. . .

Copa Sudamericana 2015 : River sur le fil, Santa Fe en patron

  • Écrit par Nicolas Cougot

On connait désormais les affiches des demi-finales de la Copa Sudamericana 2015. Si le tenant du titre River s’en sort de justesse, le vrai patron de ses quarts restera Santa Fe. Pendant ce temps, Huracán résiste en Uruguay et Luqueño continue de bousculer la hiérarchie.

Après la courte victoire au Duco, l’heure était venue de résister à la vague violette à Montevideo. La vague allait évidemment s’abattre sur la défense du Globo mais au final des 45 premières minutes, si le nombre de situations étaient en faveur du Defensor, les plus tranchantes étaient argentines. La plus belle occasion pour Maximiliano Gómez qui, servi par Brian Lozano, forçait Marcos Díaz à réussir une superbe parade. Côté Globo, Wanchope trouvait la barre à dix minutes de la pause. Lescénarion était identique en seconde période. Lozano distillait de bons ballons, mais les offensives de la Violeta restaient trop maladroites pour s’avérer dangereuses. La dernière chance pour le Defensor était pour Gonzalo Carneiro mais sa frappe manquait le cadre. Huracán aura donc résisté à la tornade uruguayenne sans finalement trop trembler.

En demi-finale, le Globo restera au pays. Car en déplacement à Bogotá, Independiente n’a rien pu faire face à un Santa Fe toujours aussi impressionnant par sa maturité et son sens de la gestion des matchs. Comme à l’aller, plus les minutes défilaient, plus les Cardenales resserraient leurs serres sur un Rojo réduit le plus souvent à l’impuissance, les deux tours de contrôle de l’axe colombien coupant tout ce qui se présentait à eux. Francisco Meza ouvrait le score sur un corner parfaitement exécuté par Seijas, Independiente allait devoir courir après le score et laisser les meilleures situations aux autres rouges. Morelo et Quiñonez se régalaient en contre, le buteur de Santa Fe se voyait refuser un but parfaitement valable mais Independiente aller s’offrir quelques secondes d’espoir en égalisant à l’entrée du temps additionnel. Le Rojo n’aura pas même le temps de se procurer une occasion, le Campín pouvait exulter, Santa Fe est en demi-finale au terme de deux matchs parfaitement maitrisés. Cette victoire colombienne a ainsi deux conséquences qui impactent directement Huracán. Premièrement, le Globo se retrouve ainsi meilleure équipe argentine en Sudamericana et se qualifie ainsi pour la prochaine Libertadores. Deuxièmement, il s’offrira une demi-finale 100% argentine face au tenant du titre.

Car River Plate est parvenu à se qualifier pour le dernier carré. Non sans mal. Tout avait pourtant parfaitement débuté pour les Millonarios qui pressaient haut et étouffaient Chapecoense. Puis la machine s’est enrayée. Sur leur première occasion, les brésiliens allaient ouvrir le score, profitant d’un ballon détourné par un malheureux Eder Alvarez Balanta dont la soirée aura tourné au cauchemar (lire le cauchemar de Balanta). Et derrière, si River parvenait à égaliser juste avant la pause par l’inévitable duo Pisculichi – Sánchez, le second acte n’allait être qu’un long siège des brésiliens qui reprenaient l’avantage et passaient plusieurs fois à quelques centimètres d’arracher une séance de tirs au but. Le roseau River énormément plié mais n’a pas craqué, il sera dans le dernier carré de son seul objectif de fin d’année en attendant la Coupe du Monde des clubs.

Si la première demi-finale sera 100% argentine, la seconde verra donc Santa Fe se déplacer au Paraguay. Car à Luque, le Sportivo Luqueño n’a pas mis bien longtemps à prendre le meilleur sur un Atlético Paranaense à qui il avait déjà semblé supérieur à l’aller. Avec un but de retard au compteur, les Auriazules se sont rués à l’assaut des cages de Weverton et n’ont mis que quatre minutes à revenir au score sur une merveille d’exploit individuel signé Jorge Ortega. Poussés par les incroyables Chancholigans, Luqueño dominait outrageusement le premier acte, ne laissant que des miettes en contre aux visiteurs et doublait la mise sur un penalty transformé en deux temps par José Leguizamón. Les paraguayens allaient ensuite fermer la boutique, rarement perturbés par des brésiliens qui terminaient à dix. Il y aura donc encore un paraguayen dans un dernier carré continental en Sudamericana 2015.

Les résultats

Les buts

 
 
Photo ABC
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé