. . .

Asian Champions League 2015 : Retour sur les huitièmes de finale

  • Écrit par Tonio

A l’image de sa consœur sud-américaine, la Ligue des Champions asiatique entre dans son sprint final et a dévoilé cette semaine l’identité des huit quart de finalistes.

Zone Asie de l’Est : les champions à la fête

Lors des matchs aller, c’est en Corée du Sud que tous les matchs se sont joués. Avec quatre clubs dans les quatre huitièmes de finale de la zone Est, la fédération Sud-Coréenne avait l’occasion de voir des quarts de finale d’ACL composés à 100% par ces clubs. Cependant, cela a plutôt mal commencé avec le champion Jeonbuk mis en échec par Beijing Guoan, qui a eu la bonne idée de marquer un but à l’extérieur (1-1). Dans le même temps, son dauphin en K-League Suwon Bluewings a du sévèrement s’incliné face à Kashiwa Reysol 3-2. Deux hommes ont été au cœur de la rencontre : le premier, le très célèbre Nord-Coréen Jong Tae-se, auteur d’un des deux buts de Suwon et de la passe décisive sur le second but ; et du coté des Japonais le Brésilien Leandro, auteur d’un doublé et d’une passe décisive. Les deux ont ensuite remis ça au retour à Kashiwa : Jong Tae-se redonnant espoir à Suwon en première période avant que Koo Ja-Ryong ne double la mise pour les Bluewings, les qualifiant à ce moment du match. Mais en seconde période, poussé par ses supporters, Kashiwa Reysol a su inscrit le but de la qualification. C’est Kobayashi qui inscrit son premier but sous les couleurs jaunes au bon moment, suite à un tir repoussé de… Leandro. Dans le même temps, les Green Warriors de Jeonbuk (et non ceux de Guoan…) sont allés s’imposer 1 but à 0 à Pékin, grâce à une réalisation de son
Brésilien Edu.

Dans les deux autres confrontations, celle du mercredi, Seongnam a été la seule équipe sud-Coréenne à gagner le match aller chez elle. Pour cela ils ont profité de l’invincibilité procurée à domicile en ACL : 15 victoires, 4 nuls et une seule défaite. Et cette dernière victoire à une saveur encore plus incroyable puisque c’est l’ogre Chinois Guangzhou Evergrande qui est tombé. Jorginho avait ouvert le score pour Seongnam avant la sublime réponse de Huang Bowen : un missile de plus de 30 mètres qui a rempli de bonheur son entraîneur Fabio Cannavaro. Finalement, le capitaine de Seongnam Kim Do-Heon a profité d’un pénalty à la 96ème minute pour s’offrir cette victoire. Malheureusement, au retour, conserver le score s’est avéré impossible pour les Sud-Coréens, Ricardo Goulart offrant la qualification au club Chinois d’un doublé (2-0). Guangzhou rejoint une nouvelle fois les quarts de finale, où il était tombé l’année dernière face au futur vainqueur Western Sydney Wanderers.

Enfin, la seconde confrontation nippo-coréenne opposait Gamba Osaka au FC Séoul. Mais ici l’affaire a très vite été réglée par le champion du Japon, beaucoup plus incisif ces dernières semaines, notamment emmené par un Usami qui se mue de plus en plus en buteur. A l’aller, les Japonais l’ont emporté 3-1 (doublé d’Usami) sur le sol Coréen, s’offrant déjà une confortable avance avant le retour. Lors du second match, au Japon cette fois, Séoul a rapidement vu ses espoirs de qualification s’envoler après un but de Patric, assisté par Usami. Malgré cela Yun Ju-Tae inscrira deux buts (portant son total à 3 sur la confrontation) pour Séoul (score final 3-2). Jeune joueur et rarement titulaire avec Séoul, l’attaquant a bien choisi son moment pour briller dans une équipe qui aura grandement besoin de marquer plus de buts pour finir dans les premières places en K-League.

 

Résultats Asie de l’Est

Jeonbuk Motors 1 – 1 Beijing Guoan

Beijing Guoan 0 – 1 Jeonbuk Motors

Suwon Bluewings 2 – 3 Kashiwa Reysol

Kashiwa Reysol 1 – 2 Suwon Bluewings

Séoul 1 – 3 Gamba Osaka

Gamba Osaka 3 – 2 Séoul

Seongnam 2 – 1 Guangzhou Evergrande

Guangzhou Evergrande 2 – 0 Seongnam

Les quatre qualifiés pour les quarts de finale sont donc Jeonbuk Motors, Gamba Osaka, Guangzhou Evergrande et Kashiwa Reysol. Du lourd, tout simplement. On retrouve ici le champion de Corée, du Japon, de Chine… et Kashiwa Reysol, non pas moins impressionnant. Le tirage au sort des deux matchs aura lieu prochainement, le 18 juin. Le Japon sera l’équipe la plus représentée en quarts de finale. Et la dernière fois qu’au moins deux clubs japonais étaient présents en quart de finale était en 2009, où Nagoya Grampus et Kawasaki Frontale étaient justement opposés l’un à l’autre.

Zone Asie de l’Ouest : Coup pour coup

Dans les matchs de mardi, le premier duel Iran – Arabie Saoudite opposait Persepolis à Al Hilal. Au match aller les Iraniens ont profité d’un but contre son camp de Digao en toute fin de match pour l’emporter (1-0). Au retour par contre, Al Hilal a rapidement pris le dessus et assuré sa qualification devant son public (3-0). La seconde confrontation réunissait les deux clubs du Qatar Al Sadd et Lekhwiya. Le premier match a tourné en faveur de Lekhwiya, vainqueur 2-1 à l’extérieur, avant que le retour ne puisse départager les deux équipes (2-2). Al Sadd, l’équipe de Muriqui, MVP de l’ACL en 2013 sous les couleurs de Guangzhou Evergrande, de Grafite et Belhadj anciens de la L1 est éliminée dès les huitièmes de finale de cette édition 2015.

Lors des matchs de mercredi, les deux confrontations se sont jouées sur la différence de buts à l’extérieur. Dans le duel 100% Emirats Al Ahli a profité d’un nul 3-3 sur la pelouse d’Al Ain pour se qualifier, après un premier nul 0-0. L’ouverture du score de Gyan avait mis sur la bonne voie Al Ain, mais 3 buts en 5 minutes en début de seconde période ont mis fin à ses espoirs de qualification. Gyan inscrira l’un des deux autres buts. Enfin, dans l’autre opposition entre équipe Iranienne et Saoudienne, Naft Tehran l’emporte grâce au seul but à l’extérieur inscrit lors du match retour.

 

Résultats Asie de l’Ouest

Persepolis 1 – 0 Al Hilal

Al Hilal 3 – 0 Persepolis

Al Sadd 1 – 2 Lekhwiya

Lekhwiya 2 – 2 Al Sadd

Naft Tehran 1 – 0 Al Ahli

Al Ahli 2 – 1 Naft Tehran

Al Ahli 0 – 0 Al Ain

Al Ain 3 – 3 Al Ahli

Qualifiés pour les quarts de finale : Al Hilal – Lekhwiya – Naft Tehran – Al Ahli

A propos de l'auteur
Tonio
Author: Tonio
De temps en temps rédacteur sur Lucarne Opposée pour la zone Asie de l'Est

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé