. . .

Lucarne américaine : Salt Lake au paradis.

  • Écrit par Nicolas Cougot
  • Publié dans la catégorie amérique
Salt Lake

Après la grosse soirée de football argentin que vous avez pu vivre hier soir sur Lucarne Opposée, la lucarne américaine fait le point sur le week-end marqué par la belle histoire du Real Salt Lake, le sprint brésilien qui touche à son terme et le début de la Liguilla mexicaine marquée par l'émotion et le spectacle.
 
Nick RimandoA tout seigneur, tout honneur, le championnat américain de football a rendu son verdict. Qualifiés pour les play-offs lors de l’ultime journée de saison régulière, le Real Salt Lake a conclu un véritable conte de fée, comme les américains les aiment. Après avoir détrôné Columbus au premier tour puis mis en échec les Chicago Fire, Salt Lake n’était vraiment pas favori face aux Galaxy de Donovan et Beckham. Le scénario du match laissait même augurer d’une fin rapide lorsque Mike Magee ouvrait le score pour Los Angeles peu avant la pause. Si la force de Salt Lake réside dans son abnégation, le Real bénéficie lors de ces play-offs de l’apport de deux joueurs : Robbie Findley le buteur et Nick Rimando le gardien. Le premier entre en action en début de seconde période pour ramener Salt Lake à hauteur des Galaxy. Le second entrera en scène lors de la séance de tirs au but. Deux arrêts et un tir manqué par Donovan plus tard, Robbie Russell pouvait alors libérer un club que personne n’attendait et lui offrir ainsi son premier titre MLS. Pour David Beckham, cette défaite signifie qu’il ne remportera probablement jamais le titre en MLS, Milan l’attend dès janvier pour ensuite s’imposer lors de la prochaine Coupe du Monde. Le résumé vidéo du match est ici.

Puebla, Cruz AzulAprès la clôture du championnat américain, poursuivons notre descente géographique en nous arrêtant au Mexique dont le championnat entre dans sa phase finale avec la Liguilla 2009. Marqués par la mort subite d’Antonio De Nigris (crise cardiaque), l’attaquant international mexicain qui évoluait à Larissa les quarts de finale nous auront offert le plus bel hommage qu’ils pouvaient lui rendre avec le match exceptionnel opposant Puebla et Cruz Azul. 13 secondes de jeu et Nicolas Oliveira ouvrait le score. La course poursuite était lancée. Brown égalisait avant que Gerrardo Torrado, d’une frappe exceptionnelle en pleine lucarne, donnait l’avantage à La Máquina. Mais Puebla répliquait : Acosta puis Vigneri permettait à Puebla de reprendre les devants en moins de 10 minutes. Pue avant la pause, Jared Borgetti décrochait une merveille de tête pour offrir le break à Puebla. Mais Cruz Azul n’en restait pas là : un penalty de Jaime Lozano dès le début de la seconde période laissait entrevoir un espoir à Cruz Azul, espoir que Lozano venait combler à 8 minutes du terme. 4-4, probablement le match le plus spectaculaire de la saison mexicaine. Dans les autres matchs Toluca, meilleure équipe de la saison régulière était défait par San Luis et une tête de Pablo Aguilar  et était sauvé du KO par une parade exceptionnelle de son gardien Alfredo Talavera. Autre favoris du fait de son classement en saison régulière, les Monarcas de Morelia sont également tombés sur la pelouse de Santos Laguna. Si l’émotion de la tragique disparition d’Antonio De Nigris était palpable sur l’ensemble des terrains, ce n’était rien en comparaison de celle qui fut vécue sur le terrain de Monterrey, club dans lequel l’ex-international a longtemps évolué et surtout, club dans lequel joue son petit frère Aldo De Nigris. Comme un symbole, c’est Aldo qui, en larmes, offre un précieux succès 1-0 aux Rayados devant América. Les vidéos sont ici.

Santiago SilvaPlus au Sud, la folle histoire de Banfield se poursuit en Argentine. Menés au score sur le terrain d’Independiente, Banfield peut compter sur les coups du sort mais aussi son avant centre en plein feu : Santiago Silva. 12e but en 15 journées et Banfield plane sur le tournoi d’ouverture. Plane car lors de soirée du dimanche (que vous avez été nombreux à suivre en direct sur Lucarne Opposée), Newell’s n’a pu faire mieux que concéder un match nul (2-2) dans le clásico rosarino les opposant à Rosario. A trois journées du terme, Banfield compte désormais 2 points d’avance sur Newell’s. Le titre devrait se jouer entre ces deux équipes car Colón s’est effondré à Lanús (0-3). C’est Estudiantes, vainqueur facile de Tigre qui pointe désormais en troisième position à six points du leader. Le week-end prochain sera marqué par le déplacement périlleux de Newell’s à Colón, déplacement qui pourrait bien être décisif. Loin derrière, on notera le réveil fracassant de Boca qui a étrillé Gimnasia et pointe désormais à six points du troisième. En queue de classement, le tournoi d’ouverture est à oublier pour Tigre et Huracán. Résultats et classement sont à consulter ici. Les vidéos sont ici.

InternacionalOn termine notre voyage en terres américaines par le sprint final brésilien au cours duquel Palmeiras aurait pu tout perdre après sa défaite à Grêmio (2-0). Heureusement pour le Verdão, São Paulo s’est incliné sur le terrain de Botafogo et un but dans les ultimes secondes de Jóbson, auteur d’un doublé qui permet à Botafogo de prendre la tête du peloton à la lutte pour éviter la relégation (nous allons y revenir). Autre équipe qui ne profite pas du nouveau faux-pas de Palmeiras, Fluminense est stoppé chez lui par Goiás (0-0) et reste ainsi à la seconde place. Les trois leaders accrochés ou défaits, c’est donc le quatrième du championnat l’Internacional, vainqueur sur la pelouse de l’Atlético Mineiro, qui revient dans la course. Le titre devrait se jouer entre ces quatre équipes. Autre point chaud, la lutte pour le maintien. S’il est une équipe à éviter en ce moment, c’est bien Fluminense. Le finaliste de la Copa Sudamericana n’en fini plus de gagner et, après son succès devant Sport (déjà condamné), le Flu est désormais à 2 petits points du trio Botafogo, Atlético Paranaense, Coritiba. Lorsqu’on sait que la dernière journée verra Fluminense recevoir Coritiba, l’opération maintien, qui semblait impossible, prend une tournure bien différente. Náutico et Santo André quasi relégués, la dernière place dans la charrette se jouera entre ces quatre équipes. Résultats et classements sont à consulter ici. Les vidéos sont ici.
 
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé