. . .

Tunisie – Ligue 1 : Pas de vainqueur entre l’Etoile et l’Espérance, le CA se frotte les mains

  • Écrit par Farouk Abdou

Comme souvent, le Clasico a déçu. Entre une Etoile du Sahel volontaire mais qui s’est procuré peu d’occasions, et une Espérance de Tunis très décevante, les débats n’ont pas atteint les sommets attendus. L’arbitrage catastrophique a offert un pénalty à chaque équipe et alterné mauvaises décisions et compensations tout le match. Le partage des points (1-1) profite au Club Africain, qui possède deux longueurs d’avance sur le duo.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

La Ligue a tenté de diluer la ferveur en faisant jouer ce choc décisif un jeudi à 14 heures 30. Mais ça n’a pas empêché le stade Olympique de Sousse de faire le plein, et attirer la foule des grands jours. Privé de Bedoui, écarté des terrains pour plusieurs mois (rupture des ligaments croisés à l’entraînement) et de Bounedjah, qui purgeait son dernier match de suspension, Benzarti a dû se résoudre à reculer Tej et faire confiance au trio Brigui-Mouihbi-Bangoura en soutien de Moussa. Même système pour De Morais avec le trio d’étrangers (Afful, Eduok, Cruz) chargé d’épauler Akaichi.

Analyse sans l’arbitrage pourri

L’ESS a eu la possession et s’est montrée nettement plus entreprenante en première mi-temps, mais l’envie d’aller de l’avant a rarement permis de se procurer des occasions. Les 10 joueurs de champ, très remontés et agressifs, ont insisté sur le combat et le défi physique. Mention spéciale à Bangoura et au latéral Nagguez, qui ont disputé toute la rencontre sur un rythme très intense. Les seuls motifs de regret (dans le jeu) sont les 3 situations favorables mal gérées en seconde mi-temps. 3 belles percées sur les côtés, des joueurs démarqués dans l’axe, mais aucune bonne position de frappe trouvée.

L’EST aura du mal à trouver des motifs de satisfaction. Hormis Afful, les éléments offensifs n’ont pas été convaincants. La défense a été fébrile, à l’image de Derbali (hors du coup et sorti à la mi-temps) et Yaakoubi qui aurait mérité un carton rouge (voir le paragraphe arbitrage pourri). Statique et souvent pris au piège du hors-jeu, Akaichi a été sorti par De Morais au moment ou on sentait un léger mieux. Sur la seule opportunité de contre des espérantistes, sa passe lobée pour Jouini était dans le bon timing. Le contrôle un peu long de ce dernier a permis au gardien de l’Etoile Balbouli d’intervenir.

Parlons maintenant de l’arbitrage pourri

Il est extrêmement délicat d’égaler la performance de Slim Belkhouas hier, en termes de massacre de match. Les deux pénaltys (transformés par Mouihbi et Jouini) sont inexistants. L’ESS a été privée d’un pénalty clair comme de l’eau de roche en seconde mi-temps.

Plusieurs joueurs de l’Etoile auraient du être sanctionnés pour leur agressivité en première période. Akaichi a certes été hors-jeu 158 fois, mais une position jugée injustement illicite aurait pu lui offrir un face-à-face avec Balbouli. Le tirage de maillot du défenseur de l’EST Yaakoubi, qui a ruiné une occasion de but, méritait un rouge direct.

Belkhouas a jonglé entre approximations et compensations, et laissé la nervosité monter de plusieurs crans jusqu’au début de bagarre générale avec débarquement du staff de l’ESS et des forces de police pour séparer tout ce beau monde.

Dans l’ensemble, tout cela donne un match à oublier au plus vite.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Club Africain 30 20 5 5 65 50 18 32
2 Étoile du Sahel 30 19 7 4 63 47 17 30
3 Espérance de Tunis 30 17 9 4 60 52 21 31
4 CS Sfaxien 30 11 14 5 47 35 21 14
5 ES Zarzis 30 11 12 7 45 35 25 10
6 Stade Tunisien 30 12 7 11 43 29 32 -3
7 AS Marsa 30 10 13 7 43 33 37 -4
8 CA Bizertin 30 9 14 7 41 21 21 0
9 JS Kairouan 30 10 10 10 40 34 32 2
10 Stade Gabèsien 29 9 9 11 36 20 28 -8
11 CS Hammam-Lif 30 9 9 12 36 30 35 -5
12 ES Métlaoui 30 8 8 14 32 24 40 -16
13 EGS Gafsa 30 5 13 12 28 24 40 -16
14 US Monastir 30 3 15 12 24 19 33 -14
15 AS Gabès 31 5 6 20 21 22 42 -20
16 AS Djerba 30 4 5 21 17 23 56 -33

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé