. . .

Maroc – Tunisie : L’ESS et le WAC champions d'automne

  • Écrit par Farouk Abdou

15 journées, et une trêve pendant le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) : la moitié du chemin en LP1 et en Botola Pro a été parcourue. En Tunisie, statu quo après que les candidats au titre aient appliqué le même tarif (3-0) à leurs victimes de la semaine. L’Etoile du Sahel finit la phase aller en tête, avec un point d’avance sur le CS Sfaxien et deux sur l’Espérance de Tunis. Le FUS, défait à Oujda (2-1), le Wydad, accroché à Tétouan (0-0) s'offre ce titre honorifique grâce à une meilleure différence de buts.

Le score de la semaine : 3-0

Net et sans bavure. Etoilés, Noir et Blanc, et Sang et Or ont conclu les matchs aller par une victoire facile et maintiennent leurs positions en tête du classement. L’équipe de Gafsa, réduite à 10 en milieu de première mi-temps, n’a pas pesé lourd face à l’EST, qui a pu juger de la variété de ses choix dans le secteur offensif, même en l’absence de Ben Youssef et Khenissi, tous deux blessés. Les deux espoirs Rejaïbi (doublé) et Bguir ont marqué et peuvent à présent rejoindre le rassemblement de l’équipe A’ pour le CHAN 2016 avec un capital confiance renforcé.

Rapidement mis sur orbite par un bel enchaînement d’Iheb Msakni, les hommes de Faouzi Benzarti n’ont pas fait de détails face à l’ASM. Le dragster Frank Kom a verrouillé le milieu de terrain durant tout le match, et deux joueurs en particulier ont envoyé un signe fort au sélectionneur Kasperczak : Brigui et Nagguez, écartés de la liste pour le CHAN, l’un pour des raisons «  techniques » l’autre soit disant  pour traiter des douleurs dorsales qu’il a immédiatement nié. Le latéral  gauche reconverti ailier a inscrit un doublé, et montré comme face au CSS une belle qualité dans la finition. Nagguez, combatif dans son couloir comme à l’accoutumée, a rajouté une nouvelle passe décisive à son bilan. Pour les échéances de l’Etoile pour l’année 2016, ce n’est peut-être pas plus mal que ces deux joueurs ratent les joutes du CHAN au Rwanda.

A Kasserine, le CSS a exploité les erreurs de la défense adverse pour prendre le large en première période ; Sur deux centres côté droit, l’arrière-garde de l’ASK a proposé deux dégagements ratés que Hannechi et Ezechiel ont transformés en buts sans se faire prier. Sur une pelouse difficile, les sfaxiens ont déroulé leur jeu tranquillement, bien aidés par Hannechi qui distribue correctement sur les côtés et les points d’ancrage que sont Ezechiel et Ajayi devant. Un penalty de Maaloul pour finir le boulot, ça fait 3 points et une place de dauphin conservée.

 

Les 0-0 de la semaine : MAT-WAC et FAR-RSB

Quatrième 0-0 consécutif pour le Wydad, qui a un besoin criard de renouvellement des solutions offensives. Empiler des ailiers et miser sur un numéro 9 de moyen calibre, ça fonctionne tant que les ailiers sont dans une bonne dynamique. Dans des matchs fermés à triple tour, il faut soit de la créativité (un 10 qui pond une action et crée une opportunité) soit un froid réalisme d’un numéro 9 qui va profiter d’une demie-occasion. Le WAC avait cela la saison dernière avec Koné et Evouna, cette saison les ailiers ont contribué mais de manière irrégulière (Hadjouj, Ondama, El Hadded et Ounajem) l’attaquant attitré (Cissé) a été extrêmement timide et le 8 qui apporte des solutions –Housni- ne peut pas tout faire non plus. Ces 4 matchs sans but sont autant d’arguments pour Toshack pour inciter les dirigeants à casser la tirelire au mercato.

Le MAT a ressuscité après ses débuts catastrophiques, s’est remobilisé et s’est progressivement hissé dans le premier tiers du classement en resserrant les boulons en défense, et par la grâce des virevoltants Karrouch et Naïm, qui s’ils ont pêché dans la finition face au Wydad ont signé une bonne prestation. Tétouan est dans le peloton et peut encore viser le podium en fin de saison.

Le stade était plein à Khemisset pour FAR-RSB, et il faut les féliciter car hormis l’occasion de Berkane dans les arrêts de jeu il n’y a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Roy Contout a disputé 80 minutes pour les Oranges.

Le chiffre de la semaine : 28

Le nombre de points que totalisent le Wydad et le FUS à la fin de la phase aller. Une cadence inférieure à 2 points par match, à mettre en perspective avec les championnats voisins (36 points en 15 matchs pour l’USMA en Algérie, entre 36 et 38 en 15 matchs pour le trio de tête en Tunisie) en Afrique du Sud, au Qatar, voire dans la plupart des championnats de cette planète, quelle que soit la nature de la concurrence, que le championnat soit serré ou verrouillé par une ou deux équipes. Il est assez rare de voir un leader basculer sous les 2 points par match.

Mais dans le championnat marocain, l’outsider en puissance (le FUS) baisse logiquement le pied après s’être hissé en finale de la Coupe du Trône ; le favori (le WAC) est trahi par la panne sèche de son attaque et enchaîne quatre 0-0 d’affilée ; le Raja paie une gestion désastreuse et se débat dans le milieu de tableau du fait de l’instabilité sur le banc et un 11 sans ligne directrice ; les troubles fêtes (MAT et FAR) se retrouvent dans la course au podium après avoir été relégables au soir de la 5ème journée ; un vice-champion en titre (l’OCK) usé par la victoire en coupe se retrouve à jouer le maintien ; les matchs nuls se multiplient.

Tout cela donne un nivellement par le bas, la constitution d’un immense ventre mou dans lequel la majorité du championnat flotte allègrement, mais personne n’impose ni une forme de régularité ni éclatante supériorité. Deux satisfactions néanmoins : Kénitra, enthousiaste et sans calcul, toujours avec le vétéran Bourouass, et Tanger, dont le recrutement prolifique a finalement été malin et bien exploité par Benchikha, habitué à bâtir des équipes cohérentes. L’algérien a retrouvé quelques ingrédients du Club Africain 2007-2008 : un bon tireur coup de pied arrêtés, de la vitesse devant, et Alexis Mendomo pour ratisser les ballons devant la défense. N’eut été le sursaut d’orgueil du Raja pour revenir à 2-2, l’IRT totaliserait aussi 28 points. Pas mal pour un promu.

Les lucarnes opposées de la semaine : Sidibé (MAS) et Hammoudène (IRT)

 

Résultats et classements

 

Maroc

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Wydad Casablanca 22 11 8 3 41 25 13 12
2 FUS Rabat 23 10 9 4 39 26 15 11
3 Raja Casablanca 23 10 7 6 37 35 23 12
4 RSB Berkane 23 9 10 4 37 19 12 7
5 Hassania Agadir 24 10 7 7 37 36 29 7
6 Ittihad Tanger 24 10 7 7 37 26 19 7
7 FAR Rabat 24 9 7 8 34 27 30 -3
8 KAC Kénitra 24 10 4 10 34 22 27 -5
9 Moghreb Tétouan 24 9 7 8 34 24 30 -6
10 Chabab Rif Hoceima 24 9 4 11 31 25 30 -5
11 Olympic Safi 24 7 7 10 28 22 23 -1
12 Mouloudia Oujda 24 7 6 11 27 21 31 -10
13 Difaâ El Jadida 23 4 12 7 24 18 20 -2
14 Maghreb Fès 23 4 10 9 22 14 20 -6
15 Kawkab Marrakech 22 5 6 11 21 17 22 -5
16 Khouribga 23 5 5 13 20 18 31 -13

Tunisie

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 CS Sfaxien 22 19 1 2 58 44 15 29
2 Étoile du Sahel 21 18 2 1 56 39 8 31
3 Espérance de Tunis 21 18 0 3 54 43 16 27
4 ES Métlaoui 22 10 3 9 33 19 18 1
5 CA Bizertin 21 7 6 8 29 11 14 -3
6 EO Sidi Bouzid 22 8 3 11 27 18 24 -6
7 AS Marsa 21 7 4 10 25 16 22 -6
8 ES Zarzis 22 6 7 9 25 22 29 -7
9 JS Kairouan 21 6 6 9 24 17 24 -7
10 Ben Guerdane 22 6 6 10 24 15 22 -7
11 Club Africain 20 6 5 9 23 25 24 1
12 CS Hammam-Lif 22 6 5 11 23 17 23 -6
13 Stade Gabèsien 20 6 4 10 22 19 23 -4
14 Stade Tunisien 21 4 7 10 19 14 24 -10
15 EGS Gafsa 22 3 10 9 19 21 32 -11
16 Kasserine 22 3 7 12 16 10 32 -22

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

  • Aucun commentaire trouvé