. . .

Chine : la saison de tous les espoirs.

  • Écrit par Nicolas Cougot
  • Publié dans la catégorie Chine

Lundi 12 mars 2012

Dario Conca

Nous avions quitté la Chinese Super League sous la domination totale du richissime Guangzhou Evergrande, la saison 2012 s’annonce cependant plus resserrée. Car la Chine du football a frappé à la porte du monde pendant l’hiver.

Lors de notre bilan de la saison 2011, nous avions souligné les nouveaux espoirs nés de la grande campagne de développement lancée en Chine. Quelques mois plus tard, alors que la saison 2012 débute, les médias européens et mondiaux semblent enfin se tourner vers la Chine après un hiver particulièrement animé. Car l’hiver 2011/2012 aura été celui de l’ouverture des frontières chinoises.

13 des 16 clubs de l’élite sont désormais aux mains d’entraîneurs étrangers, plus de 400M$ investis par les clubs sur le marché des transferts (un record), la saison 2012 est celle du renouveau.

Sur le banc : outre Jean Tigana à Shanghai, nombreux sont les techniciens de qualité à arriver cette saison. Takeshi Okada, sélectionneur du Japon lors de la Coupe du Monde 2010, débarque à Hangzhou, Sergio Farias, vainqueur de la Ligue des Champions 2009 avec Pohang, se pose à Guangzhou R&F. Sur le terrain avec l’arrivées de stars mondiales comme Nicolas Anelka à Shanghai ou encore Fábio Rochemback chez le promu Dalia Aerbin, de joueurs reconnus comme Christopher Katongo, étincelant avec la Zambie et meilleur joueur de la CAN2012, à Guangzhou, ou encore Gustavo Canales, l’un des meilleurs joueurs de la ‘U’ arraché par Dalian Aerbin, tous illustration parfaite du renforcement général que va connaître la Chinese Super League 2012. Renforcement en tribunes également avec 3 derbies intra-ville au programme cette saison : Dalian se déchirera entre Shide et l’ambitieux promu Aerbin, Guangzhou entre Evergrande et promu R&F et Shanghai vera les Shenhua d’Anelka défier les Shenxin, anciennement basé à Nanchang. Renforcement enfin de la couverture médiatique. Si la CCTV avait toujours aidé au développement et à la diffusion du football chinois, les relations s’étaient dégradées depuis fin 2008, bien « aidé » par le climat détestable autour du football chinois (voir). Cette saison, tout semble repartir sur de nouvelles bases. Serait prévu, la diffusion d’une trentaine de rencontres et une couverture dans les magazines et autres journaux d’information. 2012 ne sera pas une année comme une autre pour le football chinois.

Le quatuor.

Alors qui pour le titre ? Avec ces nombreux bouleversements, la donne pourrait avoir été changée. Ce ne devrait finalement pas être tellement le cas. Les Evergrande restent grandissimes favoris à leur succession, en témoigne la démonstration passée en Corée du Sud face à Jeonbuk en ouverture de leur campagne continentale. Reste que si Beijing et Shandong, désormais coaché par Henk ten Cate, sont autant de concurrents annoncés à Guangzhou, le Shanghai de Tigana et Anelka (en attendant Drogba ?), est venu prendre sa place dans le carré des prétendants. A ces quatre, Lucarne Opposée vous y ajouterait bien le promu Dalian Aerbin, qui, outre Rochemback et Canales, a su attirer l’une des grands espoirs du foot chinois, Yu Dabao.

Première journée : seul les Evergrande

20 buts pour ouvrir l’édition 2012 et parmi les favoris, seul Guangzhou parvient à s’imposer grâce à un doublé de Conca. Le Shenhua de Tigana et Anelka sauve le nul chez lui devant Jiangsu alors que Beijing est balayé par le promu Guangzhou alors que Shandong tombe sur le terrain de Guizhou Renhe, anciennement Shaanxi.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé