A+ A A-

  • Catégorie : Féminines
  • Écrit par Nicolas

Lucarne féminine : dominations et sensations

Mercredi 10 novembre 2010

Mexique

Pour le retour de la lucarne féminine, on fera le point sur la première division française et l’écrasante domination de l’ogre lyonnais renforcé par deux « américaines », on fera un détour par l’Australie, nouveau championnat arrivant sur Lucarne Opposée et surtout, vous découvrirez pourquoi l’équipe de France féminine a vraiment eu une bonne idée en évitant les barrages pour l’accession à la prochaine Coupe du Monde.

Lors de notre dernière lucarne féminine, nous avions laissé la première division française avec un duel Lyon – Saint Etienne. Depuis, bien des choses ont changé et le championnat n’est plus désormais qu’une chasse au Lyon. Car les vices championnes d’Europe réalisent un parcours hallucinant. 7 matchs, 7 victoires, 39 buts inscrits, un seul encaissé, l’Olympique Lyonnais survole l’élite du foot français comme il survole l’Europe. Derniers exemples en date : l’exceptionnel 13-0 devant Nord Allier, lanterne rouge qui a encaissé la moitié de son total de but concédés lors de cette journée (c’était la cinquième) ou encore le 9-0 passé aux mancelles. Ajoutez à cela les victoires 8-0 et 6-1 en Ligue des Champions (respectivement devant AZ et Rossiyanka), le retour au pays de Camille Abily (qui a ainsi mis fin à son histoire avec le FC Gold Pride) et de Sonia Bompastor (partie de Washington) et vous mesurerez l’ampleur de la tâche qui se dresse devant les poursuivantes. Ces poursuivantes, elles sont deux, main dans la main, reléguées à trois points : Montpellier et le PSG. Les héraultaises écartent difficilement le quatrième Juvisy lors de la septième journée (1-0 but d’Hoda Lattaf) et se présenteront à Lyon le week-end prochain pour le choc au sommet de cette première partie de saison. Les parisiennes quant à elles joueront Juvisy pour un bouillant derby et restent sur six victoires consécutives après avoir tranquillement dominé le Stade Briochin qui partage, avec trois autres équipes les quatre dernières places avec un total de 11 points.

La victoire 9-0 de Lyon face au Mans

La WPS terminée, Lucarne Opposée vous propose désormais de découvrir une autre ligue professionnelle féminine : la W-league. Petite sœur de la A-league, la W-league, australienne donc, se dispute pour la troisième année et voit s’affronter sept franchises dont six sont des déclinaisons féminines de grandes franchise de A-league. Habitués du championnat australien, vous retrouverez donc Sydney, Perth, Adelaïde, Melbourne, Newcastle et Brisbane aux côtés de Canberra. Tenantes du titre, les Sky Blues de Sydney ouvraient la saison face à leur victime en finale, les Brisbane Roar. Victorieuses 3-2 lors de la grande finale 2009, Sydney s’impose de nouveau 4-2 malgré deux buts assez exceptionnels inscrits par les Roar.

Résumé de la partie :

Enfin, si vous êtes des habitués de Lucarne Opposée et du foot féminin, vous savez que 2011 sera l’année de la Coupe du Monde à laquelle participera l’équipe de France (et que nous couvrirons dans son ensemble). Les phases de qualification se poursuivent et la zone CONCACAF se servait de sa Gold Cup 2010 comme compétition qualificative au cours de laquelle les deux finalistes seraient directement qualifiées pour la Coupe du Monde et le troisième serait le barragiste qui sera opposé à l’Italie (rappelons-le, victime de l’équipe de France). Les Bleues ont bien faits de se sortir du piège italien car la Gold Cup a débouché sur une surprise de taille : le barragiste de la CONCACAF ne sera rien d’autre que les Etats-Unis ! Triples championnes olympiques, double championnes du monde, les américaines se sont inclinées en demi-finale devant de redoutables mexicaines. A l’image de ce qu’il s’est passé lors de la Coupe du Monde des moins de 20 ans (que vous avez pu suivre sur Lucarne Opposée), le Mexique découvre ses nouvelles stars féminines et les Etats-Unis déçoivent. Italie – Etats Unis en guise de barrage d’une Coupe du Monde, c’est un sacré match qui se déroulera les 20 et 27 novembre prochain. Pendant ce temps, la Gold Cup 2010 est revenue aux canadiennes qui s’imposent en finale devant le Mexique sur un penalty de l’inévitable Christine Sinclair.

Résumé vidéo de la finale :

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé