. . .

Dernière mise à jour 22/10/2014 10:38

Le Club Africain trébuche, les autres favoris maintiennent le cap

  • Écrit par Farouk Abdou
  • Publié dans la catégorie Tunisie

Difficile de jouer la ligne en Tunisie

L’Esperance, le CS Sfaxien et l’Etoile du Sahel ont tous fait le plein lors de la 19ème journée. Tenu en échec (1-1) à domicile par le Stade Gabésien, le CA est donc le grand perdant du week-end. Les Clubistes, encore distancés pour la 1ère place, pourraient même voir leur place sur le podium menacée s’ils venaient à ne pas tenir le rythme des poursuivants.

Le Stade Tunisien, mal en point dans ce championnat, a mis le paquet durant le dernier mercato pour tenter de se sauver. Kasraoui (ex-RC Lens) ainsi que les milieux Béjaoui et Aouadhi, cédés respectivement par l’ESS et l’EST sont venus renforcer le club du Bardo, et ont tout de suite permis à l’équipe d’afficher plus de solidité et d’engranger des points (5 points en trois matchs depuis le début de la phase retour, zéro but encaissé).

Mais ces progrès n’ont pas suffi pour résister à l’Esperance, qui s’est facilitée la tâche en inscrivant un but par mi-temps. Le froid réalisme d’Afful et un bolide à l’entrée de la surface de Darragi ont permis aux hommes de Krol de remporter le " petit derby de Tunis" en match avancé samedi après-midi et de mettre la pression sur leurs concurrents.

A l’agonie après son échec à Sion, Oussama Darragi a mis de longs mois pour retrouver une condition physique décente mais semble à présent au maximum de ses capacités et paré pour réussir son année 2014.

Le CSS, qui jouait aussi samedi, a préparé de la meilleure des manières la Supercoupe d’Afrique de jeudi prochain contre El Ahly en s’imposant contre le LPS Tozeur (1-0). Avec un système remanié (un 4-4-2 en losange et le très offensif Hannechi positionné arrière latéral) les Sfaxiens ont comme d’habitude maîtrisé leur sujet mais gâché de nombreuses occasions.

L’essentiel a néanmoins été assuré, grâce à un but superbe du meneur de jeu Moncer, titularisé pour la deuxième fois seulement cette saison. Les coéquipiers de Ben Youssef peuvent désormais se projeter sur le match au sommet de la semaine prochaine au Caire, avec une légère ombre au tableau : l’absence pour quelques semaines du Gabonais N’Dong, victime d’une fracture au pied.

Contre-performance du CA à Radès

Invaincu depuis huit matchs, avec notamment des scores de parité contre l’Etoile, l’Esperance et Bizerte, le Stade Gabésien est le prototype ultime de l’équipe casse-pieds. Coriaces, accrocheurs, dangereux en contre : être mené au score contre  le SG c’est la garantie d’une après-midi pénible.

C’est le cadeau auquel le CA a eu droit dimanche après-midi. Trahis une nouvelle fois par l’habituelle pause café des défenseurs centraux (le Gabésien Khraifi qui vient ouvrir le score sur une longue balle sans vraiment être gêné par qui que ce soit) les Clubistes ont du se battre contre le Fort Alamo dressé par les visiteurs durant 75 minutes.

Les joueurs de Landry Chauvin ont montré de belles choses, Dhaouadi et l’Algérien Djabou ont même collaboré et combiné assez souvent. Sauf qu’avec l’indisponibilité de Moussilou, c’est encore le Tchadien Ezechiel qui a joué en pointe, et converti une seule des six occasions franches qui lui ont été offertes.

Bien aidés par un gardien en fusion et quelques fausses blessures idéalement placées pour casser le rythme, le SG prolonge son invincibilité. Le Club Africain a désormais six longueurs de retard sur l’EST et commence même à regarder avec effroi dans son rétroviseur, tant l’Etoile et le CSS se rapprochent.

La TV Tunisienne toujours aussi imprévisible, l’ESS enchaîne

Ceux qui s’attendaient à voir le match de l’Etoile du Sahel contre Bizerte sur la première chaîne (comme prévu dans la programmation) ont eu une désagréable surprise en tombant sur la retransmission du match Olympique de Béja-CS Hammam-Lif. Sans explication ni communiqué, la Télé Tunisienne a une fois de plus illustré son sens de l’esquive.

Pour la plus grande exaspération des supporters des deux clubs, qui ont du soit subir le "live" webcam du stade Olympique de Sousse (live= sur youtube et en différé de 40 minutes) soit se résigner à suivre la rencontre à la radio.

Qu’ont-ils raté ? Une atmosphère électrique, à l’occasion des retrouvailles de l’entraîneur du CAB Maher Kanzari avec les supporters locaux-qui n’ont pas manqué de rendre hommage avec toutes les injures possibles à son bras d’honneur lors du dernier ESS-EST-et une bagarre générale qui a impliqué joueurs et remplaçants des deux équipes au milieu de la seconde mi-temps.

Entré en jeu à la place de Mouihbi, le jeune étoilé Lahmar a inscrit le seul but du match d’un tir à ras de terre suite à un très bon travail d’Abderrazak côté gauche. Suffisant pour venir à bout des Bizertins et rester en embuscade à la quatrième place.

L’instant LOL du week-end : Le traçage des lignes lors de ST-EST

"À l’entrée de la surface de réparation". Une notion difficile à cerner au stade Chedly-Zouiten à Tunis (photo ci-dessous)

Les résultats :

CS Sfaxien 1 – 0 LPTA Tozeur

Stade Tunisien 0 – 2 ES Tunis

Étoile Sahel 1 – 0 Bizertin

Club Africain 1 – 1 Stade Gabésien

Métlaoui 1 – 0 Monastir

Kairouan 4 – 1 EGS Gafsa

Olympique Béja 1 – 0 Hammam-Lif

Grombalia Sports 1 – 2 Marsa

 

Le classement :

 

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé