leur permettre de reprendre deux buts d’avance en début de seconde période. Conséquence, voilà Emelec leader à une journée de la fin à l’heure de se rendre à Quito pour y jouer un Deportivo Quito qui vient tout juste de découvrir les joies de la victoire face aux Militares d’El Nacional.

On aura donc un final explosif ce dimanche. Emelec peut, en cas de victoire, remporter la Segunda Etapa et aller chercher une finale pour le titre face à la LDU qui avait remporté la Primera Etapa. En cas de contre-performance, LDU et Católica peuvent venir coiffer le Bombillo au poteau. Pour les Albos, une première place serait synonyme de titre sans finale, cadeau parfait pour Luis Zubeldia qui quittera la Casa Blanca en fin de saison pour rejoindre le Mexique.

Résultats

Classement

Classement equateur

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Emelec 22 12 7 3 43 42 20 22
2 LDU Quito 22 13 3 6 42 42 26 16
3 Universidad Católica (ECU) 22 12 4 6 40 35 27 8
4 Independiente del Valle 22 11 4 7 37 45 30 15
5 Aucas 22 8 8 6 32 27 25 2
6 Barcelona 22 8 7 7 30 23 21 2
7 River Ecuador 22 7 7 8 28 26 30 -4
8 LDU Loja 22 8 3 11 26 28 33 -5
9 Deportivo Cuenca 22 6 7 9 25 21 27 -6
10 Mushuc Runa 22 5 9 8 24 26 33 -7
11 El Nacional 22 6 3 13 21 17 34 -17
12 Deportivo Quito 22 3 4 15 7 15 41 -26

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé