. . .

Quand Maturana répond à Palacios

  • Écrit par Nicolas Cougot

Publié il y a quelques semaines, Roberto Chorri Palacios n’avait pas été tendre avec Francisco Maturana. La réponse n’a pas trainé.

Roberto Palacios, ancien idole du Sporting Cristal et grand international péruvien (128 sélections) a récemment publié son autobiographie. Dedans, tout le monde en prend pour son grade. Après avoir accusé Nolberto Solano d’avoir ruiné son transfert « presque acquis » à Newcatle, el Chorri s’était payé Francisco Maturana. « Il arrivait à la tête de notre sélection après avoir dirigé la Colombie et le Costa Rica et des systèmes de jeu qui semblaient coller à notre sélection. Mais rapidement, nous nous sommes rendus compte que celui qui faisait tout le travail était son assistant. Hernan Bolillo Gomez et Maturana passaient le plus clair de leur temps à l’hippodrome pour suivre des courses de chevaux. Ils se sont même acheté deux poulains. »

La réponse n’a pas tardé. Pacho a ainsi déclaré « ce qu’écrit Palacios me fait me poser des questions sur son état mental » avant d’expliquer qu’il « ne ressent aucune culpabilité quant au trou dans lequel se trouve le Pérou. Ils ne parviennent pas à en sortir, il n’y a pas de processus à long terme. Moi, je peux me regarder dans les yeux. » Ambiance.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé