. . .

Chili : Cobresal coule Colo Colo

  • Écrit par Nicolas Cougot

13ème journée du Clausura chilien et au milieu d’une nouvelle avalanche de buts, deux énormes chocs attiraient l’attention : le Clásico universitario et le duel au sommet entre Cobresal et Colo Colo.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Pour lancer sa treizième journée, le Clausura chilien avait choisi d’ouvrir par le choc le plus attendu entre les deux leaders du tournoi. Au Monumental, Colo Colo accueillait Cobresal avec comme enjeu, la première place. Privé de Suazo, blessé, Héctor Tapia reconduisait son 4-3-3 avec Emiliano Vecchio en meneur de jeu axial. De son côté, le leader arrivait au Monumental avec son 4-2-3-1 habituel et la ferme intention de prouver que sa première place était tout sauf volée. La partie débutait sur un coup de canon d’Emiliano Vecchio qui ouvrait le score dès la troisième minute et laissait augurer que le Colo allait marquer rapidement son territoire. D’autant que l’Albo se montrait supérieur en termes de possession et dangereux sur les cages adverses. Mais petit à petit, les Mineros allaient sortir. Peu avant la demi-heure, Donoso faisait passer un frisson dans l’échine de Garcès en coupant au premier poteau, cinq minutes plus tard, lancé par Zúñiga, il se présentait seul face au portier Albo et obtenait un penalty quelque peu controversé. Ce dernier prenait sa revanche face à Sarabia, Colo Colo conservait son avance. Malheureusement pour les supporters albos, sur corner, Martorell surgissait et trompait Garcès. 1-1 à la pause, tout restait à faire.  Le second acte débutait sur une merveille. Une passe en retrait mal assurée de Maldonado (entré en première période suite à la blessure de Pavez) et Matías Donoso décochait une énorme frappe de 30 mètres qui trompait Garcès. 2-1 pour les visiteurs, Colo Colo se ruait alors à l’attaque. Paredes manquait le cadre, Vecchio était averti pour simulation dans la surface, Beauséjour manquait son face à face avec Peric, rien n’y faisait. Cobresal s’impose au Monumental, les hommes de Dalcio Giovanoli prennent désormais quatre points d’avance sur Colo Colo et se prend à rêver d’un nouveau titre, près de 30 ans après la Copa Chile décrochée à l’époque par les coéquipiers d’Iván Zamorano (déjà face à Colo Colo).

L’occasion était donc rêvée pour la Católica de profiter du Clásico universitario pour se rapprocher de la tête et doubler Colo-Colo. Les premières minutes étaient en faveur des Cruzados avec González, Rios et autres Bottinelli dans le rôle des créateurs de danger sur les cages d’Herrera. L’orage du premier quart d’heure passé, le duo Canales – Ubilla commençait à se montrer. Talonnade du premier pour le second qui butait sur Cerda. Un quart d’heure plus tard, Canales frappait de nouveau en envoyant une merveille de coup-franc dans le petit filet de Cerda. 1-0 à la pause, malgré un penalty non sifflé pour les Cruzados, la U virait en tête. Scénario identique en début de seconde période. La Católica multipliait les occasions franches et allaient enfin trouver juste récompense sur une réponse de Rios à Canales sur coup-franc. Malheureusement pour eux, les hommes de Salas allaient être trahis par leur défense. Maxi Rodríguez débordait côté gauche, servait Ubilla qui remisait sur Canales, 2-1. Cinq minutes plus tard, Maxi Rodríguez lançait encore Ubilla qui marquait le but du break. Les Cruzados trouvaient encore la barre d’Herrera mais se livraient de plus en plus aux contres de la U. Canales trouvait lui aussi la barre avant d’offrir le but du 4-1 à l’entrée du dernier quart d’heure. La messe était dite pour la Católica qui réduisait l’écart mais se retrouve désormais à cinq points du leader.

L’affaire est d’autant meilleure pour les Mineros qu’aucun autre membre du top 5 ne s’est imposé cette semaine, La Calera et San Marcos poussant le vice jusqu’à offrir les mêmes fin de match. Mené de deux buts sur le terrain de Concepción, San Marcos égalise à la 92e minute avant de craquer sur l’action suivante et s’incliner pour la troisième fois en cinq matchs. De son côté, La Calera prend l’avantage à la 91ème minute avant de se faire égaliser sur un dernier corner face à Audax Italiano à la 94e. Les conséquences sont multiples. Outre l’échappée de Cobresal en tête, c’est surtout la lutte pour la Liguilla Pre-Sudamericana qui est relancée. Avec les cartons de Cobreloa sur Huachipato, la victoire de la U, de Palestino et d’Unión Española et de Ñublense, il n’y a désormais plus que cinq points d’écart entre le cinquième et l’antépénultième. A noter enfin qu’en s’inclinant pour la septième fois en 13 matchs, Barnechea est officiellement relégué alors que la lutte pour la survie concerne encore 5 équipes qui se tiennent en trois points. A quatre journées de la fin, le sprint final s’annonce exceptionnel.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Universidad Católica 1 1 0 0 3 2 0 2
1 Universidad de Concepción 1 1 0 0 3 2 0 2
3 Colo Colo 1 1 0 0 3 2 1 1
4 Unión La Calera 1 1 0 0 3 1 0 1
5 Antofagasta 1 0 1 0 1 1 1 0
5 Audax Italiano 1 0 1 0 1 1 1 0
5 Palestino 1 0 1 0 1 1 1 0
5 San Marcos 1 0 1 0 1 1 1 0
5 Santiago Wanderers 1 0 1 0 1 1 1 0
5 Universidad de Chile 1 0 1 0 1 1 1 0
11 Cobresal 0 0 0 0 0 0 0 0
11 San Luis 0 0 0 0 0 0 0 0
13 Unión Española 1 0 0 1 0 1 2 -1
14 O'Higgins 1 0 0 1 0 0 1 -1
15 Deportes Iquique 1 0 0 1 0 0 2 -2
15 Huachipato 1 0 0 1 0 0 2 -2

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé