. . .

Brésil – Brasileirão 2015 : les gros bras sont (presque) tous là

  • Écrit par Nicolas Cougot

Deux mois sans Brésil, c’est 10 journées et des entraîneurs qui valsent davantage. Mais c’est aussi l’occasion d’arriver à la mi-saison avec des favoris et prétendants qui sont presque tous replacés. Le point.

Après notre coupure pour cause de Copa América, le Brésil revient enfin sur LO ! Deux mois d’absence soit 9 journées de disputées et la tendance est désormais claire avec plusieurs favoris et prétendants bien présents en tête. Reste que deux mois au Brésil, c’est aussi la traditionnelle valse des entraîneurs et un mercato d’été qui a commencé à tout bousculer.

Valse des coachs et des joueurs, un nouveau championnat

Première spécialité brésilienne, les changements d’entraîneurs. Lorsque vous laissez le championnat de côté pendant 9 journées, il est évident que la première chose à faire lors d’une mise à jour est de faire aussi le point sur les bancs. Et depuis fin mai, ils sont sept à avoir sauté (en 9 journées), le coup de tonnerre ayant été le licenciement de Marcelo Oliveira, l’homme qui avait fait de Cruzeiro une machine à victoire et à qui il semble avoir été reproché d’avoir besoin de temps pour reconstruire une équipe amputée de plusieurs de ses joueurs majeurs à l’intersaison. Que les supporters de l’excellent coach brésilien se rassurent, il a rapidement trouvé un nouveau banc, celui de Palmeiras qui depuis son arrivée n’a perdu qu’un match (le premier) et reste sur une belle série (nous allons y revenir). On en profitera pour saluer le retour sur un banc de touche de Ricardo en Serie B à Botafogo (leader du championnat – ne cherchez pas la logique, on est au Brésil).

Mouvement sur les bancs mais aussi mouvements dans les effectifs. Traditionnellement, la période juin – août est celle de tous les dangers pour bien des clubs brésiliens avec, histoire d’ajouter du piquant, ces fenêtres de transferts différentes en ce qui concerne les transferts internationaux et nationaux qui font que les clubs brésiliens, une fois leurs achats faits à l’étranger, peuvent tranquillement continuer à se faire piller pendant quelques semaines. Beaucoup de mouvements dans les divers clubs brésiliens donc avec à signaler, le gros coup de Flamengo qui attire Pablo Guerrero parti du Corinthians qui aura un temps espéré s’offrir Téo mais aussi Emerson Sheik. Impossible également de ne pas évoquer l’arrivée de Ronaldinho à Fluminense après sa fin d’aventure quelque peu agitée au Mexique ou celle de Lucas Barrios, qui jouit toujours d’une belle côté en Amérique du Sud, du côté de Palmeiras.

Les favoris prennent position

Sur les pelouses brésiliennes, la Copa América et de mois de juillet auront permis à plusieurs favoris d’afficher clairement les ambitions, la plupart d’entre eux ayant pris possession des premières places. Ainsi, alors que la mi-course approche à grands pas, l’Atlético Mineiro mène la danse, fort d’une série de 7 victoires pour une seule défaite concédée face à son dauphin actuel, le Corinthians, finalement pas vraiment perturbé par les départs et qui s’appuie désormais sur le duo Vágner Love – Malcolm et manque de peu de prendre les commandes lors de la 15e journée, rattrapé sur le fil par le Coritiba de Ney Franco dans les derniers instants du match. Reste que personne n’est réellement décroché. Palmeiras, troisième et ses six victoires sur les 7 derniers matchs, a repris la bonne surprise de début de saison Sport, tous deux pointent à quatre points du leader. Ils devancent le trio São Paulo, Grêmio, Flu, à un point en embuscade. Ne manquent finalement que l’Inter, qui avait sans doute jusqu’ici la tête tournée vers la Libertadores et pointe en dixième position, Flamengo, en pleine opération remontée et qui a pris 50 % de ses victoires en championnat lors des quatre dernières journées et Cruzeiro, le double champion, englué en milieu / fin de tableau. Comme d’habitude, le championnat offre enfin ses historiques à la lutte pour la survie. L’édition 2015 semble être celle du combat pour Santos et Vasco même si le Peixe semble enfin vouloir redresser la barre.

Buts 15e journée

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Corinthians 21 14 4 3 46 33 15 18
2 Atlético Mineiro 21 13 3 5 42 37 20 17
3 Grêmio 21 11 5 5 38 29 17 12
4 Palmeiras 21 10 4 7 34 36 22 14
5 São Paulo FC 21 10 4 7 34 29 23 6
6 Atlético Paranaense 21 10 3 8 33 26 23 3
7 Fluminense 21 10 3 8 33 24 22 2
8 Sport 21 7 10 4 31 32 24 8
9 Santos 21 8 6 7 30 31 26 5
10 Flamengo 21 9 2 10 29 24 29 -5
11 Chapecoense 21 8 4 9 28 18 21 -3
12 Internacional 21 7 7 7 28 16 24 -8
13 Ponte Preta 21 6 9 6 27 21 24 -3
14 Figueirense 21 7 5 9 26 21 27 -6
15 Avaí 21 6 5 10 23 23 33 -10
16 Cruzeiro 21 6 4 11 22 15 21 -6
17 Goiás 21 5 7 9 22 19 19 0
18 Coritiba 21 5 7 9 22 14 23 -9
19 Joinville 21 5 4 12 19 17 25 -8
20 Vasco da Gama 21 3 4 14 13 8 35 -27

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé