A+ A A-

Lucarne nord-américaine : pour une première.

Lundi 15 novembre 2010

FC Dallas

On connait l’affiche de la finale MLS 2010 : Colorado affrontera Dallas pour un choc entre deux équipes n'ayant encore jamais remporté la MLS. Au Mexique, la Liguilla va pouvoir débuter alors qu’au Costa Rica, la seconde phase débute dans le flou le plus complet.

Comme tous les suiveurs, nous étions nombreux à voir Los Angeles tranquillement dérouler vers le titre MLS 2010. Sans aucun rival de l’Est ni le tenant du titre, on voyait mal qui résisterait au tourbillon Galaxys. Pourtant, une équipe a réussi à tout renverser : le FC Dallas. Troisième de la conférence, les joueurs de Schellas Hyndman s’offrent le coup de tonnerre de la saison en infligeant un sévère 3-0 au grand favori. Dallas décroche ainsi son premier titre de Conférence et disputera sa première finale MLS. La franchise texane y retrouvera un revenant : les Colorado Rapids. Finalistes 1997, les Rapids s’imposent devant San José et décrochent ainsi leur seconde finale MLS. Il y aura donc un français en finale de l’édition 2010 : l’ancien toulousain Julien « The Beast » Baudet.

Los Angeles 0 – 3 Dallas

 

Colorado Rapids 1 – 0 San José Earthquake

Au Costa Rica, la finale est encore loin mais les play-offs ont débuté avec un premier rebondissement. Nous l’avions expliqué en début de tournoi, le promu Barrio México avait pris la place de Liberia Mia en première division en s’engageant à assumer les dettes des Águilas. Jusqu’ici l’histoire tournait au comte de fée : leader incontestable de groupe A, Barrio México faisait office de grand favori du tournoi d’hiver. Sauf que le week-end dernier, tout s’est arrêté. Rattrapé par les dettes, Barrio México n’a pas été autorisé à disputer son quart de finale aller l’opposant à Santos. Conséquence, une défaite sur tapis vert 3-0 qui élimine quasiment l’équipe surprise de la saison (d’autant qu’il est encore incertain de voir l’Equipo Canela disputer le match retour). Dans les autres rencontres, si San Carlos semble avoir pris une avance conséquente sur Herediano (victoire 2-0), rien n’est encore joué entre Pérez Zeledón et Alajuelense (2-2) ni entre Brujas et Cartaginés (victoire du Brumosos 3-2), même si dans les deux cas, l’équipe qui se déplaçait est en ballotage très favorable.

Résumé de Brujas – Cartaginés

Enfin, les affiches de la Liguilla mexicaine qui débute ce mercredi sont enfin connues. Alors qu’il ne restait que trois billes à attribuer, le coup du week-end est pour Pumas qui s’impose à América et profite du match nul des Monarcas devant Puebla pour prendre la troisième place du groupe C, et du nul des Tigres à Atlas pour prendre la huitième et dernière place qualificative en cumulé. De leur côté, les Jaguares assurent leur qualification en prenant le point suffisant à Querétaro. Le dernier qualifié est Pachuca, le représentant mexicain au prochain mondial des clubs. Vainqueur à Necaxa, les Tuzos s’offrent la septième place. Conséquence de ces trois qualifiés, le champion sortant Toluca reste à quai. Les affiches seront donc les suivantes : San Luis – América, Pumas – Cruz Azul, Pachuca – Rayados et Jaguares – Santos Laguna.

L'ensemble des buts inscrits lors de la 17e journée est à voir ici.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé