. . .

Chili - Clausura 2015 : Cobresal trébuche, la Católica y croit

  • Écrit par Nicolas Cougot

Nouveau week-end prolifique au Chili. Avec 30 buts inscrits en huit matchs, le Clausura demeure toujours aussi spectaculaire. Et avec la chute du leader, s’offre même une dose supplémentaire de suspense.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Cobresal rate le coche

Ouvrant la 15ème journée, les leaders Cobresal pouvaient, en cas de succès, faire d’abattre une énorme pression sur les épaules de leurs deux poursuivants Colo Colo et Católica qui s’affrontaient le lendemain. Encore fallait-il aller chercher une victoire à Rancagua face à un O’Higgins aujourd’hui rentré dans le rang mais qui n’a concédé qu’une seule défaite lors des huit derniers matchs disputés à domicile (face à Colo Colo) et qui est plus que jamais en course pour jouer la Liguilla qualificative à la prochaine Sudamericana. Si Salazar allumait la première mèche de 45 mètres pour Cobresal, rapidement, les Celestes, tout de noir vêtus – hommage à leur 60ème anniversaire, allaient prendre le contrôle de la partie sous l’impulsion de ses deux Fuentes au milieu. Lezcano combinait avec Pinto et ouvrait la marque à la 20ème minute d’une frappe bien placée à l’entrée de la surface. Cobresal réagissait immédiatement et obtenait un penalty pour un pied haut de Fuentes sur Opazo. Malheureusement pour les Mineros, Victor Sarabia ratait une nouvelle fois sa transformation. LE second acte était plus fermé, Donoso, bien trop discret ne se procurant que de rares situations en faveur du leader bien contenu par O’Higgins. Les Celestes se contentaient de contrer et se montraient dangereux par Calandria puis par Lezcano qui enroulait une lucarne rentrante à 20 minutes de la fin. 2-0, Cobresal avait raté sa chance de creuser l’écart, restait alors à ses poursuivants directs d’en profiter.

Pour les 90 ans du Popular, le Monumental n’attendait pas autre chose qu’une victoire qui ramènerait la bande à Tapia à un point du leader. Malheureusement pour les hinchas de l’Albo, les visiteurs du jour, l’Universidad Católica pouvait également revenir sur Cobresal en cas de succès. Et la meilleure attaque du tournoi a rapidement fait parler la poudre. Fidèle à son 4-3-3, avec Paredes replacé en 10 à la place de Suazo, Colo Colo a subi les foudres du quatuor Rios – Rojas – Muñoz – Gutiérrez, l’une des armadas offensives les plus impressionnantes de ce début d’année. Cinquième minute de jeu, Ribéry Muñoz ouvrait le score, parfaitement servi par Rojas. 20 minutes plus tard, l’intenable ailier gauche Cruzado poursuivait son festival et obtenait un coup franc que Rojas déposait sur Ibáñez pour le 2-0. Le calvaire de Colo Colo se poursuivait. Delgado sortait sur blessure, et juste avant la pause, une merveille de jeu en triangle permettait à Pulgar de tuer le suspense. 3-0 à la mi-temps, Colo Colo allait passer le second acte à essayer de sauver l’honneur, se contenant essentiellement de frappes lointaines. Un temps interrompue suite à des jets de fumigènes d’hinchas en colère, la partie se terminait à 11 contre 10 pour Colo Colo mais le score ne bougeait plus. Colo Colo reste à quatre points de Cobresal et dit probablement adieu à ses rêves de titre, la Católica est désormais le dernier adversaire de Cobresal. Il faudra cependant s’imposer la semaine prochaine face à Iquique pour éviter de voir ses espoirs de titre s’envoler.

Enorme lutte pour la Liguilla et la survie

Derrière, la bataille pour la Liguilla qualificative à la Sudamericana bat son plein. En atomisant Palestino, La Calera s’est quasi-assuré d’y figurer comptant désormais cinq points d’avance sur le premier non qualifié. Derrière les Cementeros, tout reste encore ouvert pour prendre l’un des deux derniers tickets. D’O’Higgins, septième, à Palestino, 13ème, ils sont en effet huit à se tenir en quatre points et ainsi pouvoir encore y prétendre.

Parmi eux, le duo CobreloaAntofagasta joue également sa survie. Opposés ce week-end, Naranjas et Pumas se livraient donc à un duel à double enjeu. D’entrée de partie, Cobreloa partait du bon pied, s’offrant un penalty dès la quatrième minute. Perdant Gaitán qui se fracturait le tibia, les oranges allaient doubler la mise sur une remarquable action collective conclue par Rodolfo González. Le break fait, Cobreloa dominait outrageusement la partie, les Pumas se montrant totalement inoffensifs. Les locaux allaient donner de l’ampleur à leur victoire en seconde période avant de se faire quelque peu reprendre en fin de partie mais cette victoire offre aux hommes de Marco Figueroa de sortir de la zone rouge, devenant ainsi premier non relégable, et revenir à un point d’Antofagasta. Mais avec trois points séparant Ñublense, avant dernier, d’Antofagasta, 14ème, tout reste encore possible. Deux équipes parmi ces quatre accompagneront Barnechea en seconde division.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Colo Colo 4 4 0 0 12 10 4 6
2 Universidad de Chile 4 2 2 0 8 8 5 3
3 Universidad Católica 3 2 1 0 7 6 3 3
4 O'Higgins 4 2 1 1 7 8 5 3
5 Palestino 4 2 1 1 7 6 4 2
6 Universidad de Concepción 3 2 0 1 6 4 2 2
7 Santiago Wanderers 4 1 2 1 5 4 4 0
8 Huachipato 4 1 2 1 5 5 6 -1
9 Unión La Calera 3 1 1 1 4 3 5 -2
10 San Marcos 4 1 1 2 4 6 5 1
11 Unión Española 4 1 1 2 4 6 6 0
12 Cobresal 3 1 0 2 3 5 7 -2
13 Audax Italiano 4 0 3 1 3 2 5 -3
14 Antofagasta 3 0 2 1 2 1 3 -2
15 San Luis 3 0 1 2 1 2 5 -3
16 Deportes Iquique 4 0 0 4 0 3 10 -7

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé