. . .

Mexique : les leaders tombent, la folie s’invite en Liga MX

  • Écrit par Nicolas Cougot

Entre des leaders qui craquent et voient se rapprocher une meute de plus en plus dense, une lutte pour le maintien toujours aussi tendue et de vrais moments de folie, la 12ème journée de Liga MX aura marqué les esprits.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Tijuana et Tiburones KO, Chivas et América arrivent

Un doublé de Rafael Sóbis, un but de l’inévitable Joffre Guerrón et les Tigres ont su profiter des erreurs défensives de Tiburones bien décevants qui concèdent ainsi une deuxième défaite en trois journées. L’occasion était donc rêvée pour le leader Tijuana de prendre ses distances mais la réception de l’imprévisible Monterrey ne laissait aux Xolos aucune marge de manœuvre. Le match fut intense, épique, les deux équipes se livrant à un récital offensif de toute beauté. Dorlan Pabón lançait les hostilités sur un penalty généreux accordé aux Rayados peu avant la demi-heure avant que Pablo Barrera ne viennent fusiller Saucedo dix minutes plus tard. Il en fallait plus pour assommer les locaux. Gandolfi ramenait les siens avant la pause avant que Juan Arango ne vienne déposer une nouvelle merveille de coup-franc longue distance pour le 2-2. Le match relancé, les Rayados accéléraient de nouveau. Cardona décochait une splendide volée pour le 3-2, Cardozo et Pabón combinaient pour le 4-2. Le break était fait, Tijuana réduisait l’écart en fin de partie mais la victoire est pour les Rayados qui reviennent désormais à deux points de la Liguilla, laissant le leader sous pression. L’Estadio Caliente n’avait jamais aussi bien porté son nom, la rencontre se terminant sur une morsure d’Aragno sur Zavala, histoire d’ajouter une dose de piquant supplémentaire à une rencontre exceptionnelle.

Cette défaite des deux premiers profite bien évidemment aux poursuivants directs. América remercie la maladresse de Mauro Formica pour s’imposer à l’Azteca 1-0 face à Cruz Azul (but de Peralta) alors que Chivas, qui pouvait prendre les commandes en cas de victoire, se contente du nul dans le Clásico Tapatío, remerciant au passage la panenka ratée d’Arturo González à la 95ème minute qui prive les Zorros de la victoire. Conséquence au classement, ils sont désormais quatre à se tenir en deux points.

Quatre pour la survie

A cinq journées de la fin, ils sont 15 sur 18 à être désormais assurés d’être présents la saison prochaine (même Morelia et ses 16 points en 30 matchs). Le point pris par Chivas face à Atlas ne lui permet pas de lâcher quasi-définitivement Puebla mais avec neuf points d’avance quand il n’en reste plus que 15 à prendre, l’affaire parait en bonne voie. Car chez lui, Puebla accueillait Toluca dont la régularité à alterner victoire et défaite a une nouvelle fois été démontrée par un cinquième succès sur un but quelque peu laborieux signé Amione en début de seconde période. Cette nouvelle défaite des Camoteros les ancre davantage en dernière position, voyant donc ainsi Chivas s’échapper et ne pouvant désormais lutter qu’avec les deux promus Veracruz et Leones Negros. Etant donné le parcours des Tiburones, le seul dernier adversaire pour Puebla pourrait donc être l’Universifad de Guadalajara qui concède une deuxième défaite de rang face aux Pumas. Entre Camoteros et Leones Negros, à l’heure de s’affronter ce week-end, les écarts sont infimes : l’UdeG possède un Cociente de 1.0344, Puebla de 1.0309.

Folie douce

Si le Tijuana – Monterrey avait offert son lot de folie, ce n’était rien en comparaison du duel de mal classés opposant León à Querétaro. Alors que la Fiera avait ouvert le score d’entrée de partie sur une merveille de coup-franc d’Elías Hernández, les Gallos Blancos réussissaient à rentrer aux vestiaires devant au tableau d’affichage, Villa puis Corona, idéalement servi par Ronaldinho ayant inversé le score. La seconde période n’allait être qu’une longue course poursuite. But de Sabah sur penalty d’entrée de jeu, réponse de Pineda 120 secondes plus tard, Querétaro restait devant. Jusqu’aux dix dernières minutes. Rios ramenait la Fiera de Pizzi mais les Gallos Blancos de Vucetich accéléraient de nouveau, inscrivant 2 buts en trois minutes. Rios ajoutait un dernier but pour les locaux, qui, en encaissant 10 buts en deux matchs, continuent de couler au général, sauvés de la dernière place du tournoi par les tristes Monarcas. Querétaro n’est quant à lui plus qu’à quatre points de la Liguilla.

L'ensemble des buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 León 7 6 0 1 18 17 9 8
2 Pumas UNAM 7 5 0 2 15 19 9 10
3 América 7 5 0 2 15 17 8 9
4 Tiburones Rojos de Veracruz 7 4 1 2 13 13 12 1
5 Puebla FC 6 4 0 2 12 12 9 3
6 Deportivo Toluca 7 4 0 3 12 9 8 1
7 Rayados Monterrey 6 3 1 2 10 13 10 3
8 Tigres UANL 7 3 1 3 10 14 9 5
9 Jaguares Chiapas 7 3 1 3 10 10 13 -3
10 Monarcas Morelia 7 3 0 4 9 10 11 -1
10 Tijuana 7 3 0 4 9 10 11 -1
12 Querétaro FC 7 2 2 3 8 12 14 -2
13 Dorados de Sinaloa 7 2 2 3 8 5 12 -7
14 Chivas 7 2 1 4 7 9 10 -1
15 Pachuca CF 7 2 1 4 7 11 15 -4
16 Atlas 7 2 1 4 7 7 15 -8
17 Cruz Azul 7 2 0 5 6 7 14 -7
18 Santos Laguna 7 1 1 5 4 8 14 -6

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé