. . .

Dernière mise à jour 25/10/2014 12:56

Bolivie : départ en fanfare.

  • Écrit par Nicolas Cougot
  • Publié dans la catégorie bolivie

Jeudi 02 février 2012

The Strongest

Après un mois d’interruption, la Bolivie reprenait le chemin des terrains pour un Clausura 2012 annoncé tout aussi indécis que le dernier Apertura.

Avec l’ouverture du Clausura 2012, c’est la fin d’une des plus longue temporada de l’histoire du football bolivien qui débute. Commencée lors de l’Adecuación 2011, poursuivie par l’Apertura 2011, la temporada 2011/2012 entre donc dans son sprint final avec ce troisième et dernier tournoi. Après Bolivar, vainqueur de l’Adecuación lors de l’ultime journée, The Strongest, qui a remporté le tableau final de l’Apertura après avoir été le dernier qualifié pour les play-offs, tous les espoirs sont permis pour ce Clausura avec le retour à une formule classique de championnat.

Pourtant, ce sont plusieurs écueils qui ont failli barrer la route de ce tournoi et notamment un conflit avec les joueurs et les dirigeants de clubs après le dernier tournoi qui avait vu une cinquantaine de joueurs libres de tout contrat et se retrouvant alors sans club. Les clubs avaient en effet décidé de ne pas accepter de nouveaux transferts pendant la fenêtre hivernale, laissant sur le carreau une cinquantaine de joueurs dont les contrats s’achevaient fin décembre. Les autres joueurs avaient alors menacé de faire grève si la situation de ces « sans contrats » n’était pas résolue et le conflit aura trouvé son terme à trois jours de la reprise officielle du championnat.

Ce dernier tournoi s’annonce encore indécis. Entre les deux derniers vainqueurs, Bolivar et The Strongest ou les derniers déçus comme le Real Potosí, Aurora et Oriente Petrolero, ce ne sont pas moins de cinq équipes qui peuvent prétendre au dernier titre de la temporada. La première journée a ainsi offert un vrai spectacle. A l’image du but exceptionnel inscrit par Mealla pour le Nacional face au dernier champion. Autre surprise, la victoire du Real Mamoré, plus mauvaise équipe du dernier tournoi, sur Oriente Petrolero, l’un des favoris. Les Verdolagas sombrent même lors de la seconde journée, atomisés par The Strongest.

Si Bolivar et le Real Potosí n'ont pas encore disputé la moindre rencontre, ils sont quatre en tête après deux journées sans que personne n'ait réussi le carton plein. Au rayon curiosités, notons la performance du Nacional Potosí : trois jours après le but exceptionnel signé Mealla, c'est Jhosimar Prado qui inscrit un but venu d'ailleurs lors du nul obtenu sur le terrain d'Universitario.

Les résultats des deux premières journées :

 

Guabirá 2 – 3 La Paz

San José 1 – 1 Universitario

Nacional Potosí 1 – 0 The Strongest

Real Mamoré 2 – 1 Oriente Petrolero

Blooming 2 – 0 Club Aurora

 

La Paz 1 – 3 San José

The Strongest 5 – 1 Oriente Petrolero

Universitario 1 – 1 Nacional Potosí

Blooming 1 – 1 Real Mamoré

Le classement :

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé