Coupe du Monde des moins de 17 ans : l’Azerbaijan accueille la jeunesse féminine.

Lundi 24 septembre 2012

Sandie Toletti

Pour la troisième édition de la Coupe du Monde des moins de 17 ans féminin, les seize qualifiées se rendent en Azerbaijan pour un mois de compétition.

Il y avait eu la Nouvelle-Zélande puis Trinité et Tobago. Pour la troisième édition de la Coupe du Monde féminine des moins de 17 ans, les seize qualifiés se sont donc envolé pour l’Azerbaijan et une compétition pour laquelle on retrouvera quelques habituées.

Comme pour les échelons supérieurs, les moins de 17 ont pour habitude de voir les même nations lutter pour le titre : Corée du Nord et Japon pour l’Asie, USA, Canada et Mexique pour l’Amérique du Nord, Brésil et Colombie pour l’Amérique Latine, Ghana et Nigeria pour l’Afrique Nouvelle-Zélande pour l’Océanie et Allemagne pour l’Europe, autant de nations que vous avez l’habitude de croiser chez les filles. Au milieu des habitués, l’édition 2012 nous offre quelques petites nouvelles : la Chine, la Gambie et l’Uruguay vont faire leurs grands débuts.

Au milieu de ces prétendantes, nous retrouverons l’équipe de France : absente de l’édition précédente, les Bleuettes, éliminée en phase de groupe en 2008, ont obtenu leur place après un championnat d’Europe quasi-parfait au cours duquel elles ont entrevu la victoire finale (les bleuettes menaient au score avant de se faire reprendre puis de perdre aux tirs au but après avoir eu une balle de match). Et pour leur retour, les Bleuettes ont été servies. Placées dans le groupe B, l’équipe de France croisera les championnes du Monde 2008, la Corée du Nord, et leur victime d’alors, les USA. Deux favorites à la victoire finale. Autant dire que la mission s’annonce délicate avec obligation de ne pas se manquer face au petit poucet du groupe : la Gambie.

Si l’édition 2012 est privée de son tenant du titre (la Corée du Sud ayant été éliminée par la Chine), l’autre représentant asiatique fait figure de favori. Finaliste en 2010, les japonaises voudront poursuivre l’embellie du football féminin nippon dans un groupe C également relevé qui leur offre le Mexique, la Nouvelle-Zélande et le Brésil. Restent les groupes A et D qui s’annoncent moins dense. Le Nigéria et le Canada font figure de favoris d’un groupe A leur offrant la Colombie et le pays organisateur qui fêtera sa première participation, alors qu’Allemagne et Ghana devraient dominer un groupe D à leur portée mais dans lequel elles devront se méfier de l’outsider chinois.

Première journée : la Corée du Nord frappe (très) fort.

Première journée et premier carton retentissant. Opposées aux nord-coréennes, les jeunes gambiennes se souviendront longtemps de leur premier match en phase finale de Coupe du Monde. Résultat : 11-0, un véritable massacre. Alors que françaises et américaines restaient dos à dos, les nord-coréennes marquaient ainsi leur territoire.

Mais derrière la Corée du Nord, cette première journée restera celle de l’Asie. Le Japon humilie le Brésil (5-0), la Chine atomise l’Uruguay. Les trois nations asiatiques totalisent ainsi un 20-0 en trois matchs ! A noter le carton colombien face à l’Azerbaijan qui offre la première place du groupe A aux Cafeteras après le nul entre Nigeria et Canada et la victoire allemande face au Ghana.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé