. . .

Uruguay : Peñarol es unico !

  • Écrit par Nicolas Cougot

Si la septième journée du tournoi n’est pas encore décisive quant à l’issue de celui-ci, le choc au sommet entre River Plate et Peñarol avait tout du premier tournant à aborder. Et le géant uruguayen en est sorti grand vainqueur.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Ex-aequo au coup d’envoi, River Plate et Peñarol se retrouvaient au Centenario pour un duel au sommet du Clausura et les premiers à frapper furent les Carboneros qui, après avoir touché du bois par leur capitaine Antonio Pacheco, ouvraient le score dès la fin du premier quart d’heure sur une belle frappe enroulée de Gabriel Leyes. De ce rapide avantage, Peñarol n’en profitait pas pour poser son empreinte sur le rencontre. River réagissait, emmené par un Christian Techera auteur d’un corner direct génial qui aurait mérité mieux qu’un poteau. Au plus fort de la domination des Darseneros, Peñarol allait frapper de nouveau. Sur un corner d’el “Japo” Rodríguez, Sebastián Píriz surgissait et sa tête trompait Olveira, sorti un peu à l’aventure. 2-0 à la pause, les hommes de Guillermo Almada n’avaient d’autre choix que de se ruer à l’attaque. Ils revenaient sur une action polémique à l’heure de jeu. Un centre venu de la droite signé Gorriarán, une déviation du coude de Rosso, venu au contact de Migliore et Garcia marquait dans le but vide. Almada jetait toutes ses forces offensives dans la rencontre mais rien n’y faisait, Peñarol s’impose et prend seul les commandes du tournoi.

L’affaire est d’autant meilleure que son grand rival, le Nacional, est encore tombé en ouverture de la journée face aux Wanderers. Après une entame de match largement en leur faveur, avec une avalanche d’occasions gâchées, les Bolsos ont craqué sur la première véritable offensive des Wanderers, Santos seul au second poteau, reprenant un coup-franc d’Albarracín. L’efficacité, force du Nacional lors de l’Apertura lui faisait toujours autant défaut et les minutes filant, les contres des Bohemios se faisaient plus dangereux. Le match devenait de plus haché, les fautes succédant aux fautes, le Nacional allait s’épuiser à gâcher toutes ses occasions (se heurtant aussi parfois à un excellent Burián et allait craquer en toute fin de rencontre sur le sixième but de la saison de Gaston Rodríguez. Conséquence, le Nacional se retrouve désormais 13ème (sur 16), doublé par ses hôtes du jour et surtout voit son avance de 17 points sur Peñarol à la table annuelle aujourd’hui réduite à 8.

Derrière les Carboneros, la meute s’organise. Juventud, la sensation du Clausura, s’impose face à Sud América (avec une merveille de coup-franc de Palacios, auteur d’un nouveau doublé, le troisième du tournoi) alors que Danubio atomise Fénix. Tous deux reviennent à hauteur de River Plate, à trois points du leader, alors qu’Atenas, Defensor etRampla, également vainqueurs cette semaine, se retrouvent sur leurs talons.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Peñarol 15 9 4 2 31 28 13 15
2 River Plate (Uru) 15 9 2 4 29 30 17 13
3 Defensor Sporting 15 7 6 2 27 20 16 4
4 Danubio 15 8 2 5 26 17 12 5
5 Juventud 15 7 4 4 25 25 17 8
6 Tacuarembó 15 7 3 5 24 23 22 1
7 Cerro 15 7 3 5 24 21 23 -2
8 Sud América 15 5 7 3 22 19 19 0
9 Nacional 15 6 3 6 21 24 21 3
10 Fénix 15 6 2 7 20 18 16 2
11 El Tanque Sisley 15 4 4 7 16 17 25 -8
12 Montevideo Wanderers 15 4 3 8 15 19 18 1
13 Atenas 15 4 2 9 14 27 37 -10
14 Rampla Juniors 15 4 2 9 14 18 28 -10
15 Rentistas 15 4 2 9 14 16 27 -11
16 Racing (Uru) 15 4 1 10 13 17 28 -11

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé