. . .

Mexique : les leaders dans la douleur

  • Écrit par Nicolas Cougot

A l’image de son superlíder, la tête du dernier tournoi a vécu des quarts de finale retour douloureux. Mais tous, sauf un, en sont sorti vainqueurs.

Si vous n’êtes pas des habitués du championnat mexicain et des petites particularités de sa Liguilla, vous devez alors apprendre que lors de cette phase à élimination, en cas d’égalité parfaite sur les deux rencontres, il n’y a pas de séance de tirs au but. Pour départager les deux équipes, on regarde leur classement lors de la phase régulière et l’équipe la mieux classée sa qualifie. Et vous allez voir que les quarts de finale de l’Apertura 2014 ont permis de bien illustrer cette règle si particulière.

Car trois des quatre leaders à l’issue de la phase régulière en auront bénéficié pour se qualifier. Accroché à Pachuca, Tigres doit se contenter du même résultat chez lui au retour après avoir été mené au score par les Tuzos d’une courageuse tête plongeante de Nahuelpán. Même résultat pour Toluca qui pensait avoir fait le plus dur en ouvrant rapidement la marque face à Chiapas dans sa Bombonera avant de se faire reprendre sur un coup-franc surpuissant de De La Torre. Tous deux se qualifient donc grâce à leur parcours en phase régulière. Il est de même pour América qui attend l’entrée du dernier quart d’heure pour ouvrir le score face aux Pumas à l’Azteca avant de conserver cette courte avance. Les Águilas montrent ainsi qu’être superlíder peut parfois s’avérer utilise.

Des quatre meilleures équipes du tournoi, une seule aura donc chuté en quart alors qu’elle semblait être la mieux partie. Au Jalisco, Atlas accueillait des Rayados qui retrouvaient leur pépite Dorlan Pabón et, coup de génie de Carlos Barra, se privaient de Chupete Suazo pour privilégier la vitesse de son trio offensif. Coup de génie car le trio Arellano – Ramirez – Pabón faisait souffrir la défense des Zorros et rapidement le scénario de la rencontre semblait inéluctable. Le petit colombien ouvrait le score sur penalty à la demi-heure puis lançait Ramirez à 20 minutes de la fin pour le 2-0. Les Rayados se qualifient pour les demi-finales du tournoi et retrouveront América. Pendant ce temps, Atlas s’offre une crise de nerfs symbolisée par les violentes échauffourées aux alentours du stade après match (voir Violenca en el Jalisco sur Terra Deportes).

Les demi-finales se déroulent ainsi la nuit prochaine : Monterrey accueille América pendant que Toluca reçoit Tigres.

Les buts

 

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé