. . .

Copa Sudamericana 2015 : argentins et brésiliens entrent dans la danse

  • Écrit par Nicolas Cougot

Deuxième tour de la Sudamericana 2015 avec au menu l’entrée en lice des argentins quand les brésiliens élisent leur huitièmes de finaliste. Pendant ce temps, l’écrémage se poursuit dans les autres pays.

Brasilia dans son stade ?

Si le Brésil est souvent absent du palmarès de la Sudamericana, c’est aussi parce qu’il a fait le choix de mépriser cette compétition avec un mode de qualification des plus abracadabrantesque. Pour se qualifier, un brésilien doit en effet terminer le plus haut possible, jusqu’ici pas de surprise, mais surtout, ne doit pas atteindre les 8e de finale de la Coupe du Brésil ! Exit donc les Santos, Palmeiras et autres Grêmio ou Flamengo, le Brésil cherche plus loin au classement. Ainsi, son meilleur représentant l’Atlético Paranaense a terminé le dernier Brasileirão à la 8e place, Sport était 11e, Goiás, 12e, Chapecoense 15e et mieux (ou pire, c’est selon), Bahia était relégué. Le Brésil ayant 8 tickets, il a fallu creuser pour en trouver d’autres. Ainsi la CBF est allée chercher Joinville et Ponte Preta, champion et dauphin en Serie B, Ceará, vainqueur de la Coupe du Nordeste et a créé la Copa Verde pour envoyer Brasilia, son vainqueur contesté (déchu un temps de son titre) en Sudamericana – il faut bien utiliser le Mané Garrincha. Vous l’aurez compris, le contingent brésilien c’est des mal-classés du dernier championnat, des promus, des équipes de Serie B et des amateurs. Tout ce beau monde allait donc s’affronter pour qu’il n’en reste que quatre. Si la logique a globalement été respectée, les résultats suivant la logique du classement actuel, Brasilia réussit le gros coup en éliminant Goiás, poussant l’exploit jusqu’à éliminer le Verdão chez lui. Finalement, le Mané Garrincha pourrait donc s’avérer utile.

Résultats aller

Résultats retour

Buts

 

 

Argentine : la sensation Huracán

Côté argentin, les six élus débutaient juste leur parcours dans l’épreuve. Trois précédents vainqueurs Arsenal (en 2007), Independiente (en 2010) et Lanús (en 2013) et un finaliste malheureux, Tigre (en 2012), le plateau albiceleste, auquel s’ajoutait un spécialiste des coups en coupe Huracán et le dangereux Belgrano est prometteur. Et si rien n’est joué malgré le ballotage favorable pour le Rojo et le Granate (1-1 respectivement face à Arsenal et à Belgrano), la surprise de la semaine vient de Tigre qui se fait punir chez lui par le Globo, ce dernier inscrivant 5 buts pour la première fois depuis mars 2013 (c’était en Copa Argentina).

Résultats

Buts

 

 

La chute du Nacional, l’effondrement de la Católica

Ailleurs sur le continent, la suite de l’écrémage se poursuit avec quelques chocs intéressants. Au Parque Central, le Nacional a perdu ses nerfs et probablement sa qualification. Face à l’ogre Santa Fe, le Bolso termine à neuf et craque en seconde période sur deux accélérations colombienne. Les Cardenales s’imposent 2-0 et n’auront plus qu’à gérer au Campin, leur grande spécialité. Le Nacional est la seule déception côté uruguayen. Car le Defensor Sporting n’a fait qu’une bouchée d’Universitario et sauf catastrophe sera en huitièmes. De son côté, Juventud résiste à l’ambitieux Emelec et peut espérer réussir l’un des exploits du second tour à domicile. L’autre désillusion est pour le dernier représentant chilien. Opposée à Libertad, la Católica semblait avoir fait le plus dur en 45 minutes, rentrant aux vestiaires avec deux buts d’avance. Mais l’inexplicable a frappé les Cruzados. Deux buts coup sur coup encaissés en début de second acte, un dernier en fin de match, Libertad rentre de Santiago avec une victoire et condamne la Católica à un véritable exploit. Ce succès est le seul rayon de soleil côté paraguayen puisque le Nacional s’incline à la Casa Blanca face à la LDU, Luqueño est accroché au Venezuela et Olimpia, se fait surprendre par les Águilas Doradas, se retrouvant dans l’obligation d’aller marquer en Colombie. Les Cafeteros sont les grands gagnants du tour puisque outre Santa Fe, Junior s’impose à l’extérieur face à Tolima.

Résultats

Buts

 
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé