. . .

Brésil : sprint final dans tous les Etats

  • Écrit par Nicolas Cougot

Suite de notre rendez-vous bimensuel avec le point sur les championnats d’Etats brésiliens. A deux mois du coup d’envoi du championnat national, la plupart d’entre eux commencent à aborder le sprint final.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Campeonato Catarinense

Après la phase régulière à 10, le Catarinense a basculé dans sa deuxième phase, celle qui divise son élite en deux. Avant cela, le tournoi avait pris un caractère dramatique pour Avaí qui luttait alors pour l’une des places dans le top 6, comptant alors deux points de retard sur Marcilio Dias, détenteur du dernier ticket pour l’Hexagonal final. Mais coupable d’avoir aligné Antônio Carlos, Avaí s’est vu infligé une amende financière et retiré six points, se retrouvant alors bon dernier et devant désormais lutter pour sa survie dans la première division du championnat d’Etat.

Loin devant, Chapecoense et Figueirense ont tranquillement composté leur billet pour l’Hexagonal qui en est déjà rendu à son premier tiers. Après trois journées, les deux meilleures équipes de la première phase sont les derniers invaincus et pointent en tête, ayant pris respectivement 7 et 5 points sur neuf possibles. Tout reste encore à faire cependant pour décrocher l’un des deux billets pour la finale.

Campeonato Carioca

Déjà serré, le Carioca s’est encore densifié au cours des dernières semaines, voyant notamment Vasco et la surprise Madureira venir se mêler au duel Botafogo – Flamengo. Le Vascão ne perd plus et mieux enchaîne les victoires, la cinquième consécutive à domicile face à la lanterne rouge Nova Iguaçu alors que Botafogo, freiné par une défaite face à Fluminense a depuis repris sa marche en avant pour rester à un point du leader. Derrière, Flamengo s’accroche et se voit désormais menacé par l’invité surprise Madureira. Petit club de Serie C, le Tricolor Suburbano reste sur quatre victoires consécutives et profite de la défaite de Fluminense face à Macae pour venir prendre la 4e place, synonyme de demi-finale.

Campeonato Gaúcho

Deux nuls et trois victoires et Grêmio a totalement renversé le Gaúcho. Après s’être quitté bons amis avec l’Inter lors du GreNal, le Tricolor de Scolari s’est mis en marche et a pris la tête du championnat, un point devant le trio Ypiranga, Internacional, Cruzeiro, ancien leader tombé ce week-end à l’Arena do Grêmio. Reste qu’à quatre journées de la fin du premier tour, rien n’est fait, cinq points séparent le leader du 10, trois seulement Veranópolis, onzième, d’une place dans le top huit qualificatif pour le tour final.

Campeonato Paulista

Arrivé aux deux tiers du tournoi, le Paulista a déjà ses quatre fortes têtes, quatre habitués aux premiers rôles. São Paulo dans le groupe A, Corinthians dans le groupe B, Palmeiras dans le groupe C et Santos dans le groupe D, tous ont déjà creusé l’écart au classement. Ne restent donc que les luttes pour les deuxièmes places où, mise à part dans le groupe C avec Botafogo qui compte 5 points d’avance sur Portuguesa, tout reste encore bien ouvert.

Campeonato Mineiro

Si Cruzeiro et l’Atlético Mineiro sont bien présents aux premières places du Mineiro, la sensation se nomme Caldense. Petit club de Poços de Caldas qui ne dispute que ce championnat d’Etat, le Verdão compte un match d’avance sur le double champion national en titre mais est actuellement leader. A trois journées de la fin, il pourrait bien s’inviter dans le dernier carré aux côté de l’autre surprise, Tombense qui avec ses 5 victoires consécutives se retrouve désormais 4e devant América.

Campeonato Pernambucano, Paranaense et Goiano

Tombé pour la première fois du second tour face à Central, Sport est d’ores et déjà assure de figurer dans le dernier carré tu Pernambucano. L’essentiel de la lutte concerne les trois places restantes avec Central, Santa Cruz et Náutico pour l’instant qualifiés mais dont l’avance sur les deux derniers n’autorise aucun droit à l’erreur à deux journées de la fin. La course au maintien est quant à elle déjà terminée : Vera Cruz et Ypiranga joueront en seconde division l’an prochain.

Le Goiano est incroyablement indécis. Dans le groupe A, Itumbiara et Trindade sont tombés ce week-end, relançant ainsi l’Atlético Goianiense dans la course à la première place. Dans le groupe B, Goiás, Goianésia et Aparecidense s’imposent et se tiennent en deux points. A l’entrée du dernier tiers de la phase régulière, tous trois sont pour l’instant qualifiés pour les demi-finales.

Reste enfin le Paranaense dont la première phase, dominée par Coritiba, touche à son terme et pour lequel les huit quart de finalistes sont pratiquement tous connus, Cascavel, actuel huitième, ayant cinq points d’avance sur l’Atlético Paranaense à deux journées de la fin.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé