. . .

Le conseiller du président de São Paulo se lâche sur Twitter

  • Écrit par Marcelin Chamoin

La défaite à domicile face à The Strongest en ouverture de la Copa Libertadores a entraîné le mécontentement des supporters du São Paulo FC. Le conseiller du président, Rodrigo Gaspar, a durement critiqué les joueurs sur Twitter avant d'effacer ses tweets.

The Strongest n'avait plus gagné à l'extérieur en Copa Libertadores depuis trente-quatre ans. Le club bolivien a mis fin à cette série en s'imposant au Pacaembu dans un groupe composé également de River Plate et Trujillanos (lire São Paulo 0 - 1 The Strongest). Également en difficulté dans le championnat paulista avec cinq points de retard (mais un match en moins) sur la dernière place qualificative en quart de finale, São Paulo est en crise et les joueurs sont vivement critiqués, par les supporters mais aussi par Rodrigo Gaspar, le conseiller du président Leco, qui s'en est également pris à Milton Cruz, ancien entraîneur et toujours présent dans l'organigramme du club.

« Michel Bastos et Milton Cruz sont nuisibles à l'ambiance du club… Centurión est une blague… Une blague de mauvais goût… Horrible… Le ballon rebondit sur ses jambes. C'est moche d'assister à ça… Rodrigo Caio est un joueur amateur… Bon garçon mais faible… Faible dans le football et dans la personnalité. Hudson était le seul joueur avec un esprit de guerrier et il a été remplacé… »

Les tweets très virulents ont été depuis effacés. Contacté par Globoesporte.com, le club de São Paulo a réagi sobrement, affirmant que le compte de Rodrigo Gaspar est personnel et ne reflète pas l'opinion du club. Rodrigo Gaspar a lui réagi à nouveau sur Twitter : « J'ai commenté à chaud. J'ai pu être injuste mais parfois ça peut aider ». Le conseiller a le soutien des supporters, en accord avec la plupart des critiques, notamment celles concernant Michel Bastos, qualifié de « mauvaise herbe » par Gaspar. Ambiance…

 
A propos de l'auteur
Marcelin Chamoin
Author: Marcelin Chamoin
Passionné par le foot brésilien depuis mes six ans. Mon cœur est rouge et noir, ma raison est jaune et verte.

  • Aucun commentaire trouvé