. . .

Pérou – Apertura 2015 : Garcilaso cède du terrain

  • Écrit par Nicolas Cougot

Week-end chargé au Pérou avec d’un côté le choc entre l’actuel leader invaincu et le vainqueur du dernier Torneo del Inca, de l’autre, le Clásico Peruano aux risques de lourdes conséquences pour le vaincu.

Le choc de la 7e semaine de l’Apertura opposait César Vallejo, vainqueur du dernier Torneo del Inca (voir Pérou – Torneo del Inca : César Vallejo réduit Lima au silence et qui, après un départ compliqué semble être revenu dans le bon chemin, au leader invaincu Real Garcilaso qui avait déjà creusé un petit écart sur ses poursuivants Juan Aurich et Sporting Cristal. A l’heure de pénétrer sur la pelouse, la Máquina Celeste savait qu’une nouvelle victoire lui permettrait de reléguer Cristal à sept points, les hommes de Daniel Ahmed ayant été accrochés par Melgar dans le duel d’outsider du week-end (0-0). Il n’en sera rien. Si la rencontre a été extrêmement équilibrée, elle aura basculé à la demi-heure avec l’expulsion de Ray Sandoval, attaquant de Garcilaso qui forçait Mariano Soso à revoir ses plans. Dès lors, ce furent les Poetas qui prirent le contrôle de la partie. Cinq minutes plus tard, Daniel Chávez seul au six mètres ouvrait le score pour les locaux qui allait poursuivre leur domination tout au long de la rencontre jusqu’au superbe mouvement collectif entraînant le second but. César Vallejo renoue avec la victoire et freine l’envolée du leader.

Derrière, Juan Aurich en a profité. Deux buts copier-coller à la 2e et 4e minute, une merveille de contre emmené par Deyair Reyes et conclu d’un amour d’extérieur du droit par Vilchez à la 86e et une dernière séance de toro avant le 4e, le Ciclón de Mosquera s’est promené et revient à trois points du leader avec un match de plus à disputer. Mais l’évènement du week-end restait le Clásico Peruano disputé dans un profond climat de tension.

Car on retrouvait d’un côté une Alianza Lima sans réel entraîneur, Gustavo Roverano assurant l’intérim après la démission de Guillermo Sanguinetti, de l’autre un Universitario en crise de résultats malgré l’arrivée de Luis Fernando Suárez. Dans un Matute prêt à s’enflammer enfin, le premier acte était globalement équilibré, Guevgeozián et Grossmüller touchant du bois. Mais s’il fut un nom à retenir dans ce Clásico, c’était bien celui de Carlors Preciado. Véritable danger pour la défense Crema pendant le premier acte, l’attaquant aliancista allait ouvrir le score à l’heure de jeu après un petit exploit individuel. Ce sera le seul but du match, l’Alianza Lima remporte le Clásico et plonge davantage son ennemi intime dans les profondeurs du classement. Si la position de Luis Fernando Suárez n’est pas encore en danger, ce dernier ayant réclamé deux attaquants pour retrouver le chemin de la victoire, elle pourrait devenir instable en cas de nouvelle contre-performance à la reprise en juillet. Car ce succès de l’Alianza Lima vient temporairement clore l’Apertura désormais en pause le temps de la Copa América.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Real Garcilaso 7 5 1 1 16 10 7 3
2 Juan Aurich 6 4 1 1 13 9 3 6
3 Sporting Cristal 6 3 3 0 12 10 7 3
4 Cienciano 7 3 2 2 11 11 9 2
5 Sport Loreto 7 3 2 2 11 6 5 1
6 Melgar 7 2 4 1 10 7 4 3
7 Deportivo Municipal 7 2 4 1 10 8 6 2
8 Alianza Lima 7 3 1 3 10 6 6 0
9 César Vallejo 6 2 2 2 8 9 7 2
10 Unión Comercio 6 2 2 2 8 12 11 1
11 Alianza Atlética 6 2 2 2 8 8 9 -1
12 Universidad San Martin 6 2 1 3 7 9 10 -1
13 Ayacucho Fútbol Club 7 2 1 4 7 7 10 -3
14 Sport Huancayo 7 1 4 2 7 6 10 -4
15 UTC Cajamarca 6 2 0 4 6 11 12 -1
16 Universitario 7 1 2 4 5 3 6 -3
17 León de Huánuco 7 0 2 5 2 6 16 -10

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé