. . .

MLS : retour du beau jeu

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après une semaine 3 assez terne, la MLS revenait en 4ème semaine en pleine trêve international et a de nouveau offert un vrai beau week-end de foot.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Le froid au Nord-Est, la trêve internationale qui séquestre les internationaux, des fins dantesque et une cascade de gestes techniques, la quatrième semaine de MLS aura offert du football comme on l’aime. Dix rencontres au menu et deux matchs sans buts, les nuls entre Houston et Colorado et le choc au sommet de l’Ouest entre Dallas et Seattle qui réussit l’exploit d’entrer dans l’histoire de la MLS en se terminant sans le moindre tir cadré.

Ailleurs, on aura tout eu. Du geste technique de haute volée comme le combo sombrero-centre de Nick DeLeon pour servir l’inévitable Chris Pontius lors de la victoire 1-0 de DC face au Galaxy, première défaite de l’année pour le champion sortant ou comme l’exceptionnel enchaînement de Dairon Asprilla avec les Timbers face à Whitecaps au suspense haletant. 

Comme lors du premier rendez-vous de la Cascadia Cup 2015 qui aura tenu toutes ses promesses. Mené au score dès la fin du premier quart d’heure, Portland a passé la rencontre à courir après le score, se procurant plusieurs situations comme la tête trop croisée de Wallace en fin de première période avant de subir les contres des locaux. Lorsque Fanendo Adi ramenait les siens au tableau d’affichage on pouvait alors penser que les hommes de Porter allaient inverser la tendance. Mais Asprilla puis Adi rataient l’immanquable, et sur une dernière offensive, Morales transperçait l’axe central des Timbers pour servir Earnshaw qui arrachait la 2e victoire à la 90e minute des Whitecaps, la troisième en quatre matchs.

Autre match qui s’est joué dans les ultimes instants, le choc Real Salt Lake – Toronto FC. Malgré les nombreuses absences, les deux formations, qui ont cependant mis 45 minutes à entrer dans le match, ont offert une grande deuxième période. Car mené au score, Toronto a poussé pendant 45 minutes pour revenir dans le match croyant enfin y parvenir sur le fil grâce à une percée de Jackson Gonçalves avant de n’avoir plus que ses yeux pour pleurer dans la minute suivante lorsque sa défense oubliait un gamin nommé Jordan Allen qui marquait son premier but en professionnel, celui de la première victoire des Royals en 2015.

Première victoire également pour les Revs qui, sous la neige, ont tranquillement dominé des Quakes bien inoffensifs en première période et première victoire enfin pour le Sporting Kansas qui, dans le froid glacial du Bronx, ouvre rapidement le score face à New York City sur une touche longue de Bessler propulsée dans les buts par Ike Opara puis domine l’essentiel de la rencontre sans pour autant parvenir à se mettre à l’abri.

Impossible enfin de conclure ce point hebdomadaire MLS sans les deux instants de poésie de la semaine : la nouvelle démonstration d’élégance de Kaká face à l’Impact qui permet aux Lions de ramener un bon résultat nul du Canada et la merveille de toucher de Mike Grella peu après l’heure de jeu qui donne la victoire à des Red Bulls propulsés meilleure équipe à l'Est.

 

Les résultats

Les classements

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé