. . .

Uruguay : Peñarol seul leader, le Nacional coule

  • Écrit par Nicolas Cougot

Quatrième journée du Clausura uruguaye marquée par les victoires à l’extérieur. Du Nacional au Wanderers en passant par Rentistas, le week-end profite une nouvelle fois au Peñarol qui s’échappe en tête du classement.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Fort de son premier succès lors de la journée précédente, le Nacional de Guttiérrez était attendu avec curiosité ce samedi au Parque Central lors de la réception d’un River Plate également relancé par un premier succès. Après s’être créé la première occasion de la partie, la tête de De Pena étant sortie à merveille par Oliveira, le Bolso ouvrait le score au quart d’heure et rassurait alors ses hinchas qui se voyaient déjà filer vers une victoire tranquille. C’était mal connaître les Darseneros qui progressivement revenaient dans la rencontre et égalisaient logiquement peu après la demi-heure de jeu par Gorriarán totalement oublié par la défense du Nacional à l’entrée de la surface. Ces mêmes errements défensifs allaient causer la perte des hommes de Guttiérrez. Juste avant la pause, Rodríguez fusillait Munúa, River virait en tête. La seconde période n’allait être que domination du Bolso, parades d’Oliveira et autres sauvetages sur la ligne. Mais rien n’y ferait, River Plate s’impose au Parque Central, le Nacional reste englué en deuxième partie de tableau.

Englué, les Wanderers le sont aussi. Formidables en Libertadores face à Palestino (voir Montevideo Wanderers 1 – 0 Palestino), les hommes d’Alfredo Arias se sont fait surprendre chez eux par la sensation Atenas et attendent encore un succès en championnat, se retrouvant ainsi avant-derniers, à un point du Racing lui aussi dans le dur.

Conclusion du week-end, le choc au sommet entre Peñarol et Defensor Sporting allait décider de l’identité du leader. Ce duel d’invaincu restait équilibré et assez fermé pendant la première demi-heure de jeu jusqu’à l’étincelle d’Antonio Pacheco. Le capitaine légendaire du peuple carbonero décochait une merveille de volée sur un centre venu de la droite signé Rodales et ouvrait le score. Deux minutes plus tard, un vilain geste d’Andrés Scotti  allait définitivement ruiner les espoirs de la Violeta. Déjà touchés par la blessure de Mario Risso et alors réduits à dix, les hommes de Larriera allaient pourtant se créer quelques situations (dont une belle polémique pour une action stoppée pour un hors-jeu totalement inexistant) mais allaient surtout se heurter à une Peñarol qui gérait sa supériorité numérique et tuait le match à l’heure de jeu par l’inévitable Jonathan Urretaviscaya. Bengoechea allait alors en profiter pour faire tourner son effectif offrant même quelques minutes à la pépite Nahitan Nández en fin de rencontre. Peñarol reste seul invaincu, prend seul les commandes du tournoi et revient à 11 points du Nacional à la table annuelle.

 

Les autres buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Fénix 3 2 1 0 7 6 3 3
2 Montevideo Wanderers 3 2 1 0 7 6 4 2
3 Nacional 3 2 0 1 6 7 4 3
4 Defensor Sporting 3 2 0 1 6 6 3 3
5 Danubio 3 2 0 1 6 5 2 3
5 Rentistas 3 2 0 1 6 5 2 3
7 Peñarol 3 1 1 1 4 6 5 1
8 El Tanque Sisley 3 1 1 1 4 5 5 0
9 Sud América 3 1 1 1 4 3 4 -1
10 River Plate (Uru) 3 1 0 2 3 4 4 0
11 Plaza Colonia 3 1 0 2 3 3 4 -1
12 Racing (Uru) 3 1 0 2 3 4 7 -3
12 Villa Teresa 3 1 0 2 3 4 7 -3
14 Cerro 3 1 0 2 3 2 6 -4
15 Liverpool 2 0 1 1 1 2 3 -1
16 Juventud 2 0 0 2 0 0 5 -5

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé