L’histoire d’un nom (49) : Club Internacional de Fútbol Miami

Créé par l’une des légendes du football anglais, David Beckham, le Club Internacional de Fútbol Miami, ou Inter Miami FC, évolue depuis 2020 en Major League Soccer (États-Unis) et a pour ambition de devenir l’équipe nord-américaine la plus attrayante pour les grands joueurs.

 

Le rêve de Beckham

Le 29 janvier 2018, le vingt-cinquième club de l’histoire de la Major League Soccer (MLS) est officiellement lancé par son directeur général et propriétaire, Jorge Mas, ainsi que son très célèbre président, David Beckham. Le Club Internacional de Futbol Miami devient ainsi la deuxième équipe de l’État de Floride (avec l’Orlando City Soccer Club).

L’initiative est liée à la carrière de joueur de Beckham. Arrivé en MLS en 2007 au Los Angeles Galaxy en provenance du Real Madrid, une clause dans le contrat de l’ex-international anglais lui permet de créer sa propre franchise à prix réduit une fois sa carrière terminée. Après avoir raccroché les crampons en 2013, il entame tout de suite son projet qui se heurte à plusieurs obstacles notamment autour de la construction du stade. C’est seulement en fin d’année 2018 que le projet du Freedom Park est enfin approuvé et lancé : soixante-quatre hectares de terrain proche de l’Aéroport International de Miami où se trouvera un parc, un complexe sportif, un centre d'entraînement, et surtout un stade de 28 000 places qui accueillera les rencontres à domicile de l’équipe. En attendant sa finalisation, le club jouera au Lockhart Stadium.

 

Un club à l’image de la ville

Dès sa création, l’objectif annoncé de l’Inter Miami CF est de célébrer ce qui rend la ville si unique : son côté multiculturel. C’est pour cette raison qu’un nom en langue espagnole a été choisi, où le terme « fútbol » est préféré au traditionnel « soccer » utilisé par les Américains, rendant ainsi hommage à l’importante communauté latino-américaine de la ville. Les couleurs choisies pour le club sont le rose, le noir et le blanc, et son logo est hautement symbolique. Il représente un écusson sous la forme d’un bouclier dans lequel on peut y voir deux hérons (oiseau résidant toute l’année au Sud de la Floride) dont les pattes entremêlées forment un « M », faisant allusion à la première lettre du nom de la ville. Le logo contient également des clins d’œil à la carrière de son fondateur : on y retrouve un soleil couchant à sept rayons, numéro fétiche porté par David Beckham. On peut également y lire en chiffres romains « MMXX » (2020), année de sa première saison dans le championnat des États-Unis.

La devise choisie pour le club est « Libertad, Unidad, Fortuna », ce qui veut dire « Liberté, Unité et Chance », faisant une nouvelle fois référence à Miami en tant que terre d'immigration, de tolérance, d’opportunités et d’inclusion multiculturelle.

Premiers pas en MLS

L’équipe écrit sa première page d’histoire au début de l’exercice 2020-2021 en disputant sa saison inaugurale au sein de la MLS. Son premier match officiel a lieu le dimanche 1er mars 2020 sur la pelouse du Los Angeles FC au Banc of California Stadium devant plus de 22.000 personnes. Le club entraîné par le technicien uruguayen, Diego Alonso, s’incline alors sur le score de 1-0. Le premier but marqué en match officiel arriva la journée suivante, face à DC United, par le pied droit de Rodolfo Pizarro à la 2e minute de la rencontre à l’Audi Field, dans la ville de Washington D.C (score final : défaite 2-1).

 

Objectif : attirer de grands noms

Le club compte déjà dans ses rangs deux internationaux localement connus, le défenseur Leandro González Pírez, ainsi que le milieu de terrain mexicain, Rodolfo Pizarro. Plusieurs rumeurs lient aujourd’hui l’Inter Miami à d’autres Sud-Américains plus mondialement célèbres qui apporteraient une renommée supplémentaire à l’équipe et au championnat. Parmi les noms souvent cités, on retrouve celui du Colombien James Rodríguez (Real Madrid), mais aussi des Uruguayens Luis Suarez (Barcelone) et Edinson Cavani (ex-PSG) titulaires indiscutables d'une sélection coté à dix pour remporter la prochaine Copa América selon le site de paris sportifs Betway (chiffres du 30 juillet 2020). Avec une valeur marchande estimée à 37,65 millions d’euros par le site de statistiques de football Transfermarkt, l’Inter Miami est aujourd’hui le troisième club le plus important financièrement en MLS, derrière Atlanta United et le Los Angeles FC.

Le Club Internacional de Fútbol Miami de David Beckham, au lendemain de ses débuts en MLS, a aujourd’hui pour objectif de rester fidèle aux valeurs qu’il représente tout en ayant déjà pour ambition d’étendre son rayonnement à travers le monde.