. . .

Pérou – Apertura 2015 : place au championnat

  • Écrit par Nicolas Cougot

La finale du Torneo del Inca tout juste terminée, le Descentralizado reprend ses droits. Et pour bien faire comprendre à ses participants qu’il avait débuté, il leur offre 3 matchs en une semaine.

A peine le temps de célébrer son premier Torneo del Inca (voir Pérou – Torneo del Inca : César Vallejo réduit Lima au silence), César Vallejo devait, comme l’ensemble des autres équipes de Primera Division péruvienne, remettre le bleu de chauffe avec un début de Descentralizado en fanfare.

Guide des surnoms

Pour bien suivre le championnat, voici un petit guide des surnoms des clubs. Par souci de simplification, nous ne vous en donnons qu’un, plusieurs surnoms étant souvent attribués à certains clubs.

- Alianza Atlético : Los Churres

- Alianza Lima : Los Aliancistas

- Ayacucho FC : Los Zorros

- Club Sportivo Cienciano : El Papá

- Club Centro Deportivo Municipal : El Muni

- FBC Melgar : El Dominó

- Club Juan Aurich : El Ciclón del Norte

- León de Huánuco : Los cremas del centro

- Real Garcilaso : La Máquina Celeste

- Sport Huancayo : El Rojo Matador

- Sport Loreto : El Decano

- Sporting Cristal : Los Celestes

- Unión Comercio : El Poderoso del Alto Mayo

- Universidad César Vallejo : Los Poetas

- Universidad de San Martín : Los Albos

- Universidad Técnica de Cajamarca : El Gavilán Norteño

- Universitario : Los Cremas

Championnat impair

Ne vous y trompez pas. Si le Torneo del Inca a d’important qu’il offre à son vainqueur une place lors de la troisième étape du championnat, celle à l’issue de laquelle le champion sera connu, le véritable championnat péruvien reste de Descentralizado. A l’image des autres pays sud-américain, le Descentralizado est découpé en deux phases (ouverture et clôture) mais se distingue de bon nombre des autres par une troisième étape décisive pour le titre. Après la qualification de César Vallejo pour celle-ci grâce à son succès dans le Torneo del Inca, tout le monde repart à pied d’égalité pour décrocher l’un des trois tickets restants. Il faudra pour cela remporter l’Apertura, remporter le Clausura ou terminer meilleure équipe à la table cumulée de l’année (addition des points de l’Apertura et du Clausura). Ainsi, à l’issue des deux tournois, on connaîtra l’identité des quatre qualifiés pour les demi-finales du championnat. Précision : si une équipe remporte deux des trois tournois (Inca, Apertura, Clausura), elle se qualifie directement pour la finale. Si César Vallejo remporte les deux prochains tournois, il sera sacré directement champion.

La petite particularité de l’édition 2015 est que, comme lors du Torneo del Inca, le championnat se jouera à 17. Comme nous l’avions alors évoqué, la raison est la réintégration d’Alianza Atlético dans l’élite péruvienne (voir Pérou : la route de l'Inca). Pour le reste, les favoris annoncés pour ce Descentralizado devraient être les même que ceux du Torneo del Inca, Alianza Lima, Real Garcilaso, Sporting Cristal et Universitario étant avides de revanche. Ces derniers, sans doute les plus ambitieux, ont procédé à une véritable révolution avec l’arrivée sur le banc de Luis Fernando Suárez, l’ancien sélectionneur du Honduras. Reste désormais à voir si la mayonnaise prendra et, accessoirement, si les dirigeants de la Crema lui laisseront le temps. Pas de révolution à l’Alianza Lima mais un changement à sa tête et des soucis financiers alors que le Sporting Cristal s’annonce une fois encore solide malgré le traumatisme de la Libertadores. Derrière, il faudra évidemment se méfier de la confiance engrangée par César Vallejo et compter sur les valeurs sûres que sont des Garcilaso et autresJuan Aurich et Melgar. De leur côté,les amateurs de l’école Bielsista s’intéresseront de près au Cienciano dirigé par Jorge Espejo. Vous l’aurez compris, l’Apertura s’annonce ouvert.

Premières journées

Sans doute pour saluer ce magnifique jeu de mot, l’élite péruvienne n’a pas perdu de temps. Deux matchs disputés cette semaine avant la troisième journée prévue ce week-end. A un mois de la Copa América, l’Apertura est parti sur un rythme d’enfer qui le conduira à faire un break au soir de la 7ème journée. Après deux journées, seul le Real Garcilaso réussi le sans-faute et prend ainsi logiquement les commandes. Derrière, plusieurs favoris et outsiders sont à quatre points, seuls Alianza Lima et César Vallejo, qui ont trébuché pour leur entrée dans l’Apertura, sont en retrait.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Sporting Cristal 16 9 4 3 31 25 16 9
2 Melgar 16 8 6 2 30 22 11 11
3 Deportivo Municipal 16 7 7 2 28 19 13 6
4 Real Garcilaso 16 8 4 4 28 22 20 2
5 Alianza Lima 16 8 2 6 26 20 14 6
6 Unión Comercio 16 7 5 4 26 21 19 2
7 César Vallejo 16 6 6 4 24 24 20 4
8 Juan Aurich 16 6 4 6 22 24 18 6
9 Sport Huancayo 16 5 7 4 22 19 17 2
10 Alianza Atlética 16 6 3 7 21 19 20 -1
11 Cienciano 16 5 4 7 19 23 23 0
12 León de Huánuco 16 5 3 8 18 21 28 -7
13 Sport Loreto 16 4 5 7 17 14 18 -4
14 Universitario 16 3 6 7 15 10 17 -7
15 Ayacucho Fútbol Club 16 4 3 9 15 15 25 -10
16 UTC Cajamarca 16 3 5 8 14 21 31 -10
17 Universidad San Martin 16 3 4 9 13 14 23 -9

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé