. . .

Pérou – Clausura 2015 : la tension monte, les leaders calent

  • Écrit par Nicolas Cougot

Alors que la plupart des équipes n’a plus que trois matchs à disputer, l’extrême densité fait peser une pression telle sur les épaules des leaders qu’ils avancent plus. Au point de faire naître de nouveaux prétendants.

Déjà serré, le Clausura péruvien se densifie davantage. La faute à une bande de leader qui se retrouve désormais sous pression et qui, par crainte de tout perdre, commence à observer le voisin. Premiers à ouvrir le bal ce week-end, Sporting Cristal et Real Garcilaso s’affrontaient avec, comme souvent en pareille situation, malheur au vaincu. Et comme souvent également, il n’y aura aucun vaincu. Si on peut saluer le génie des arbitres ayant autorisé deux équipes à jouer avec des maillots bleus, on doit aussi saluer la performance de très haut niveau des deux gardiens qui ont fait ce qu’il fallait pour que le score reste nul et vierge. Après une première période finalement pauvre en réelles situations, les plus claires restant pour les visiteurs qui se heurtaient à Diego Penny, le second acte n’aura été qu’incessantes vagues celestes, celles de Cristal. Des incroyables coups-francs de Lobatón aux occasions des Ávila et autres Picante Perreyra, rien n’y aura fait, Carranza était infranchissable. Conséquence, ce 0-0 qui, selon la formule consacrée, n’arrange personne, aurait dû faire les affaires de Melgar, Huancayo et Universitario.

C’était sans compter sur l’effet de la pression de fin de saison. Chez lui, le Dominó a eu beau dominer la partie, jouer une demi-heure en supériorité numérique, rien n’y aura fait, il n’aura que buté sur la défense du Muni, restant ainsi muet. Reste que le raté de la semaine est pour Universitario. Les Cremas, qui disposent déjà d’un match d’avance sur leurs concurrents, compliquant ainsi leur rêve de titre, n’ont jamais été en mesure de prendre le meilleur sur Sport Loreto, à la lutte pour sa survie, et même peuvent remercier le ciel de n’avoir pas été mené à la pause, subissant comme rarement en première période. L’autre raté est pour Huancayo qui reste également muet mais trouve aussi le moyen de ne pas prendre la première place en tombant face à Unión Comercio. Et puisqu’on est sur les ratés, celui de la semaine est signé Pedro Gallese, le gardien de la sélection, qui se fait piéger face à Ayacucho lors de la défaite de Juan Aurich. Les images se passent de commentaires.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Melgar 16 8 5 3 29 29 11 18
2 Real Garcilaso 16 8 5 3 29 26 16 10
3 Sport Huancayo 16 8 4 4 28 28 20 8
4 Universitario 16 8 4 4 28 26 20 6
5 Sporting Cristal 16 7 6 3 27 35 24 11
6 César Vallejo 16 8 3 5 27 18 20 -2
7 Universidad San Martin 16 7 3 6 24 17 17 0
8 UTC Cajamarca 16 6 5 5 23 18 15 3
9 Juan Aurich 16 5 4 7 19 22 25 -3
10 Ayacucho Fútbol Club 16 5 4 7 19 22 26 -4
11 Cienciano 16 4 6 6 18 16 19 -3
12 Unión Comercio 16 5 3 8 18 27 32 -5
13 Deportivo Municipal 16 4 6 6 18 13 22 -9
14 Alianza Lima 16 4 5 7 17 18 21 -3
15 Alianza Atlética 16 4 4 8 16 20 29 -9
16 León de Huánuco 16 3 6 7 15 21 31 -10
17 Sport Loreto 16 3 5 8 14 13 21 -8

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé